Affiche L'Orphelinat

Critiques de L'Orphelinat

Film de (2007)

Sans conviction

Par-delà la photographie affreuse – forcément grisâtre pour un film de fantômes –, il est amusant de voir comme cet « Orphelinat » est symptomatique du genre ; c'est un film sans aucune idée, et surtout sans aucune conviction ; si l'histoire est d'ores et déjà loin d'être extraordinaire – ce qui n'a pas grande importance, une bonne histoire n'étant pas une condition sine qua non pour obtenir un... Lire la critique de L'Orphelinat

5 2
Avatar Trelkovsky-
2
Trelkovsky- ·

Critique de L'Orphelinat par l'homme grenouille

Chaque spectateur averti saura y voir les multiples inspirations et références aux grands maîtres du genre, qu’il s’agisse du "Shining" de Kubrick ou du "Deux Sœurs" de Kim Jee-Woon. Mais, au-delà de cela, chacun y trouvera un film d’épouvante grandement maîtrisé. A mille lieues d’un Aja qui joue grossièrement de la surenchère, Bayona utilise toutes les ficelles du genre avec une grande... Lire la critique de L'Orphelinat

5
Avatar l'homme grenouille
9
l'homme grenouille ·

Un de perdu, six de retrouvés...

Je suis insensible aux émotions véhiculées par le cinéma d'épouvante mais j'aime bien ce registre car c'est souvent l'occasion pour les réalisateurs de pondre des atmosphères originales dans des environnements travaillés et propices à l'angoisse. Le cinéma espagnol devenant peu à peu une référence en la matière c'est tout naturellement (et sur les conseils de Nebasha) que je me suis tourné vers... Lire l'avis à propos de L'Orphelinat

5 1
Avatar MarlBourreau
6
MarlBourreau ·

Uno, dos, tres, toca la pared!

L'Orphelinat est un film subtil sur la perte d'un enfant, la douleur, le deuil, l'espoir. C'est aussi un film traumatisant sur un jeu d'enfant inoffensif auquel je ne pourrai jamais jouer avec un espagnol (de toute façon c'est pas grave, j'ai plus l'âge). Je le recommande même aux non-amateurs de films de genre, le sujet est assez profond pour alimenter la réflexion de chacun. Lire la critique de L'Orphelinat

5 2
Avatar Spark
9
Spark ·

Tu viens jouer?

Deuxième chance que je laisse à ce film. En vain. Visuellement c'est assez beau, il y a de beaux plans. La mise en scène fonctionne, mais je regrette que le réalisateur se contente le plus souvent de refaire ce qui a déjà été fait. D'ailleurs, de par cette mimésis sans âme, il en résulte quelques effets d'épouvante en est moins efficace. Les gosses ne sont pas spécialement bons. Le bonheur,... Lire la critique de L'Orphelinat

8 1
Avatar Fatpooper
4
Fatpooper ·

Critique n°259: " J'ai toujours voulu vivre ici, c'est une maison pleine de souvenir"

Je ne le dirais jamais assez mais le cinéma hispanique fait parti de mes préférés. Pourquoi? En général, ils parviennent toujours à traiter les sujets de leurs films avec justesse. Ils excellent particulièrement dans le genre du fantastique. On peut citer quelques réalisateur très connus comme Guillermo Del Toro ou bien Alejandro Gonzalez Inaritu qui sont des... Lire l'avis à propos de L'Orphelinat

4
Avatar Bastien Rae
8
Bastien Rae ·

L'Orphelinat

L'orphelinat vient une fois de plus, s'il était besoin encore de le rappeler, que le cinéma de genre espagnol est actuellement le meilleur du monde. Dans la pure lignée fantastique et poétique d'un Del Toro, Juan Antonio Bayona signe un sans faute. Capable à la fois de vous glacer le sang sans jamais en verser une goutte, en faisant appel à des peurs primales et instinctives, il donne ici une... Lire la critique de L'Orphelinat

5
Avatar Spoof
8
Spoof ·

Cinéma orphelin.

Comme visiblement beaucoup de monde, je me suis intéressé à ce film via tout l'engouement qu'il a suscité le jour de sa sortie, et encore aujourd'hui, d'ailleurs. Les premières images sont superbes - des enfants en contrejour qui jouent à un-deux-trois-soleil avec en arrière plan un bâtiment d'époque, éclairé d'un lumière chaude, suivie d'un plan centré sur un épouvantail, avec les enfants... Lire l'avis à propos de L'Orphelinat

1
Avatar Bung
3
Bung ·

Peter Pan is not dead

Quelle virtuosité ! Del Toro n'est que producteur et non réalisateur mais son ombre plane sur ce film de bout en bout. L'orphelinat fait partie de ces films qui font que le cinéma espagnol d'aujourd'hui est au dessus du lot. Des acteurs parfaits, une mise en scène juste, une photographie reconnaissable entre mille et toujours ce coté féérique et cette profondeur émotionnelle. Oui, c'est encore... Lire l'avis à propos de L'Orphelinat

3
Avatar Custom51
9
Custom51 ·

Critique de L'Orphelinat par klauskinski

La vision de L'Orphelinat, précédé de sa réputation de plus gros succès espagnol de tous les temps, inspire la réflexion que le cinéma espagnol tourne en rond : depuis Les autres, en 2001, on retrouve toujours cette même idée de mêler les univers des morts et des vivants, et pas grand-chose d'autre...Ici il faut attendre une bonne demi-heure pour à peine frémir, et encore à cause d'un ongle... Lire la critique de L'Orphelinat

1
Avatar klauskinski
4
klauskinski ·