La séance d'aérobic intergalactique - La promenade dans l'espace, Partie 5

Avis sur L'Empire contre-attaque

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

C'est amusant. Mon père s'est pointé pendant que je regardais cet épisode. "C'est un jeu vidéo?" qu'il a demandé. Bon c'était la scène de début avec vue subjective depuis le cockpit, donc ça peut se comprendre, mais je trouve ça ironique une telle déclaration sur de vieux effets.

Star Wars épisode V est sans nul doute le meilleur épisode jusqu'à présent (plus que l'épisode VI à revoir). Ce n'est pas un chef d'oeuvre pour autant mais il y a de quoi s'amuser.

L'histoire est beaucoup plus simple ; je n'ai pas eu l'impression de voir le condensé de 3 films comme pour l'épisode IV, et le réalisateur prend bien son temps pour raconter les événements. Cette méthode est bien plus efficace. Les climax sont plutôt intéressants et l'histoire d'amour nettement mieux traitée que dans la trilogie des épisodes 1, 2, 3. Pourquoi? Parce que c'est raconté avec dérision, on ne prend pas cette histoire au sérieux, c'est, disons, une intrigue secondaire. Et puis dès le début de ce film-ci on a compris que c'était LE couple (il pouvait encore y avoir des doutes lors de l'épisode précédent si l'on a pas vu la précédente trilogie), et le scénariste joue de cette anticipation. Enfin, les dialogues entre Leila et Han Solo sont plutôt sympathiques.

Ce qui fait tenir un film, en général, c'est son objectif principal. Ça permet au spectateur de savoir où on va. Ca donne aussi une structure au film, les personnages et événements tournant autour du fil conducteur. La particularité de l'empire contre attaque, c'est que l'objectif se situe du côté des méchants : retrouver Luke. Parce que du côté des gentils par contre, on sait pas trop quel est leur but. Oui il y a ce large but de ramener la paix... ou le but plus immédiat de fuir pour sauver sa peau quand les méchants les tiennent en joue. mais au de là de ça? Pas grand chose. Luke doit s'entraîner mais il ne reste pas si longtemps que ça en présence de Yoda. Non vraiment ce qui sert d'objectif principal, c'est la mission de Dark Vador. Malheureusement ce n'est pas assez appuyé, juste rappelé. Et du coup, je pense que c'est pour ça qu'il reste une sensation de décousu et un brin d'ennui. Oui les scènes sont cool, mais je ne sais pas il me manquait quelque chose de plus solide.

Question mise en scène, là, on sent vraiment la différence avec les autres épisodes. Et bien oui, ce n'est plus Lucas derrière les commandes. Le découpage fonctionne mieux, même si certaines scènes restent maladroites (Luke qui coupe le bras du Yeti). Puis en plus on évite d'avoir trop de transitions typiques du gros Georges. Elles sont toujours là, oui, mais dans une moindre mesure (mais bon aussi, les scènes sont plus longues). Question acteurs, on sent bien que Mark Hammil n'a pas beaucoup de charisme et une fois en présence d'Harrison Ford, il ne fait pas le poids. Par contre, quand il est seul à l'écran et qu'il doit jouer la peur, l'effroi, l'horreur, là ça marche.

Côté effets spéciaux, on sent aussi que le budget a été utilisé avec intelligence. J'ai la version director's cut et je suis content du peu et de la discrétion d'intervention de Lucas sur ce film-ci (j'y ai décelé des rochers et quelques vaisseaux). Les effets en stop motions par exemple, contre toutes attentes, n'ont pas été remplacés par du CGI. Et c'est tant mieux. Yoda aussi est nettement plus cool à voir. En fait il y a un côté décalé par ces effets surréalistes. Ça fonctionne mieux que des effets qui se veulent réalistes. Puis, toujours à propos du maître Gizmo vert, c'est amusant de constater à quel point il est cabotin (ou gâteux) dans cette trilogie alors qu'il était tout sérieux dans l'autre. Si Georges n'a pas trop retouché ses effets il est tout de même regrettable d'avoir demandé à Ian McDiarmid de rempiler dans son rôle de l'empereur et d'y incruster son visage. Je peux comprendre que c'était dans un soucis de continuité, mais vu que le temps a passé et que l'empereur a déjà acquis son visage de façon étrange, on pourrai comprendre qu'il ait évolué encore. Et puis s'il faut commencer à chipoter à ce genre de détail, alors il faudrait tout refaire parce que quand on voit la différence entre les vaisseaux spatiaux... y a de quoi s'évanouir comme une fillette qui découvre ses règles.

Bref, Star Wars V: l'empire contre-attaque est un divertissement sympathique. Je n'ai pas été totalement happé par le film malgré ses bonnes scènes d'action, et ce à cause d'un manque de corrélation dans l'histoire : le film aurait été encore plus efficace avec des objectifs plus appuyés et un temps de présence de Vador plus important.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 431 fois
9 apprécient

Autres actions de Fatpooper L'Empire contre-attaque