Tout est dit dans la note je crois.

Avis sur L'Agence tous risques

Avatar ϻεωɳɑrυ
Critique publiée par le

Ça me fait mal au cœur de noter si bas un film avec Bradley Cooper que j’aime bien. Mais là il est vraiment mauvais. Même Liam Neeson est mauvais. Dans « L’agence tous risques », absolument tout est mauvais de toute façon.

Je vais commencer par les acteurs. Difficile de croire que les deux hommes ont été nominés aux oscars avec des performances comme ça. A la limite, le personnage de Sharlto Copley peut être qualifié de sympathique. Quinton Rampage Jackson a quant à lui, probablement enterré sa carrière à la sortie du film. A quoi d’autre s’attendait-il ? Non seulement il reprend le rôle culte de Mr.T, mais en plus il se contente juste de taper pendant 2h ou de dodeliner bêtement de la tête (non ses paroles sur Gandhi ne le rendent pas plus profond). Côté femme : un rôle, et pas le meilleur. Jessica Biel est insipide, et ce, dès sa première apparition. Forcément elle ne sert à rien et est un prétexte pour sortir d’on ne sait où une romance ridicule. Tant qu’à faire, je crois que j’aurais préféré un casting 100% masculin.

Au-delà des acteurs, « L’agence tous risques » est un divertissement lambda, ultra-classique. Sauf que ce n’est pas divertissant du tout. Le spectateur moyen mérite mieux que ça. C’est poussif, à aucun moment drôle, alors que l’on nous noie sous les blagues. Ça en devient insupportable.

Pas mieux du côté de l’action. Les scènes de combat sont souvent illisibles, et comme si ça ne suffisait pas, tout explose de partout sans aucune logique. On se croirait presque devant un Michael Bay. On dirait que le tout est filmé par un novice. Les tremblements incessants de la caméra font vraiment amateur. Certaines scènes sont mal montées. Je pense surtout à la scène de l’enterrement du gars dont tout le monde se fiche. Joe Carnahan enchaîne un plan tribunal, un plan cimetière. Laid et ridicule. Et puis forcément, parce que quand c’est mauvais il y en a toujours, on filme Liam Neeson marchant tête baissée, sous la pluie, au RALENTI... Pour accentuer le drame surement. Haha... Raté ! Arrêtez une bonne fois pour toute de filmer au ralenti en pensant que ça va toucher plus le spectateur moyen ! Bref, passons.

N’allez pas chercher du réconfort auprès des dialogues. Ceux-ci sont d’une finesse et d’une intelligence rare. Deux exemples suffiront : « C’est superbe ! On dirait une scène de Call of Duty, c’est dingue ! » ou bien lorsque les gars vont se faire arrêter je crois : « C’est très con monsieur. » Génial !

Au bout d’une heure de film, j’ai arrêté de lutter. C’est indéniablement nul, je ne peux pas y trouver des qualités. On finit par comprendre que nos héros sont irrésistibles. Tous piégés dans un caractère type (le vieux sage, le dragueur, l’idiot, la brute), ils réussissent tout ce qu’ils entreprennent... Allant même jusqu’à faire voler un char (dixit les dialogues du film)... Ou en tout cas, à se tirer vivant d’une chute de plusieurs centaines de mètres, dans un char tombé dans un lac. Tout est dit. J’espère juste que ce projet sera très vite oublié à la différence de son illustre modèle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 249 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ϻεωɳɑrυ L'Agence tous risques