👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Deuxième adaptation de Philip k Dick la plus réussie, après « Blade runner ». Vu, revu et rerevu à une époque où les films disponibles étaient limités, ce qui explique mon affection personnelle pour ce film.

Ce film d’anticipation n’a pas la portée de « bienvenue à Gatacca » ou des « fils de l’homme », son idée de départ n’étant pas réaliste, le film n’en dénonce pas moins les travers d’une société hyper sécurisée, capable de prévoir les crimes avant qu’ils aient lieu, d’enfermer des criminels avant qu’ils n’aient commis le délit, sans leur laisser la possibilité de renoncer au dernier moment. Exceptés pour les autoroutes verticales, les technologies mises en scène ont été pensées pour être crédibles dans un futur proche (l’écran tactile est presque déjà dépassé !). La réalisation, les jeux de lumières, les décors et effets spéciaux, la musique, portent la marque d’un grand réalisateur renommé qui connait son métier. La fuite soutenue du héros essayant de semer ses anciens collègues grâce aux prévisions de la précog, l’émotion ressentie lorsque cette même précog raconte ce qu’aurait pu devenir son fils disparu, le suspens lorsque les araignées-sondeurs fouillant tout un immeuble autour d’un Tom Cruise immobile et convalescent...

« Minority report » est un véritable film policier futuriste au scénario recherché, porté par les épaules d’un Tom Cruise qui parvient à émouvoir dans son rôle d’agent traqué tourmenté par la disparition de sa fille. Un des plus grands films de Spielberg.
Enlak
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Top 10 Films et Les meilleurs films de science-fiction

il y a 9 ans

48 j'aime

4 commentaires

Minority Report
Nordkapp
4

Attention : Ce flim n'est pas un flim de sciecne-fiction !

Ça faisait longtemps que j'avais envie de voir Minority Report en me disant que j'allais passer un bon moment devant un bon film de SF. Je ne me suis jamais autant fourvoyé de ma (courte) quête...

Lire la critique

il y a 9 ans

61 j'aime

24

Minority Report
Enlak
9

Critique de Minority Report par Enlak

Deuxième adaptation de Philip k Dick la plus réussie, après « Blade runner ». Vu, revu et rerevu à une époque où les films disponibles étaient limités, ce qui explique mon affection personnelle pour...

Lire la critique

il y a 9 ans

48 j'aime

4

Minority Report
Torpenn
4

Le futur au scope

Surnageant un peu dans mon souvenir parmi les dernières bouses Spielbergiennes, Minority Report avait en fait, je m’en rends compte maintenant, beaucoup bénéficié des très agréables (et très floues)...

Lire la critique

il y a 10 ans

46 j'aime

50

The Big Lebowski
Enlak
5

Critique de The Big Lebowski par Enlak

Deuxième critique subjective d’un film reconnu qui ne m’a pas autant enthousiasmé que la plupart. L’ayant vu à de nombreuses reprises sur sens critique comme une œuvre culte de son époque, je me...

Lire la critique

il y a 9 ans

55 j'aime

1

Minority Report
Enlak
9

Critique de Minority Report par Enlak

Deuxième adaptation de Philip k Dick la plus réussie, après « Blade runner ». Vu, revu et rerevu à une époque où les films disponibles étaient limités, ce qui explique mon affection personnelle pour...

Lire la critique

il y a 9 ans

48 j'aime

4

Transcendance
Enlak
5

De très bonnes idées gâchées par un traitement maladroit

Des scientifiques tentent de mettre au point la première intelligence artificielle, dans le but de changer le monde, d’accéder à une nouvelle étape de l’évolution et de régler les problèmes que...

Lire la critique

il y a 8 ans

34 j'aime

8