Bande-annonce
Affiche L'Échine du diable

L'Échine du diable

(2001)

El Espinazo del diablo

12345678910
Quand ?
7.1
  1. 15
  2. 22
  3. 40
  4. 101
  5. 285
  6. 771
  7. 1662
  8. 1159
  9. 273
  10. 90
  • 4.4K
  • 297
  • 2.8K

Après la guerre civile espagnole, Carlos est envoyé dans un orphelinat. L'établissement est hanté et il doit découvrir les secrets de ses habitants.

Casting : acteurs principauxL'Échine du diable
Casting complet du film L'Échine du diable
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Échine du diable
VS
Les horreurs de la guerre

Un film qui renouvelle complètement ce qu'on a coutume d'appeler "les films de fantôme", lequel n'est en général qu'un vulgaire ectoplasme destiné à effrayer les vivants. Un lien particulier, fait de peur, bien sûr, mais surtout de fascination et d'empathie va se créer entre l'orphelin de 12 ans réfugié au pensionnat catholique en pleine guerre civile espagnole, et cette ombre gémissante qui rase les murs ou le regarde de ses grands yeux sombres dans un visage de craie. L'horreur d'une...

60 16
Critique de L'Échine du diable par pixelastic

Hmm. Ca faisait un bout de temps qu'on m'avait parlé de ce "super Thriller d'horreur espagnol" et je l'ai finalement regardé... Que dire... Bon déja, "Thriller d'horreur" est une mauvaise catégorie, et c'est clairement un film d'Horreur/Epouvante. Je m'attendais à un Thriller et j'ai été déçu, mais bon c'est inévitable. L'histoire se passe en Espagne, dans un orphelinat abandonné au milieu du désert où notre jeune héros va se faire abandonner. Il va vite se rendre compte que le lieu semble... Lire la critique de L'Échine du diable

2 1
Critiques : avis d'internautes (54)
L'Échine du diable
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Pensionnat des enfants perdus !

Je n'ai pas vu un grand nombre de films de Guillermo del Toro, mais suffisamment pour savoir qu'il aime les lieux clos (ici un pensionnat pour orphelins !), qu'il ne rechigne pas à choisir comme toile de fond un contexte historique bien violent et bien anxiogène (avec la guerre d'Espagne, que le réalisateur réutilisera avec encore plus de brio pour Le Labyrinthe... Lire la critique de L'Échine du diable

22 6
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Le mal n'est jamais là où on pense...

Guillermo Del Toro livre ici un subtil conte de terreur avec ce métrage emplie de suspens psychologique. Le film est profondément ancré dans l'histoire espagnole; ainsi, l'action se situe dans une école qui ressemble plus à un orphelinat pendant la guerre civile. Le spectre de cette guerre plane sur les personnages tout le long du film. J'ai été totalement subjuguée par cette intrigue... Lire la critique de L'Échine du diable

23
Avatar DivinecomédiedeDante
9
DivinecomédiedeDante ·
Le diable avec des bretelles

Tout proche de l'arrivée du très attendu The Shape of Water, je me fait la filmo de Guillermo del Toro histoire de me replonger dans son univers fantastique assez singulier. Pour ce que j'en connaît pour l'instant, on peux distinctement séparer les films de Guillermo del Toro en deux groupes: les films d'action survitaminés où on dézingue du monstre à tout va sur fond de mysticisme et de... Lire la critique de L'Échine du diable

4
Avatar Maximilien Gomes
8
Maximilien Gomes ·
Découverte
Phantom threat

Durant la guerre d’Espagne, Carlos (Fernando Tielve), un jeune garçon dont le père vient de mourir, est recueilli dans un orphelinat dirigé par un couple (Federico Luppi et Marisa Paredes) soutenant la cause républicaine. Alors que le directeur et sa femme craignent pour leur orphelinat face à l’avancée des armées franquistes, Carlos entre en contact avec le fantôme d’un garçon mort récemment... Lire l'avis à propos de L'Échine du diable

10 3
Avatar Tonto
7
Tonto ·
Plus très loin de l'excellence

J'avoue qu'à chaque fois, j'attends énormément de Guillermo Del Toro, et presque à chaque fois, je suis légèrement déçu. Cela écrit, le réalisateur mexicain n'a pas son pareil pour créer une atmosphère envoûtante et mystérieuse, comme c'est le cas ici. La période franquiste est bien retranscrite et certains aspects séduisants, comme la communauté des enfants ou encore le personnage du... Lire la critique de L'Échine du diable

5
Avatar Caine78
7
Caine78 ·
Toutes les critiques du film L'Échine du diable (54)
Bande-annonce L'Échine du diable