Bande-annonce
Affiche L'Orphelinat

L'Orphelinat

(2008)

El Orfanato

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 57
  2. 109
  3. 214
  4. 493
  5. 1185
  6. 2601
  7. 4150
  8. 2474
  9. 611
  10. 197
  • 12K
  • 517
  • 2.6K

Laura a passé son enfance dans un orphelinat entourée d'autres enfants qu'elle aimait comme ses frères et sœurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l'intention de restaurer la vieille maison et d'en faire un lieu d'accueil pour enfants handicapés....

Casting : acteurs principauxL'Orphelinat

Casting complet du film L'Orphelinat
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Orphelinat
VS
Neverland.

Ah ! Guillermo Del Toro ne cessera de m'émerveiller ! Il nous présente ici un film de Juan Antonio Bayona avec un superbe scénario de Sergio Sanchez. Le cadre est posé. Un somptueux orphelinat où viennent s'installer Laura (Belén Rueda), son mari (Fermando Cayo) et leur fils Simon, joué par le bluffant Roger Princep. Un (trop) grand orphelinat, isolé, des planches qui craquent, des portes qui grincent, du vu et revu, mais ça marche. L'ambiance y est. Angoissante. De surcroit les décors...

29 4
Avatar Planet_Smasher
5
Planet_Smasher
Une fin réussie pardonne-t-elle tout ?

Si vous discutez de l'Orphelinat avec des gens qui ont aimé le film, ils vous parleront de la fin. A raison. Le derniers tiers de ce film est à mentionner parmi les meilleurs du genre. Tout marche, certains plans sont magnifiques, les effets effrayants se doublent d'une vraie poésie (ce qui les rend moins effrayants mais plus mémorables), la fin est réellement grandiose. Mais cela amène à une question, et trêve de suspense, cette question sert de titre à cette... Lire la critique de L'Orphelinat

2

PostsL'Orphelinat

Critiques : avis d'internautes (115)
L'Orphelinat
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La maison des enfants perdus

Avec son mari Carlos (Fernando Cayo), Laura (Belén Rueda) décide de revenir habiter sur les lieux de son enfance, dans l’orphelinat, aujourd’hui désaffecté, où elle a grandi. Rapidement, leur fils Simón (Roger Princep) commence à leur parler de ses « amis invisibles », ce que Laura et Carlos ne prennent que pour un jeu d’enfant. Mais le jour où Simón disparaît, Laura se demande si ces « amis... Lire la critique de L'Orphelinat

15 2
Avatar Tonto
7
Tonto ·
Un, dos, tres, un pasito pa'delante Bayona !

En soit, L'Orphelinat emprunte plus son esthétisme à Los Otros que son thème. Car la petite perle de Juan Antonio Bayona n'est pas vraiment une histoire de revenants torturés, c'est avant tout un drame familial fantastique. Pour preuve les quelques scènes de frissons diluées qui laisseront les amateurs du genre sur leur faim. L'Orphelinat demeure donc un film sur le deuil et l'espoir s'attardant... Lire la critique de L'Orphelinat

18 12
Avatar SpiderJerusalem
8
SpiderJerusalem ·
"Ne racontez pas la fin"

Excellente surprise que ce film ! Décidément, les espagnols sont vraiment très doués dans le cinéma de genre (contrairement à nous pauvres français, mais ceci est un autre débat). Tout d'abord, je tiens à préciser que "L'orphelinat" n'est pas un film d'horreur, comme j'ai pu le lire à certains endroits, ce serait plutôt un film fantastique dramatique si je devais le classer dans une catégorie.... Lire la critique de L'Orphelinat

11
Avatar jérômej_
8
jérômej_ ·
Sans conviction

Par-delà la photographie affreuse – forcément grisâtre pour un film de fantômes –, il est amusant de voir comme cet « Orphelinat » est symptomatique du genre ; c'est un film sans aucune idée, et surtout sans aucune conviction ; si l'histoire est d'ores et déjà loin d'être extraordinaire – ce qui n'a pas grande importance, une bonne histoire n'étant pas une condition sine qua non pour obtenir un... Lire l'avis à propos de L'Orphelinat

4 2
Avatar Trelkovsky-
2
Trelkovsky- ·
Découverte
Défunt justifie les moyens

S'il y a bien un truc que je ne peux pas comprendre c'est l'engouement autour cet "Orphelinat". J'y ai cru, tout le monde m'en parlait: fin qui tue, super beau film, flippant et tout, avec le grand prix de Gerardmer en plus, j'y suis allé sans aucune crainte avec le sourire aux lèvres. Quant on me parle de maison hantée bizarrement ça m'intéresse beaucoup plus d'un seul coup... Et puis passé... Lire la critique de L'Orphelinat

26 12
Avatar FoxmcCost
2
FoxmcCost ·
Toutes les critiques du film L'Orphelinat (115)
Bande-annonce
L'Orphelinat
Vous pourriez également aimer...