Antoine Fuqua's finest

Avis sur L'Élite de Brooklyn

Avatar K1000
Critique publiée par le

On se rappelle du nerveux et terriblement bien mené Training Day. Aujourd'hui Antoine Fuqua renoue avec Ethan Hawke qu'il avait plongé dans l'enfer de la guerre des gangs dix ans plutôt. L'élite de Brooklyn apparaît comme une version achevée du film précédent, se situant aux frontières de Collision et Babel. Si le regard de la caméra est concis, sans compassion, brut de décoffrage en somme, c'est pour mieux exacerber la tension remarquable qui assaille nos héros désabusés. La séquence finale,prolongée par un suspense efficace, porte à son paroxysme l'intensité de la violence urbaine, et la brisure des destins, latente tout au long du film, s'accomplit dans un éclair foudroyant. Saisissant !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 260 fois
1 apprécie

K1000 a ajouté ce film à 2 listes L'Élite de Brooklyn

Autres actions de K1000 L'Élite de Brooklyn