👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

C'est assez étonnant de constater que, malgré sa présence dans les 10 premiers du top 111 de Sens Critique, ce film récolte moins de 500 notes (à l'heure où j'écris ces lignes). Je n'en connais pas la raison, même si je soupçonne fortement que c'est parce que beaucoup de gens n'arrivent pas à prononcer le prénom du réalisateur.

Quoi qu'il en soit, l'Aurore a été une grande surprise pour moi. Non pas que le film ait été meilleur que ce à quoi je m'attendais: j'aime beaucoup l'expressionisme allemand, et je savais que j'allais y trouver, entre autres, une belle mise en scène des jeux de regards et de lumière. C'est surtout que ce film fut très différent de ce à quoi je m'attendais, à la fois dans sa construction et dans son atmosphère, passant du sombre et lourd au joyeux et léger sans que le résultat ne paraisse aberrant.

Ce film m'a fait éprouver successivement la frayeur, la colère, la surprise, la joie, le rire, le calme, l'anxiété, la tristesse, et la nostalgie, aussi, ce sentiment bizarre d'assister à quelque chose d'à la fois proche et lointain quand on regarde un vieux film en noir et blanc. Mais jamais l'ennui.

En plus, l'affiche est sublime et le titre magnifique (encore plus en anglais).
Melusca
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Party with the Animals

il y a 10 ans

25 j'aime

1 commentaire

L'Aurore
drélium
9
L'Aurore

L'Amour

Autant dire que pour un Schwarzeneggérien élevé aux petits Van Damme, L'Aurore n'est pas le choix le plus évident venant à l'esprit. Il est bon pourtant de se faire violence, de dépasser les préjugés...

Lire la critique

il y a 11 ans

108 j'aime

10

L'Aurore
Sergent_Pepper
9
L'Aurore

Rideau radieux

Faust racontait par le biais de la mythologie allemande la force de l’amour chez les humains ; L’Aurore ne va pas évoquer autre chose, mais le fera par d’autres voies. Auréolé de son succès...

Lire la critique

il y a 4 ans

85 j'aime

6

L'Aurore
MrCritik
5
L'Aurore

Entre Chien et Loup

J'ai vu l'Aurore. Je n'en avais jamais entendu parler avant Sens Critique, pour cause d'inculture totale du cinéma muet, et même du cinéma old school tout court. Je remercie chaudement le site de me...

Lire la critique

il y a 10 ans

74 j'aime

21

La Société de consommation
Melusca
7

Consumed

Une analyse pertinente des mécanismes sociaux qui sous-tendent le monde contemporain (avec des exemples qui, eux, ne sont souvent plus du tout contemporains malheureusement), malgré un ton parfois...

Lire la critique

il y a 9 ans

45 j'aime

23

Dear Esther
Melusca
9
Dear Esther

Apologie de l'Absence

Mon propos ne va pas être ici de parler de ce qu'il y a dans ce jeu, mais plutôt de ce qu'il n'y a pas. (Bien entendu cette phrase en elle-même est juste là pour faire classe, parce que bon je...

Lire la critique

il y a 10 ans

43 j'aime

26

Valérie au pays des merveilles
Melusca
9

Vampires dans la Brume

Le titre français est trompeur. Rien à voir avec Lewis Carroll, la traduction littérale du titre tchèque serait plutôt "Valérie et la semaine merveilleuse". Ça me désole vraiment les traductions à...

Lire la critique

il y a 10 ans

37 j'aime