Bande-annonce
Affiche L'Ombre de Staline

L'Ombre de Staline

(2020)

Mr. Jones

12345678910
Quand ?
6.5
  1. 2
  2. 2
  3. 11
  4. 18
  5. 58
  6. 175
  7. 272
  8. 85
  9. 15
  10. 9
  • 647
  • 23
  • 649

Pour un journaliste débutant, Gareth Jones ne manque pas de culot. Après avoir décroché une interview d’Hitler qui vient tout juste d’accéder au pouvoir, il débarque en 1933 à Moscou, afin d’interviewer Staline sur le fameux miracle soviétique. A son arrivée, il déchante : anesthésiés par la...

Casting : acteurs principauxL'Ombre de Staline
Casting complet du film L'Ombre de Staline
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Ombre de Staline
VS
Famine rouge

Les crimes commis au nom du communisme, à l'époque de Staline, en particulier, restent encore largement méconnus. D'une toute autre ampleur que Katyn (raconté par Wajda), l'Holodomor, autrement dit la famine qui ravagea l'Ukraine au début des années 30 (des millions de morts) fait aujourd'hui l'objet d'un film d'Agnieszka Holland, à travers le prisme d'un journaliste gallois, Gareth Jones, qui le révéla aux opinions publiques occidentales, sans être véritablement entendu. L'ombre de Staline...

11
Avatar Séance_critique
5
Séance_critique
Un retour en salle qui fait plaisir

Le film, L’ombre de Staline d’Agnieszka Holland, pose clairement la question de la mise en perspective d’une Histoire passé dans le monde d’aujourd’hui. De quelle manière mettre en relation l’Histoire avec l’actuel au cinéma sans tomber dans l’académisme mais faire réellement rebondir ces évènements avec la société que l’on connait, surtout quand celle-ci y fait écho très naturellement. Ainsi dans L’ombre de Staline, tout est une histoire de contexte, d’abord du point de vue de l’ignorance... Lire la critique de L'Ombre de Staline

1
Critiques : avis d'internautes (23)
L'Ombre de Staline
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La faim tue à bas bruit

On ne peut s’empêcher de songer au superbe film de Wang Bing, à la fois nécessaire et insoutenable, « Le Fossé » (2012), devant cette nouvelle réalisation de la grande Agnieszka Holland : en Chine, l’utilisation de la famine, à la fin des camps de Mao, pour vider ces derniers des ultimes opposants « bourgeois » au Grand Bond en Avant ; ici, l’ « Holomodor », terme ukrainien désignant... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

13 2
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
Un goût d’inachevé

L’Holodomor est aujourd’hui un fait historique avéré, bien documenté, mais encore mal connue du grand public. Dans cette optique, on peut comprendre le besoin qu’a eu Agnieszka Holland de mettre la grande famine ukrainienne en images. Cela donne lieu à un florilège de séquences très dures dont se dégage un sentiment de réalisme particulièrement fort. Le travail de la lumière y contribue... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

8 1
Avatar César Defoort
6
César Defoort ·
Que cherches-tu camarade ?

A l'annonce de la réouverture, enfin !, des salles de cinéma, Behind n'en pouvait plus de joie. Pensez donc. Il s'était retenu trois mois. A ne pas pouvoir s'évader. A ne pas pouvoir s'abandonner à l'excitation de la découverte, aux quelques secondes de plaisir quand l'intensité de la lumière diminue, avant de plonger dans le noir et de se laisser emporter. Son premier billet cinéma... Lire la critique de L'Ombre de Staline

6
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·
Critique de L'Ombre de Staline par AnneM

Dans un lieu indéfini, un écrivain, on devine Georges Orwell, est en train d’écrire « la ferme des animaux ». Agnieszka Holland nous emmène ensuite en Angleterre en 1933. Le journaliste Gareth Jones fait part de son interview de Hitler à l’équipe de son employeur Lloyd George. Le journaliste peine à les convaincre qu’Hitler a des ambitions guerrières. Licencié par Lloyd George, il... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

1
Avatar AnneM
9
AnneM ·
Découverte
Je n'aime pas le titre français...

...même s'il est plus "vendeur"... Car oui, je ne connais pas M. Jones. Qui le connaît d'ailleurs ? Nabilla est infiniment plus connue... Monde de m... Je ne peux conseiller ce film aux adeptes des divers totalitarismes qui peuvent exister, ils vomiront cette histoire. Par contre, pour ceux qui veulent découvrir ce que devrait être un journaliste, et qui ne connaissent pas cet homme,... Lire la critique de L'Ombre de Staline

8
Avatar xlr8
9
xlr8 ·
Toutes les critiques du film L'Ombre de Staline (23)
SéancesL'Ombre de Staline
Projeté dans 484 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour L'Ombre de Staline
Bande-annonce L'Ombre de Staline