Affiche L'Ultime Razzia

Critiques de L'Ultime Razzia

Film de (1956)

L'equus entre deux chaises

"L'Ultime Razzia" est un film noir nous racontant un braquage dans l'univers de la course de chevaux, mené de main de maître par Johnny Clay (sans Savuka). Ce dernier, campé par le charismatique Sterling Hayden, est la tête pensante et l'un des rouages d'une minutieuse organisation. On distingue clairement deux parties, une première très bavarde, une mise en place (trop) longue, laborieuse. Si... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

48 9
Avatar Gothic
5
Gothic ·

Engrenages, braquage, carnage.

Pour son troisième film, Kubrick creuse la veine du film noir. Nouvelle déclinaison sur les codes du genre, cet opus se concentre sur l’avant, le pendant et l’après braquage, orchestrant un collectif choral d’archétypes : le brutal, le fourbe, la femme fatale, le gentil altruiste, la jolie cruche… Mais sous le vernis du cahier des charges, Kubrick déploie une nouvelle fois sa maitrise formelle.... Lire la critique de L'Ultime Razzia

39 3
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Kubrick de béton

Je ne fais absolument pas partie des détracteurs officiels de Kubrick, mais je dois bien avouer être ici particulièrement sceptique. Oh bien sûr, l'œuvre a des qualités à revendre : une bien belle réalisation, certains interprètes judicieusement choisis (c'est pas compliqué en même temps, la plupart sont de vieux routards du film noir), une paire ou deux de très jolies scènes. Mais il y a... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

26 10
Avatar Kalian
5
Kalian ·

Petit Kubrick...deviendra Grand !

Nul besoin de présenter Stanley Kubrick et sa filmographie, tout le monde (ou presque) connait ses plus grands classiques. L’Ultime Razzia ne jouit pas de la même reconnaissance malgré une réputation de premier vrai bon film du réalisateur, sa moyenne Sens Critique est d’ailleurs très bonne (7,3). Le synopsis nous vend un film de braquage séduisant, bien que peu original. On s’attend à ce que... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

12
Avatar Titouan
5
Titouan ·

Le maillon faible

Alors à l'aube de sa carrière, Kubrick réalise son premier film de gangsters, genre auquel il ne retouchera pas jusqu'à la fin de sa carrière. L'Ultime Razzia lança sa carrière, et il faut bien admettre que ce film n'a rien à envier à un bon Hitchcock de la même époque. Court et dynamique, L'Ultime Razzia mise sur... Lire la critique de L'Ultime Razzia

6
Avatar Monsieur_Cintre
7
Monsieur_Cintre ·

L'Ultime Rapiat

The Killing est un film de braquage au scénario classique. La mise en scène de Kubrick est également fort basique, sans grandes envolées particulières. Le tout ressemble à un devoir à faire la maison. C'est propret, gentillet mais sans réelle originalité. L'histoire de cinq mecs sur un coup fumant pour empocher du cash n'est pas palpitante pour deux sous. Un soupçon de trahison, quelques décès... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

17 4
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·

Le grand échiquier

Troisième film seulement pour le jeune Stanley Kubrick, 26 ans, qui signe un film noir ambitieux et plutôt original, sans pour autant s'écarter des codes du genre ni d'un certain classicisme. On retrouve ainsi des personnages archétypaux (le bandit d'honneur, la femme fatale, le flic en cheville avec le milieu...), dont certains flirtent avec la caricature, à l'image de l'épouse... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

12
Avatar Val_Cancun
7
Val_Cancun ·

L'ultime razzia (1957)

Il s'agit d'un film noir qui raconte l'histoire d'un braquage. Celui-ci est minutieusement préparé dans les moindres détails mais il y a un maillon faible dans cette organisation très rigoureuse. Le grain de sable, c'est le facteur humain, la faiblesse de l'un des hommes de la bande vis à vis de sa femme. L'interprétation est très bonne. Sterling Hayden est excellent dans le rôle de Johnny le... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

3
Avatar greenwich
7
greenwich ·

Critique de L'Ultime Razzia par Zogarok

La carrière de Stanley Kubrick s'accélère grâce à ce troisième film, The Killing, récit exhaustif d'un casse délivré par une narration non-linéaire. Le rapport si pénétrant de Kubrick à l'espace y est déjà, sinon l'ensemble est plus conventionnel. Kubrick se hisse au niveau des références classiques, manifestement marqué par le cinéma d'Orson Welles ( Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

5
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·

Kubrick n’a pas encore très confiance dans son art

L’Ultime Razzia est en salle, c’est un Kubrick, ça ne se refuse pas. Un des personnages dit dans le film, de façon prémonitoire « On attend la même chose des gangsters et des artistes : qu’ils se plantent ». Je n’avais pas été impressionné à mon premier visionnage de L’Ultime Razzia ; et je ne le suis toujours pas. Certes, les innovations Kubrickiennes se mettent en place,... Lire l'avis à propos de L'Ultime Razzia

3 1
Avatar ludovico
6
ludovico ·