Affiche L'Argent

Critiques de L'Argent

Film de (1928)

Critique de L'Argent par drélium

Ce film porte magnifiquement son titre déjà. 3 millions de budget presque doublés, bataille entre producteur et réalisateur, cadre, costumes, scénario, ambition vénale et absence totale de désir des personnages si ce n'est malveillant, tout y est argent, fond comme forme, dehors comme dedans, propre comme figuré. Je ne peux pas dire que j'ai trouvé ça ultra passionnant de bout en bout ni que je... Lire la critique de L'Argent

22 7
Avatar drélium
8
drélium ·

Banqueroute !

L'argent ! Le flouze, l'artiche, la roupie, la caillasse, le grisbi, l'oseille, les radis, la fraîche, le blé, les biftons, la douille, les pimpions, les briques, la sauce, la soudure, le trèfle, le carbure, le pèse, les fafiots, les fifrelins... le pognon, quoi ! Voilà ce qui fait tourner les têtes et le monde par la même occasion. L'argent provoque une soif insatiable, une fièvre incurable,... Lire l'avis à propos de L'Argent

19 3
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

1928.

A tous les réfractaires du noir et blanc, les ennuyés-par-avance du cinéma muet, les sitôt-lassés d'une pellicule d'il y a un siècle déjà, précipitez-vous sur la grande œuvre du génialissime Marcel L'Herbier, "L'argent". 1928. Ainsi donc, quatre-vingt-deux années ont passé, et jamais pourtant aura-t-on vu réalisation si moderne, si vibrante. Travellings époustouflants, images tourbillonnantes... Lire l'avis à propos de L'Argent

16 5
Avatar Wakapou
10
Wakapou ·

Avide ordure

Il y a dans l’Argent une vraie force monstrueuse parfaitement incarnée par un Pierre Alcover au visage en forme de poire blête, le délire de la Bourse à plein régime est très bien servi par des mouvements de caméra impressionnant et l’ensemble dégage un petit quelque chose d’expérimental outrancier, comme si la démesure du projet comme du sujet enfonçait automatiquement toutes les barrières du... Lire l'avis à propos de L'Argent

18 12
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Critique de L'Argent par Johannes Roger

« L’argent » n’est pas vraiment un film à charge contre le capitalisme, mais plutôt le portrait d’un affairiste sans morale ni scrupules, dont l’obsession quasi érotique pour l'argent devient indécente. Une sorte de Bernard Tapie des années 20 avec un zeste de DSK. A ce personnage répugnant, L’Herbier oppose la passion romantique mais bien chaste de la jeune héroïne et de son aventurier de... Lire la critique de L'Argent

1 2
Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

http://www.flaneriescinematographiques.com/article-l-argent-86434346.html

En regardant ce film, on a l'impression que le monde de la finance n'a pas changé depuis 1928. Cette peinture des dérives d'un capitalisme boursier dont les désirs de gain immédiat relèguent au second plan les vies humaines -Saccard n'hésite pas à entretenir la rumeur de la mort d'Hamelin pour profiter de sa résurrection, au mépris de la douleur causée à sa femme- est en effet d'une étonnante... Lire l'avis à propos de L'Argent

5
Avatar ChristopheL1
10
ChristopheL1 ·

Critique de L'Argent par Ygor Parizel

Une petite déconvenue pour moi avec ce film qui est une adaptation libre d'Emile Zola. M'attendant à une satire du monde de la finance avec pour thèmes l'appât du gain, l'argent comme moyen d'oppression ou la mégalomanie finalement tout ça est accessoire. L'histoire de ce loup de la bourse auquel il arrive mainte mésaventures ne m'a guère intéressée, d'ailleurs le récit se dirige plusieurs... Lire la critique de L'Argent

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Le porc de Wall Street

Bizarre. Je lis partout que le film dure 195 minutes, or ma version n'en fait que 165 ! Et je ne vois vraiment pas ce qui pourrait être raconté de plus... Quand je pense à un film muet, je pense à une mise en scène souvent maladroite, souvent théâtrale. Cela ne veut pas dire qu'on s'ennuie et que c'est systématiquement mal fait. Il y a de vraies petites perles devant lesquelles il est... Lire la critique de L'Argent

1
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·