Bande-annonce
Affiche L'Homme qui aimait les femmes

L'Homme qui aimait les femmes

(1977)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 9
  2. 9
  3. 16
  4. 41
  5. 116
  6. 375
  7. 959
  8. 1044
  9. 413
  10. 138
  • 3.1K
  • 259
  • 1.9K

Bertrand Morane, un homme passionné par les femmes, conte au travers d'un livre l'œuvre de sa vie : aimer chacune d’elle d’un amour unique.

Casting : acteurs principauxL'Homme qui aimait les femmes

Casting complet du film L'Homme qui aimait les femmes
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Homme qui aimait les femmes
VS
Critique de L'Homme qui aimait les femmes par Philistine

"Vous savez comment je vois votre livre ? comme un témoignage de ce qu'auront été les relations hommes/femmes au XXe siècle". Je pique cette phrase à l'éditrice de notre homme qui aimait les femmes, Bertrand Morane, et puis je l'applique au film de Truffaut. Véritable réflexion sur un monde changeant où la femme s'impose dans le milieu du travail (ici, tous les interlocuteurs commerçants de Bertrand sont des femmes : vendeuses, dactylographes, maquettistes, éditrices...) et peut vivre...

32 28
Avatar Xavier Watremez
1
Xavier Watremez
Mauvaise vie, très mauvaise...

J'ai toujours cordialement détesté ces pseudo-”classiques” franchouillards qui en réalité regorgent de clichetons usés jusqu'à la corde et d'images d'Epinal surtout enseignés dans les meillleurs EHPADS du monde. D'ailleurs, souvent tels que ce film, on remarque qu'ils jouissent absurdement d'une quantité stalinienne de critiques positives tous aussi vides de sens et indigentes les uns que les autres; car sans doute rédigés par divers nerds et petits puceaux à la face de pizza. Et puis de... Lire l'avis à propos de L'Homme qui aimait les femmes

2
Critiques : avis d'internautes (30)
L'Homme qui aimait les femmes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
«Les jambes de la femme sont des compas lui donnant son équilibre».

Ce film ne parle pas de drague car la dragueurs sont lamentables. C'est l'évocation brute de la séduction, l'art d'être pris au jeu ou de jouer. Le titre est un slogan qui annonce tout. Bertrand aime les femmes, ce défilé après le dénouement final de toutes ces filles qui ont composées sa vie est un diaporama exhaustif de son oeuvre d'homme. Son tort est de ne pas avoir aimé la Femme,... Lire l'avis à propos de L'Homme qui aimait les femmes

12 4
Avatar Figoluu
9
Figoluu ·
La Beauté des Femmes

Cette année, je m'intéresse à la critique. C'est en deuxième année de Licence que je retrouve Mr. Sébastien, professeur avec lequel j'avais travaillé pour une analyse de Persona d'Ingmar Bergman publié il y a peu sur SensCritique. Ainsi, durant ce premier semestre, j'étudie l'histoire de la... Lire l'avis à propos de L'Homme qui aimait les femmes

3
Avatar noireau299
8
noireau299 ·
Découverte
Baisers Volés

Les jambes de femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie. C'est par ses mots que Bertrand résume sa passion pour les femmes, et c'est à son enterrement qu'on va d'abord le découvrir, avant que François Truffaut ne retrace toute sa vie, bien souvent à travers le regard des personnages... Lire la critique de L'Homme qui aimait les femmes

25 9
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·
Festival de cannes

D'emblée, je sors mon joker car j'ignore tout des antécédents de Truffaut, si ce n'est un vague souvenir de l'avoir suivi à bord d'une trame de métro et croisé lors d'une pige chez Spielberg. Dans "L'homme Qui Aimait Les Femmes" (1977), Truffaut brosse le portrait de Bertrand Morane, un fétichiste-queutard incarné par un Charles Denner hypnotisant et de tous les plans. De Montpellier à Béziers... Lire l'avis à propos de L'Homme qui aimait les femmes

33 11
Avatar Laz' eïn
9
Laz' eïn ·
"l'enfant, c'est moi".

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie ». Toute la vie de Bertrand Morane (Charles Denner) s'est articulée autour de cette profession de foi ; il n'a vécu que pour les femmes et pour l'amour qu'il leur portait. Le film, passionnant et très riche, s'ouvre ainsi par un défilé de jambes féminines, d'anciennes... Lire la critique de L'Homme qui aimait les femmes

11 5
Avatar Frankoix
8
Frankoix ·
Toutes les critiques du film L'Homme qui aimait les femmes (30)
Bande-annonce
L'Homme qui aimait les femmes
Vous pourriez également aimer...