Detachment est un film à la fois beau et sombre, qui livre une vision extrêmement pessimiste du monde, et plus particulièrement, du système scolaire américain. Tony Kaye ne ménage guère ses personnages et ses spectacteurs ; rien ni personne n'est épargné ; tout est violence et toute tentative de se relever semble vouée à l'échec, comme l'illustre le motif récurrent du suicide, réel (celui de la mère du personnage et d'une jeune lycéenne) ou métaphorique (celui des profs.)

Toutefois, le propos pessimiste de Tony Kaye est nuancé par la présence d'Erica, jeune prostituée qu'Henry Barthes parvient à sauver. Dans ce monde à la dérive, la jeune femme est une sorte de lumineux contrepoint à qui le réalisateur fait retrouver le sens de la vie. Avec ce personnage abîmé et souffrant, Adrien Brody nous offre incontestablement son rôle le plus sensible et en même temps le plus douloureux : celui d'un homme "détaché", libre d'esprit, conscient de sa condition sans espoir. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si le cinéaste a placé en exergue du film une citation d'Albert Camus - écrivain de l'absurde, réfractaire au suicide - tirée de Noces (1938) : "Jamais je n'ai senti, si avant, à la fois mon détachement de moi-même et ma présence au monde." A travers Henry Barthes, Adrien Brody incarne l'homme de l'absurde.

Bouleversant.
K1000
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 3 février 2012

31 j'aime

1 commentaire

Detachment
bdipascale
4
Detachment

Pleure, je le veux !

Il y a dans Detachment la volonté de trop en dire. En réalité, on a bien ici la matière pour faire un film de 3h. Le problème, c'est que 3h de side stories diverses condensé en 1h37, ça donne un...

Lire la critique

il y a 10 ans

44 j'aime

5

Detachment
K1000
8
Detachment

Désenchantement

Detachment est un film à la fois beau et sombre, qui livre une vision extrêmement pessimiste du monde, et plus particulièrement, du système scolaire américain. Tony Kaye ne ménage guère ses...

Lire la critique

il y a 10 ans

31 j'aime

1

Detachment
EvyNadler
9
Detachment

L'école des âmes...

C’est marrant comme on ne se rend pas forcément compte, dans les premières dizaines de minutes d’un film, du potentiel de ce dernier et du bouleversement que ça sera quand le générique retentira...

Lire la critique

il y a 8 ans

31 j'aime

4

Notre jour viendra
K1000
9

Critique de Notre jour viendra par K1000

A l'avant-première du film à l'ugc des Halles, Romain Gavras qualifie son film, non sans un certain sourire, de "comédie romantique moderne". Plus connu pour avoir réalisé le clip polémique de...

Lire la critique

il y a 12 ans

49 j'aime

5

Dans ses yeux
K1000
10

Chef-d'oeuvre argentin

El secreto de sus ojos va bien au-delà du thriller, même s'il en maîtrise parfaitement les codes. C'est essentiellement la mise en scène de l'Amour à l'état pur qui découvre son accomplissement...

Lire la critique

il y a 12 ans

37 j'aime

2

Detachment
K1000
8
Detachment

Désenchantement

Detachment est un film à la fois beau et sombre, qui livre une vision extrêmement pessimiste du monde, et plus particulièrement, du système scolaire américain. Tony Kaye ne ménage guère ses...

Lire la critique

il y a 10 ans

31 j'aime

1