Affiche L'assassin habite au 21

Critiques de L'assassin habite au 21

Film de (1942)

« Ça ne vous dérange pas que je lise pendant que vous sifflez ? »

Pour son premier film en tant que réalisateur, Clouzot pose les jalons de ce qui fera le sel de sa trilogie, poursuivie avec Le Corbeau et Quai des orfèvres : un savant alliage de comédie grinçante, une sens de la composition de la collectivité hors-norme, le tout au service d’une intrigue policière plutôt bien emmenée. Celle-ci, comme souvent chez le réalisateur, est néanmoins secondaire au... Lire l'avis à propos de L'assassin habite au 21

63 5
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

La bonne adresse

Formidable comédie policière, à l'interprétation fabuleuse et à la maîtrise épatante, dès les premières minutes d'ailleurs, la scène d'ouverture du film étant un bijou à l'atmosphère enfumée et légèrement malsaine. Le mystérieux Monsieur Durand terrorise Paris et mène la police en bourrique jusqu'à ce qu'une piste conduise le commissaire Wens à une pension pour le moins intrigante.... Lire l'avis à propos de L'assassin habite au 21

50
Avatar raisin_ver
9
raisin_ver ·

Critique de L'assassin habite au 21 par Gérard Rocher

Dans le quartier de Montmartre, au numéro 21 de la rue Junot, un endroit bien paisible, se situe la non moins calme "Pension des Mimosas". Toutefois ce calme est relatif, car il s'y passe des choses graves et absolument mystérieuses. En effet, la police est parvenue à identifier un certain Monsieur Durand, homme qui a pour fâcheuse particularité de tuer les gens la nuit dans les rues, soit au... Lire l'avis à propos de L'assassin habite au 21

32 4
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

Un pour tous, tous pour le crime

Un tueur sans visage, un crime filmé en caméra subjective et un nom passe-partout laissé sur les lieux en guise de signature, voilà comment Henri-Georges Clouzot débute sa carrière de cinéaste, en susurrant à son spectateur qu'il est un criminel en puissance. Le ton est ainsi donné, l'intérêt de L’Assassin habite au 21 résidera moins dans son intrigue à la Agatha Christie que dans le... Lire la critique de L'assassin habite au 21

37
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Collectif mais Tissier

Ce film policier revu au Cinéma de Minuit sur la 5 possède une légèreté et un humour peu courants dans le genre. C’est dû autant au talent des acteurs qui jouent chacun leur numéro à la perfection qu’à la finesse du scénario tiré du roman de Stanislas-André Steeman, d’une imagination digne de Pierre Véry. Tous les pensionnaires du 21 peuvent être des Monsieur Durand (nom du présumé... Lire la critique de L'assassin habite au 21

14 13
Avatar Zolotoï
9
Zolotoï ·

Elle est où Juliette ?

Plan séquence ingénieux présentant le premier meurtre et la fameuse signature de « Monsieur Durand » qui nous accompagnera tout au du film, le décor est posé, l'intrigue est lancée, notre attention est captée. Ce qui semble tout droit sortir de l’imagination d'Agatha Christie laissera paraitre quelque chose de nettement plus inventif et de plus délectable. J'aime le mélange des genres, celui... Lire la critique de L'assassin habite au 21

33 8
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·

Les triplettes de Montmartre.

Peut-on rire de tout et à tout moment ? Si l'on en croit l'excellent livre de Jean-Louis Ivani, https://www.senscritique.com/livre/Continental_films_l_incroyable_Hollywood_nazie/28356924 la réponse à cette question est "oui". C'est même pour rire de tout, à savoir... Lire l'avis à propos de L'assassin habite au 21

47 29
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·

Le bon numéro !

Encore un petit bijou de Clouzot et ça commence à devenir une habitude avec lui... Une intrigue policière rondement menée, des acteurs talentueux (Pierre Fresnay en Pasteur, mais quel délice), le tout est en plus très bien filmé (le premier meurtre du film en vue subjective est vraiment sympa...). Bon c'est sûr c'est pas le GRAND suspense du genre Les Diaboliques ou Le Salaire de la Peur (sans... Lire la critique de L'assassin habite au 21

24 2
Avatar Polobreitner
8
Polobreitner ·

Critique de L'assassin habite au 21 par mistigri

N'ayant pas lu le livre, je ne peux malheureusement pas critiquer l'adaptation, mais m'en tenir simplement au film. Et disons-le clairement, c'est un petit bijou. Ce n'est peut-être pas une grande œuvre mais ça vaut bien le détour. Henri-Georges Clouzot nous offre une comédie -film policier très agréable, sans aucun rapport avec ce qu'il réalisera plus tard, des oeuvres tragiques et très noires... Lire l'avis à propos de L'assassin habite au 21

26 2
Avatar mistigri
9
mistigri ·

Au nom du Pierre...

L'Assassin habite au 21 est le premier long-métrage d'Henri-Georges Clouzot. Entre intrigue policière et répliques comiques, le film impose une atmosphère particulière, semblable à celle d'un Agatha Christie. L'intrigue est simple : un tueur en série sème la panique à Paris, et laisse une carte de visite au nom de « Mr Durand » sur toutes ses victimes. Le commissaire Wens est en charge de... Lire l'avis à propos de L'assassin habite au 21

22 2
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·