Affiche L'Argent de la vieille

Critiques de L'Argent de la vieille

Film de (1972)

Quitte ou double.

Je viens de finir le film et j'ai encore la gorge un peu remplie de larmes ; des larmes d'amertume, des larmes de haine, des larmes d'incompréhension, et puis des larmes de tristesse aussi, simplement. Laissez-moi vous raconter. L'argent de la vieille, c'est des milliards et des milliards - de lires -, et la vieille c'est la monstrueuse - et merveilleuse - Bette Davis, riche, riche, riche... Lire la critique de L'Argent de la vieille

53 10
Avatar J. Z. D.
10
J. Z. D. ·

Heureuse, la riche : le royaume des gueux lui appartient.

Comment dire l’obscénité de la fracture sociale sans diluer son propos dans un regard panoramique ? En resserrant les enjeux sur une situation archétypale qui en concentrera tous les thèmes, le grotesque et la violence. La trouvaille est ici géniale : celle de la visite annuelle d’une richissime américaine (Bette Davis, monument de laideur décatie) qui passe le temps en jouant son argent avec... Lire l'avis à propos de L'Argent de la vieille

34 18
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Coupe, Davis !

L’argent, c’est mieux quand on en a. Et c’est encore mieux quand on le chipe à une vielle peau milliardaire ! Le scénario de ce Scopone scientifico est assez délectable car il va droit au but, entre bouffonnerie et cruauté. Avec un suspens haletant (oui, oui, haletant) il présente l’une des parties de cartes les plus mémorables de l’histoire du cinéma. Le pitch tient sur la tranche d’un paquet... Lire l'avis à propos de L'Argent de la vieille

22
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·

Scopa

C'est dans une période d'instabilité et d'incertitude économique que fût tourné Lo Scopone scientifico de Comencini. Je pense qu'il est important de le noter, l'argent étant incontestablement LE sujet au centre de cette comédie à l'italienne, à la philosophie pas vraiment optimiste. En effet, ce film c'est l'histoire d'un couple, Antonia et Peppino, habitant avec leurs enfants dans un bidonville.... Lire la critique de L'Argent de la vieille

18
Avatar akhcuonilua
8
akhcuonilua ·

Ce monde où la désillusion est monnaie courante

Si toute fable appelle une morale, celle induite par L'Argent de la vieille est évidente : si les règles sont les mêmes pour tous, la partie opposant les différentes classes sociales sera toujours inégale. Assis autour d'une même table – qualifiée d'ailleurs de champ de bataille -, pauvres et riches s'affrontent dans un jeu (le scopone) dont l'issue semble invariablement la... Lire l'avis à propos de L'Argent de la vieille

13 2
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

L’indécence du jeu

La comédie satirique manque par essence de subtilité : c’est bien là son intérêt et sa limite. Qu’elle soit mordante et absurde comme « Le Sens de la Vie » des Monty Python, violente et ambiguë, comme le récent « Elle » de Paul Verhoeven, elle manque rarement de vigueur et d’énergie. Lorsque c’est le cas, elle peine d’ailleurs à convaincre, en témoigne la mollesse auto-satisfaite de «... Lire la critique de L'Argent de la vieille

9 4
Avatar Marius Jouanny
7
Marius Jouanny ·

L'ARGENT DE LA VIEILLE de Luigi Comencini

Luigi Comencini fait un film terrible sur les relations entre riches et pauvres. A la fois le respect qu'inspire une personne fortunée et aussi la haine qu'elle engendre, leur faisant miroiter la possibilité de remporter une partie de sa richesse mais ne les laissant que face à eux-mêmes et encore plus pauvres après son passage. Mais surtout ce sont les relations entre pauvres qui font le plus... Lire la critique de L'Argent de la vieille

11
Avatar littlebigxav
9
littlebigxav ·

Knocked out

L’année 2019 aura révélé deux films intéressants au-delà de leur schéma narratif et de leur formalisme assez au-dessus de la moyenne, il s’agit du très surestimé Joker du très quelconque Todd Phillips (ce propos n’engageant bien évidemment que moi) et le très bon Parasite du très doué Bong Joon-Ho. Deux œuvres inégales, loin d’être parfaites surtout pour la première citée,... Lire l'avis à propos de L'Argent de la vieille

7 6
Avatar Philippe Quevillart
8
Philippe Quevillart ·

Argent trop cher.

J'ai vu le film une seule fois il y a très longtemps à la télévision et j'étais sans doute encore très jeune. J'en garde un souvenir prégnant. Plus encore que la mise en scène d'un décalage social ou de l'inégalité nord sud (l'Amérique et l'Italie). Le film décrit de manière quasi clinique la fétichisation maladive de l'argent. L'argent qui constitue le pivot des relations humaines le couple... Lire la critique de L'Argent de la vieille

2 1
Avatar JLP_2
8
JLP_2 ·

L’âge d’or du cinéma Italien, entre tragédie et comédie.

Les situations graves sont tournées à la dérision; on hésite entre rire et larme. Un bidonville au pied d’un domaine luxueux appartenant à « La Vieille ». Peppino et Antonia (chiffonniers) l’attendent chaque année pour la défier aux cartes, la vieille est joueuse et ils espèrent bien la plumer. Tout le quartier attend l’évènement et quand la millionnaire arrive, la folie s’empare de chacun,... Lire l'avis à propos de L'Argent de la vieille

6 2
Avatar cinevu
9
cinevu ·