La sensation de se taper un épisode de deux heures des séries Law & Order ◥

Avis sur L'Élite de Brooklyn

Avatar NєσLαιη
Critique publiée par le

Le réalisateur Antoine Fuqua lâche du solide, L'Elite de Brooklyn démontre à merveille l'alliance des trois genres (policier, thriller et drame), et entre trois acteurs dont leur histoire est pas une partie de plaisir, trois personnes qui survivent dans un milieu vous vous en doutez pas rose du tout. Trois flics de section différente, et qui vont également se croisé. Tout avance jusqu'à un final qui chatouille l'élite des grands réals dans le domaine. Et enfin, la composition de Marcelo Zarvos qui maintient bien le film, comme la sensation de se taper un épisode de deux heures des séries Law & Order.Le réalisateur Antoine Fuqua lâche du solide, L'Elite de Brooklyn démontre à merveille l'alliance des trois genres (policier, thriller et drame), et entre trois acteurs dont leur histoire est pas une partie de plaisir, trois personnes qui survivent dans un milieu vous vous en doutez pas rose du tout. Trois flics de section differente, et qui vont également se croisé. Tout avance jusqu'à un final qui chatouille l'élite des grands réals dans le domaine. Et enfin, la composition de Marcelo Zarvos qui maintient bien le film, comme la sensation de se taper un épisode de deux heures des séries Law & Order.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 185 fois
1 apprécie

Autres actions de NєσLαιη L'Élite de Brooklyn