Affiche L'Intruse

Critiques de L'Intruse

Film de (1930)

  • 1
  • 2

Les moissons du fiel

City Girl démontre par le sublime que les bouseux sont des dégénérés. Alors oui, c'est pas un scoop, mais c'est toujours bien de rappeler quelques vérités dans ce bas monde. Lecture toute subjective de ma part je le concède, mais la primauté de la ville sur la campagne est ici avérée. Et ce n'est sûrement pas un hasard si les plus belles scènes sont celles du début, montrant des passants... Lire la critique de L'Intruse

45 20
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·

Le Blé en herbe

Magnifique leçon de Murnau, une fois de plus, qui rend chaque plan presque inoubliable. Magnifiquement livré par Socinien, que je remercie au passage. La première partie à la ville est d'une grande perfection chaque plan fourmille de détails passionnants. Un jeune pécore sympathique et beau comme un pâtre grec (Charles Farrell, toujours idéal), va vendre son blé à la grand ville et tombe... Lire l'avis à propos de L'Intruse

35 55
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·

Dans la tourmente

Regard clair et sourire candide, la pureté se lit sur le visage du jeune Lem envoyé par son père à Chicago vendre à bon prix, espère le patriarche, le blé de la ferme. Et c'est dans cette ville en pleine effervescence, bruissant de toutes parts en cette année 1929, période de la Grande Dépression, que le jeune homme, perdu et rêveur, va croiser le... Lire la critique de L'Intruse

82 49
Avatar Aurea
9
Aurea ·

Champs blonds sous la pluie

Après l’échec de l’Aurore, Murnau doit revoir ses ambitions à la baisse, et si City Girl est un film modeste, il n’en explore pas moins les mêmes thématiques que son illustre prédécesseur. L’opposition entre la ville et la campagne est ici déplacée sur les origines opposées d’un couple en apprentissage. Naïf fils de... Lire la critique de L'Intruse

16 3
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Dur d'exister quand on est à l'ombre d'un des plus grands films de tous les temps !!!

Ce n'est pas la peine que je le cache, pour moi Friedrich Wilhelm Murnau est sans conteste un des trois plus grands réalisateurs du cinéma muet et un des quinze plus grands cinéastes de tous les temps... "L'Aurore" est le sommet de son oeuvre et un sommet tout court, véritable monument en total état de grâce où les idées de mise en scène de génie se comptent par milliers, une définition à lui... Lire la critique de L'Intruse

9 3
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Critique de L'Intruse par Peritropaique

J'ai trouvé le film très sympathique. Déjà, mon âme d'historienne a apprécié voir la manière dont on travaillait dans les champs à cette époque (il y a une scène qui prend le temps de nous montrer la récolte du blé). Concernant l'histoire d'amour, je trouve que les deux acteurs choisis ont une très bonne alchimie, surtout dans la première partie en ville et dans la scène qui doit... Lire l'avis à propos de L'Intruse

2
Avatar Peritropaique
6
Peritropaique ·

Bouseux !

L'Intruse n'a pas eu la vie facile: En 1930, nous sommes à l'aube du muet. Le public n'en veut plus, et préfère désormais les films parlants. Le film est moqué, considéré comme démodé. De plus, l'Aurore du même réalisateur avait déçu. Enfin, il montrait les paysans sous un air parfois primitif... Heureusement, ce film, au fil des années, a connu une réévaluation de la critique, et est considéré... Lire l'avis à propos de L'Intruse

8
Avatar Saccharum
8
Saccharum ·

Critique de L'Intruse par raisin_ver

Deux parties clairement différentes dans ce film, la première à la ville, d'une maîtrise et d'un enthousiasme fous. La plus belle illustration en est la naissance de cet amour au milieu de nulle part. La deuxième partie, à la campagne, est plus lente et se montre même par moment laborieuse. Cela donne un déséquilibre au film, cette deuxième partie étant plus longue et convenue. Lire la critique de L'Intruse

9
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·

Critique de L'Intruse par JimAriz

City Girl, une très belle histoire d'amour magnifiée par F.W. Murnau. La charme du muet et la force de la mise en scène du réalisateur fait de ce City Girl un bastion du genre. Mille fois copié, jamais égalé. Mais c'était aussi le cas pour L'Aurore, réalisé trois ans plus tôt, que l'on a gardé dans les esprits, au dépend de City Girl. Voir ce film c'est l'assurance de se rappeler du savoir faire... Lire la critique de L'Intruse

5
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

L'amour à la campagne

Y aura-t-il un jour un film de Murnau devant lequel je ne resterai pas pantois d'admiration ? J'en doute et ce n'est certainement pas City Girl qui viendra démentir cet actuel état de fait. Moins connu que L'aurore, Faust ou Nosferatu, il s'agit probablement d'un des meilleurs films de Murnau. Comme pour l'Aurore, c'est l'histoire d'un couple. Contrairement à l'Aurore, ce couple ne... Lire la critique de L'Intruse

4 6
Avatar batman1985
10
batman1985 ·
  • 1
  • 2