Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche L'Arnaqueur

Critiques de L'Arnaqueur

Film de (1961)

Les perdants magnifiques

Alors qu'il n'est pas rare d'utiliser le sport pour illustrer le rêve américain et le mythe du self-made-man, Robert Rossen préfère se montrer plus critique sur le sujet et s'interroge : si les valeurs du sport sont nobles, la noblesse de l'Homme existe-t-elle encore au contact de ce dieu dollar qui corrompt les cœurs et transforme les rêves en quête de futile, de frime ou de fric ?... Lire la critique de L'Arnaqueur

16 3
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Drink 'n' Roll

Bien avant d'être l'associé de Robert Redford dans "The Sting" (L'Arnaque), Paul Newman est Eddie Felson dans "The Hustler" (L'Arnaqueur), un joueur de billard qui vit de son don exceptionnel à manier habilement la queue et les boules (rhooo, vous avez vraiment l'esprit mal tourné !) tout en feignant d'être une clinche. Le voilà un jour qui débarque dans une salle où seul le talent est arbitre.... Lire la critique de L'Arnaqueur

25 13
Avatar Mr_Jones
9
Mr_Jones ·

The right bluff

La présentation du protagoniste de l’arnaqueur est d’une belle ambiguïté : feignant d’être un joueur du dimanche ayant un peu abusé de la bouteille, Eddie fait monter les enchères sur des paris au billard avant de révéler l’étendue pleine et entière de son talent. Il s’agit donc bien d’un arnaqueur (hustler), qui domine non seulement la partie, mais en fausse les débuts par un bluff... Lire la critique de L'Arnaqueur

23 2
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Poissard et désenchanté

Ce qui rend cet "Arnaqueur" plus qu'impressionnant, outre la beauté complexe du physique et du jeu d'un Paul Newman inoubliable, c'est sa capacité à cerner la tragédie humaine dans la trajectoire parfaite de boules de billard, jusqu'au bout d'une nuit noire : autour de la table, c'est une affaire de regards, donc de cinéma (défiance, confiance, trouille, goût du... Lire la critique de L'Arnaqueur

4
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

Critique de L'Arnaqueur par JamesOdessa

C'est ici un film beaucoup plus dérangeant qu'il ne le laisse paraitre. Tout du moins si on s'attend un un gentil petit film sur la belle rivalité du billard avec des parties mémorables. Toutes proportions gardées (bien que j'ai préféré L'arnaqueur), il tient plus de Raging Bull que d'un film sur le sport et la compétiton. SPOIL PARTIEL On nous promet un match grandiose, une rencontre au... Lire l'avis à propos de L'Arnaqueur

6 3
Avatar JamesOdessa
10
JamesOdessa ·

Critique de L'Arnaqueur par Haplodocus

Le billard c'est la grande classe, surtout quand c'est Paul Newman qui tient la queue. Démon du jeu, sensible à la boisson ( Barman un JTS Brown siouplait ) , fier et sentimentale, on reconnait un "Winner" a ce qu'il possède..lui n'a plus grand chose. 2h15 d'ambiance feutré, de volutes enfumées et de bruits de boules entrechoquées, c'est si long et si bon a la fois. Lire l'avis à propos de L'Arnaqueur

8 7
Avatar Haplodocus
7
Haplodocus ·

L'eau grise

L’eau grise, insidieuse, calme et inarrêtable qui monte sans discontinuer. Qui ne laisse pas la moindre espérance. Un désastre, en fin de compte. Bien pire, en fin de compte que dans L’homme au bras d’or, film sur la dépendance à la drogue et sur le talent pour le poker. Car L’arnaqueur n’est pas un film sur le jeu de billard, malgré ses regards presque documentaires sur ces... Lire l'avis à propos de L'Arnaqueur

4 1
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

L'ARNAQUEUR de Robert Rossen

Le film adapté d'un roman éponyme de Walter Tevis est basé sur une trame en soi assez classique particulièrement dans les films sur le sport : un homme perd tout et doit réapprendre à retrouver confiance en soi et le chemin de la victoire. Il vaut surtout pour l'extraordinaire performance des acteurs principaux. Paul Newman qui trois ans après "La chatte sur un toît brûlant" ("Cat on a hot tin... Lire l'avis à propos de L'Arnaqueur

4 1
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Par la bande

Cinéaste sensible et cérébral, plutôt méconnu en France et victime des persécutions maccarthystes, Robert Rossen a injecté sa détresse et un besoin de retrouver sa dignité dans ce film qui est considéré par beaucoup de spécialistes comme un chef-d'oeuvre. Même si je ne souscris pas entièrement à cette assertion, je reconnais que c'est un film à l'ambiance fascinante qui eut le mérite en 1961... Lire l'avis à propos de L'Arnaqueur

11 10
Avatar Ugly
7
Ugly ·

En 3 bandes !

L'histoire d'Eddie, un brillant joueur de billard (Paul Newman) qui à l'aide de son associé, gagne sa vie en arnaquant d'autres joueurs de billard. Tout lui réussi, jusqu'à ce que son souhait d'affronter « Le Pacha » (joueur reconnu dans tout le pays), en effet, après une grosse série de victoire lui ayant amené de gros profits Pacha reprend le dessus et dépouille Eddie. On suit ensuite Eddie... Lire la critique de L'Arnaqueur

2
Avatar Barmad
8
Barmad ·