Affiche Killer Joe

Critiques de Killer Joe

Film de (2011)

Portrait d'une société violente et décadente.

"Killer Joe" offre une vision implacable et pessimiste de la société actuelle, en l'occurrence aux États-Unis, violente, décadente, sale, dérangée, cupide et sans pitié. La violence y est crue, abjecte comme les personnages, montrée sans vergogne, sans nous ménager. William Friedkin maîtrise son sujet, sa caméra, et ses acteurs. Matthew McConaughey tient un rôle en or, et fait preuve d'un talent... Lire la critique de Killer Joe

2
Avatar titiro
7
titiro ·

Critique de Killer Joe par pierreAfeu

Avec son fantastique Bug, William Friedkin prouvait qu'il était encore là. Il confirme avec Killer Joe, dont le sujet est beaucoup plus classique, mais le traitement tout aussi efficace. Associé à nouveau à l'auteur et scénariste Tracy Letts, Friedkin nous plonge dans une Amérique aussi désespérante que profonde, à travers un récit puisant ses racines au cœur de la tragédie antique, et... Lire l'avis à propos de Killer Joe

2 1
Avatar pierreAfeu
9
pierreAfeu ·

Critique de Killer Joe par Arkady_Knight

Il y a des films qui, dès les premières images, savent parler au public. Un jeune homme tambourine pendant plusieurs minutes, sous une pluie battante, aux cloisons de tôle d’une caravane. La porte de cette dernière, située en haut d’une volée de marches, finit par s’ouvrir sur (vue subjective depuis les yeux du jeune homme ; gros plan) la chatte luxuriante de sa belle-mère, tout juste revêtue... Lire l'avis à propos de Killer Joe

2
Avatar Arkady_Knight
8
Arkady_Knight ·

Family Killer

Voilà un film franchement traumatisant sur une famille complètement tarée : le fils minable (Emile Hirsch qui me rappelle Leo Dicaprio) qui cherche à buter sa mère pour récolter l'assurance-vie, avec la "complicité" de son père complètement à l'ouest, une belle-mère vénale et la fille, faussement ingénue, ambiguë, une sorte de femme-enfant (Juno Temple qui semble avoir le vent en poupe).... Lire la critique de Killer Joe

2
Avatar Xavnda
8
Xavnda ·

Critique de Killer Joe par Heavenly

William Friedkin nous sert ce que j'appelle un "Putain de film" tant il approche l'irréprochable avec son scénario retors, sa mise en scène grandiose et son casting génial. Killer Joe nous invite au coeur d'une Amérique crasseuse et pas du tout glamour avec sa galerie de personnages qui n'ont aucune morale et qui vacillent entre vulgarité, bêtise et cruauté. Comme pour Bug, son précédent film,... Lire l'avis à propos de Killer Joe

2
Avatar Heavenly
9
Heavenly ·

Critique de Killer Joe par Florian Bodin

On en entends pas mal parler en ce moment de ce Killer Joe, nouvelle création de la part du réalisateur entre autres de L'Exorciste ou de French Connection. Choquant, violent et malsain, beaucoup d'adjectifs de la sorte sont utilisés. Un film même disons gangrené par différents maux qu'on peut croiser autour de nous : égoïsme, stupidité, avidité et j'en passe serons au programme afin de... Lire l'avis à propos de Killer Joe

2
Avatar Florian Bodin
7
Florian Bodin ·

Texas Fried Chicken

En fait, j'étais persuadé sans trop savoir pourquoi que Friedkin était mort. Pas au sens figuré, non non, au sens propre. Je le croyais décédé, bouffant les pissenlits par la racine ... Alors j'ai vraiment été surpris quand j'ai appris qu'il sortait un nouveau film. J'y suis donc allé en connaissant le réalisateur, et en ayant vu l'affiche, vraiment pas mal foutue au passage, et informative sur... Lire l'avis à propos de Killer Joe

2
Avatar SidSideOut
7
SidSideOut ·

rednecks dégénérés

Le retour de William Friedkin avec killer Joe a fait coulé beaucoup d’encre . Le talent et la réputation légendaire d’intransigeance de ce cinéaste de l’âge d’or du nouvel Hollywood ( les 70’S avec Coppolla, Scorcese, De palma, …) n’est plus à faire pour tout ceux qui comme moi ont aimé French Connection, l’Exorciste ou Police Fédérale los Angeles . A plus de 75 ans, un nouveau film de... Lire la critique de Killer Joe

2
Avatar ldekerdrel
5
ldekerdrel ·

No country for young girls

Le grand retour dans les salles obscures de William Friedkin, que l'on avait pas vu depuis Bug il y a déjà cinq ans, est en soi un évènement. Adulé par les fans d'horreur pour son Exorciste, et par les amateurs de polars musclés depuis French Connection, le réalisateur jouit d'une aura demeurée intacte plus de trente ans après ces chefs d'oeuvres. Il retrouve en l’occurrence le dramaturge Tracy... Lire la critique de Killer Joe

3
Avatar Hyunkel
7
Hyunkel ·

Thomas Haden Church, ce second rôle pas assez connu.

Alors qu’il était un des fers de lance du cinéma américain conscient des années 80’s, William Friedkin a doucement disparu des écrans dans les années 2000’s, malgré son excellent Traqué. Après un obscur Bug, qui a surtout vécu en festival, notre cher Billy Friedkin nous sert une nouvelle adaptation de Tracy Letts, Killer Joe. Premièrement, il faut croire que tous les réalisateurs se... Lire la critique de Killer Joe

2
Avatar CeeSnipes
8
CeeSnipes ·