Critiques de Killer Joe

guyness
9
guyness

Eat at Joe's

D’ordinaire, je ne goûte guère aux fictions mettant en scène les idiots, et encore moins, cela va sans dire, lorsque ces derniers sont peints à l’aide du rouleau grotesque de la caricature ou de la...

Lire la critique

il y a 9 ans

real_folk_blues
4

Poule et frite, mais 100 patates aussi.

Je revendique le droit de ne pas sucer le pilon frit de Friedkin. Merci de votre compréhension. Killer Joe, que tout le monde semble porter aux nus à grand renfort de notes et critiques...

Lire la critique

il y a 9 ans

Before-Sunrise
8

Killer Bill

Je n'avais vraiment pas envie de mettre 8 à ce film. Mais il m'y a forcé. C'est à cause de sa fin, Monsieur le Juge, j'vous jure ! Cette fin que certains qualifient de ridicule et indigeste, et dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

Kenshin
7
Kenshin

"Men like fat butts."

[Yep. Give me 30 minutes] Avec deux minutes de retard donc: Tu vois là j'écoute Walk de Pantera parce que ce morceau met grave la pêche, un peu comme ce film les jours de déprime. Je devais aller...

Lire la critique

il y a 9 ans

Marvelll
8
Marvelll

Le sale Texas

Le grand retour du réalisateur William Friedkin se fait avec Killer Joe. Il faut dire que le bonhomme ne s’est jamais démarqué hormis sur deux fulgurances qu’il a signé coup sur coup : French...

Lire la critique

il y a 10 ans

Sergent_Pepper
8

“This is lovely. Now, who would like to say grace ?”

Série B, polar de la lose, Killer Joe met en scène une famille où la cruauté tente de l’emporter sur la bêtise. Sur un canevas éculé, qui peut faire penser à Fargo, (souvent très drôle, d’un humour...

Lire la critique

il y a 9 ans

Groovypulse
5
Groovypulse

Une expérience à vivre... ou pas ?

Il faut vraiment le voir pour y croire... Adapté d'une pièce de théâtre, Killer Joe a pour particularité principale de faire passer le spectateur par une palette quasi exhaustive d'émotions : du naïf...

Lire la critique

il y a 10 ans

takeshi29
6
takeshi29

Killer Papy William

Ce "Killer Joe" que j'attendais avec grande impatience restera selon moi comme un film mineur dans la filmographie de Friedkin. Bien entendu le Willy a commis un bon paquet de films de commande...

Lire la critique

il y a 9 ans

Gand-Alf
7
Gand-Alf

What the... ?

Cinéaste aussi talentueux que controversé, aussi fou furieux que contradictoire, William Friedkin adapte à nouveau une pièce de théâtre après le dérangeant "Bug", s'attirant des critiques élogieuses...

Lire la critique

il y a 9 ans