Le Hollandais volant

Avis sur L'Or du Hollandais

Avatar Pruneau
Critique publiée par le

Un western de chercheurs d'or assez inégal, mais qui heureusement s'appuie sur une histoire béton et originale : un hold-up dans une mine d'or abandonnée.

Le Hollandais (Alan Ladd, sorte de Willliam Holden bouffi), un ancien prospecteur et géologue de grand talent sort de taule après avoir été emprisonné à tort à cause d'une filouterie de son ancien associé.
Sitôt le pénitencier derrière lui, il se précipite dans la ville où il officiait. Habile, le garçon a tu l'existence d'un filon extraordinaire, qui se trouve dans un puits condamné par ses soins.
Le shérif, qui était de mèche lors de son arrestation, le somme de quitter la ville avec la prochaine diligence.
Le Hollandais a deux jours pour s'enrichir. Son idée, extraire l'or du fabuleux filon en se glissant dans la mine en douce et allumer la dynamite en même temps que les mineurs des puits mitoyens, comme ça ni vu ni connu je t'embrouille.

On retrouve tout ce qui fait le charme des films de braquage : précision, coordination, vitesse d'exécution et baraka.

Dans la colonne passif, l'histoire d'amour niaise d'Ernest Borgnine (ouais je sais c'est pas facile à imaginer) avec une Mexicaine. Ça plombe pas mal le truc, à force de revenir sur le tapis tous les quarts d'heure.

Et puis Alan Ladd, je sais pas, j'y arrive tout simplement pas. Quand je le vois, j'entends le gamin pénible de l'Homme des vallées perdues brailler «Shane» «Shane» de sa voix stridente et nasillarde. Tough.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 421 fois
9 apprécient

Pruneau a ajouté ce film à 1 liste L'Or du Hollandais

  • Films
    Illustration Westerns de prospecteurs

    Westerns de prospecteurs

    Avec : La Ruée vers l'or, Le Trésor de la Sierra Madre, La Ville abandonnée, Je suis un aventurier,

Autres actions de Pruneau L'Or du Hollandais