« Je me doutais qu’une salope comme toi aimerait se faire trouer »

Avis sur Kick-Ass 2

Avatar Enlak
Critique publiée par le

Le premier kick ass avait fait sensation par sa parodie de comics, où, désespérant de ne pas voir dans la vraie vie des héros avec des pouvoirs, un ado tout ce qu’il y a de plus banal, ni intello ni sportif, avait décidé de jouer aux super-héros amateurs. Résultat, un véritable mélange d’action et de comédie ou une petite fille faisait mordre la poussière à des gangsters. Dans kick ass 2, hit girl reprend du service plus coriace que jamais, tailladant et tranchant à tour de bras et de remarques cinglantes tellement nombreuses qu’il serait difficile de tous les citer : « Sois gentil sinon je te fais sortir le cul par la bouche ». « Je me doutais qu’une salope comme toi aimerait se faire trouer ».

Mais cette fois ils ne sont plus seuls. Des tas d’autres super blaireaux, pardon super héros amateurs n’hésitent plus s’afficher en costumes burlesques pour rendre le monde meilleur. Voici donc insect man, docteur Gravity et night bitch ! Mais les choses sérieuses vont commencer puisque l’ancien red mist, désormais appelé mother fucker (!), aussi ridicule que le joker pouvait être démoniaque, a décidé de devenir le tout premier super vilain de l’histoire et de former une équipe autour de lui. Aussi inspiré pour les noms que pour son costume, le voici donc accompagné de black death et de l’impitoyable mother russia ! Comme souvent dans les suites de ce genre, les héros se posent des questions et hésitent à reprendre leurs rôles. Et si on rigole souvent, l’histoire s’avère aussi dramatique avec quelques pertes tragiques.

Véritable festival de costumes kitchs et de noms saugrenues, « kick ass 2 » satisfait autant les zygomatiques que la soif d’adrénaline. Tout est permit, zéro censure, le sang gicle (ainsi que d’autres fluides…), des membres sont arrachés, les allusions sexuelles pleuvent comme autant de coup de lames de hit girl, sans aucune subtilité, pour notre propre plaisir coupable. En lycéenne timide puis revancharde, comme en arme de guerre, l’étonnante hit girl du haut de ses 15 ans envoie du lourd. Même si l’on pourrait regretter que les autres personnages ne soient pas plus développés et que l’humour va limite trop loin, le mauvais goût assumé et les personnages délurées font de kick ass 2 un vrai régal que j’ai trouvé encore plus réjouissant et jubilatoire que son prédécesseur !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 509 fois
3 apprécient

Enlak a ajouté ce film à 1 liste Kick-Ass 2

Autres actions de Enlak Kick-Ass 2