Un scandale sanitaire au sein d'un pays de l'Union Européenne

Avis sur L'Affaire collective

Avatar bougnat44
Critique publiée par le

Le point de départ du documentaire est l’incendie de la discothèque « Colectiv » à Bucarest le 30 octobre 2015. En l’absence d’issues de secours, il y a eu 27 morts et 186 blessés. 37 personnes sont mortes après à l’hôpital, suite à l’infection nosocomiale (bacille pyocyanique notamment) de leurs brûlures, phénomène aggravé par le retard (le refus ?) des hôpitaux roumains à accepter le transfert des grands brûlés à l’étranger. Un documentaire, sans voix off, qui donne froid dans le dos, véritable thriller, sur la corruption en Roumanie et plus particulièrement le système de santé où les conséquences, non seulement économiques, sont dramatiques. Malheureusement, le sujet n’est pas nouveau puisque dans « Le troisième homme » (1949) de Carol Reed, il était déjà question de médicaments frelatés (de la pénicilline).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1633 fois
5 apprécient

Autres actions de bougnat44 L'Affaire collective