Affiche L'Astragale

Critiques de L'Astragale

Film de (2015)

  • 1
  • 2

Quand le réalisateur oublie que c'est son film ...

Ce film est adapté du roman autobiographique éponyme d'Albertine Sarrazin publié en 1965. Ce film nous raconte par son titre qu’une petite chose engendre des effets plus grands et plus étirés dans le temps, c’est un film sur « l’effet papillon ». Le scénario est bien formé et la prose y étant présente est de bonne qualité. La mise en scène est cependant très simple, trop simple.... Lire la critique de L'Astragale

7 3
Avatar ZeDrunkyOtary
4
ZeDrunkyOtary ·

J'attends quelqu'un

L’Astragale, film de Brigitte Sy, est adapté des mémoires d’Albertine Sarrazin, jeune femme évadée de prison et amoureuse éternelle. Deuxième film adapté de ce roman à succès, après un premier en 1969, cet Astragale là réussit le paris de dépasser la simple retranscription des faits, il dresse le portrait d’une héroïne éternelle. La réalisatrice s’intéresse ici à un an de la vie d’Albertine,... Lire la critique de L'Astragale

8 2
Avatar eloch
7
eloch ·

Aaah, la vie... C'est pas tous les jours facile, hein ?

C'est ainsi que l'on pourrait résumer L'Astragale, nouveau film de Brigitte Sy, adaptation du roman autobiographique éponyme d'Albertine Sarrazin, jeune femme rebelle et anticonformiste, qui s'évade de prison en 1957 pour quasi-immédiatement tomber dans les bras de l'amour de sa vie, Julien Sarrazin. Vous l'aurez compris avec ce titre plutôt sarcastique, ce film est très loin... Lire l'avis à propos de L'Astragale

6 2
Avatar Bewaretheblob
2
Bewaretheblob ·

Tout à cause d'un petit os

C'est la première fois qu'un film est aussi beau. S'il était à chier on continuerait à le regarder juste pour sa beauté. Le noir et blanc, les plans sombres et serrés, la tendresse de la fumée de la cigarette de la jolie Albertine, les robes du temps passé, la voix charmante de Julien, c'est beau, vraiment beau. Ce film parle de tendresse, d'amour, de poésie qu'on retrouve dans les... Lire l'avis à propos de L'Astragale

5 8
Avatar Valentine Desplechin
8
Valentine Desplechin ·

beau, beau, beau... et chiant à la fois

Leila Bekhti en noir et blanc, contexte "France année 50" : rarement argument de vente aura été plus alléchant. Sauf que la réalisatrice, aussi sincère soit-elle, a oublié un élément fondamental dans le cinéma : le rythme. Il n'y en a aucun. Pas de rythme, donc pas plus de charpente que d'os dans un poulpe. Bref, il faut s'y reprendre à plusieurs fois pour arriver au bout de ce plantage très... Lire la critique de L'Astragale

Avatar openupandbleed
3
openupandbleed ·

Poésie

Plus qu’un film, une écriture sombre et magique, le choix du noir et blanc donne toute sa mélancolie à l’histoire d’amour et aux rues de Paris. Ce film se déguste grâce à la partition des mots et à la finesse des dialogues. Reda Kateb est encore une fois douceur et pudeur, séducteur malgré lui, c’est un acteur précieux et d’une grande sensibilité. Leïla Bekhti est dévouée à... Lire l'avis à propos de L'Astragale

Avatar cinevu
6
cinevu ·

Critique de L'Astragale par Goguengris

Un grand moment cinématographique, et je confirme pleinement après la lecture du journal d'Albertine Sarrazin, l'astragale. Le film est juste, rend bien l'errance cette jeune fille, un Genet au féminin, que Patti Smith a découverte très tôt ,embarquant son journal, durant toutes ses pérégrinations, dans son sac. Elle a préfacé l'ouvrage, parlant d'elle comme la petite sainte des... Lire l'avis à propos de L'Astragale

Avatar Goguengris
10
Goguengris ·

Critique de L'Astragale par Le Blog Du Cinéma

(...) L’ASTRAGALE m’a profondément divisé. D’un côté, j’ai apprécié la beauté simple du film et le style sobre et distingué de la réalisatrice, mais d’un autre, je regrette un peu ce manque d’ambition qui me laisse sur ma faim. Ne vous méprenez pas, « Astragale » est une œuvre intelligente et efficace mais sans un formalisme trop appuyé l’hommage à Albertine Sarrazin aurait pu être encore... Lire la critique de L'Astragale

Avatar Le Blog Du Cinéma
6
Le Blog Du Cinéma ·

Critique de L'Astragale par ffred

Cinq ans après Les mains libres, son excellent premier film, Brigitte Sy repasse derrière la caméra. Pour cela, elle adapte de nouveau une histoire vraie, celle d'Albertine Sarrazin, tirée de son roman autobiographique. La mise en scène de la cinéaste est toujours aussi sobre, son écriture toujours aussi juste. Le noir et blanc donne quelque chose de très stylisé mais aussi de très simple,... Lire l'avis à propos de L'Astragale

Avatar ffred
7
ffred ·

Romance enfumée

Albertine Sarrazin, enfant de l’Assistance publique, jeune fille violée, braqueuse puis prostituée, mourût à l’âge de 29 ans. C’est dans « L’Astragale », premier roman au nom évoquant son trop rapide passage sur cette terre, qu’elle raconta sa vie d’insoumise, courte et intense. Le livre avait eu droit à une adaptation en 1969 par Guy Casaril et Marlène Jobert dans le rôle titre. C’est cette... Lire la critique de L'Astragale

Avatar LeBarberousse
5
LeBarberousse ·
  • 1
  • 2