Les 5 vagues de l'échec ! (SPOILERS !!!)

Avis sur La 5ème Vague

Avatar Cobi Cobb
Critique publiée par le

ALERTE : MAXIMUM SPOILERS AU COURS DE CETTE CRITIQUE !!!

Ah "la 5° Vague"...... Voilà un film que j'attendais depuis très longtemps (depuis la première BA en fait), tout semblait indiquer que nous aurions affaire à une fresque grandiose du cinéma post-apocalyptique !
Mais ça n'a pas été le cas... loin de là...
Et une fois n'est pas coutume, je ne vais pas traiter cette critique de manière habituelle : je ne vais pas ressortir le même schéma que pour les autres critiques mais plutôt vous indiquer les 5 phases par lesquelles je suis passé au cours de mon visionnage.
Pour résumer l'histoire du film : les aliens viennent envahir notre monde, pour cela ils affaiblissent l'humanité par différentes vagues d'attaque. Nous en sommes à la quatrième et la cinquième devrait être la dernière... C'est dans ce monde en proie au chaos que Cassie brave tous les dangers pour retrouver son petit frère.

VAGUE 1 : LA CAPTIVATION
Le film commence en nous plongeant directement au cœur de l'action ! Les premières minutes du film consistent à suivre Cassie (notre héroïne), armée de son fusil d'assaut et équipée de son sac à dos, progresser dans un paysage terne où le silence et l'odeur de la mort inondent les lieux.
On ne pouvait pas mieux commencer le film ! On est directement propulsé dans une dimension post-apocalyptique soignée et maîtrisée !
Tous les messages du film semble être mis en place dans ces quelques minutes. On y voit une jeune adolescente perdue et désemparée tenter de survivre dans un environnement où chacun peut être un ennemi mortel : la confiance et la bonté n'existent plus, c'est tuer ou être tué... malgré les conséquences morales que cela doit entrainer...
A ce stade il me tarde de découvrir la suite !

VAGUE 2 : LA FASCINATION
Après cette première partie, on revient quelques temps auparavant, au moment où les "Autres" (nom attribué aux aliens) font leur apparition. On nous montre ce qu'était la vie de Cassie à cette époque : une vie banale d'adolescente, une vie pleine de jeunesse et de bonheur ! Cet aspect du personnage offre un assez beau contraste avec la survivante qu'on a découvert plus tôt.
Mais ce qui est absolument dantesque dans cette partie de l'histoire c'est la description des premières vagues ! Je trouve d'ailleurs que ce point est brillant ! N'importe quel autre film aurait montré un assaut frontal et destructeur de la part des Autres. Mais ces derniers sont beaucoup plus intelligents et vicieux... Ils anéantissent l'humanité petit à petit.
Première vague : le blackout complet ! Les humains, privés de leur technologie, se sentent perdus et déboussolés.
Deuxième vague : l'attaque climatique ! Les océans et les lacs débordent, balayant au passage une bonne majorité des civilisations humaines.
Troisième vague : la grippe aviaire ! Histoire de porter un coup fatal aux survivants, les Autres rendent la pire des maladies encore pire.
Quatrième vague : la zizanie mortelle ! Les Autres pouvant prendre l'apparence des humains, il ne leur sera pas difficile de pousser les rescapés à s'isoler et s'affaiblir pour de bon.
Le traitement original de cette invasion extra-terrestre fait de "la 5° Vague" une œuvre grandiose qui accomplit la plupart de ses objectifs initiaux !

VAGUE 3 : LA DEMOTIVATION
Le rythme revient donc petit à petit à une ambiance post-apocalyptique. Cassie, son père et son jeune frère se retrouvent dans un camp de réfugiés. Tout semble aller pour le mieux... jusqu'à ce qu'une escouade militaire débarque en... VEHICULES !?!? C'EST QUOI CE DELIRE, JE PENSAIS QUE TOUS LES OBJETS ELECTRONIQUES ET MECANIQUES ETAIENT HORS D'USAGE !?!
C'est donc à partir de là que les problèmes vont s'enchainer... autant pour Cassie que pour le scénario en fait...
N'ayant pu suivre Sam (son petit frère) et ayant perdu son père dans une fusillade générale, Cassie se lance à la recherche de la base militaire où sont partis tous les enfants. Elle prend son courage à deux mains et part braver tous les obstacles qui se mettront en travers de sa route !
Pendant ce temps là, à la base militaire, les enfants et adolescents sont recrutés et formés par l'armée pour faire face aux Autres. Pour cela ils seront munis de lunettes leur permettant de voir l'alien caché dans le corps de chacun.
Jusque là le scénario s'en sortait bien, mais le fait de mêler à tout ça une intrigue parallèle avec les enfants militarisés risque de compliquer la situation... Ce n'est pas inintéressant mais ça nous sort un peu du trip post-apocalyptique qui s'était mis en place dés le départ. C'est une scission dont le film ne maîtrisera pas l'ampleur.
Ca commence à sentir le sapin, mais ça reste correct et ça va sûrement remonter par la suite... n'est-ce pas ?....

VAGUE 4 : LA DECEPTION
Après s'être fait canarder et être tombée dans les pommes. Notre héroïne se réveille dans une maison de campagne. Elle a été recueillie par son "sauveur" : Evan. Et c'est là qu'on peut se rendre compte du bol incroyable de Cassie (ou de la flagrante facilité scénaristique du film) : de tous les survivants qu'elle aurait pu croiser (sur une totalité de quelques milliers voire même quelques millions), elle est tombée sur un beau jeune homme, grand, athlétique, aux cheveux blonds, aux yeux bleus et rentrant directement dans la catégorie "fantasme de midinettes" ! Je pense qu'elle devrait jouer au loto !
Était-il vraiment nécessaire d'intégrer une romance dans cette histoire ? Non seulement ça ralentit l'intrigue mais en plus ça nous sort DEFINITIVEMENT du registre dominant du film : au lieu de suivre une humaine tentant de survivre dans un monde en proie à la destruction, nous allons suivre un joyeux couple en devenir essayer de se comprendre et de s'unir..... parce qu'il faut être complètement aveugle et débile pour ne pas comprendre comment cette histoire va se finir !
A partir de là, le film a perdu sa sève et sa saveur... Encore plus quand tu te rend compte que les jeunes militaires ne se montrés que pour faire péniblement avancer l'intrigue. Si l'accent avait été mis sur eux dés le départ ça aurait pu être intéressant... mais là...
A moins d'un dénouement spectaculaire (et encore), "la 5° Vague" foncer droit dans un mur en adamantium pur !

VAGUE FINALE : L'ABANDON
Donc les choses s'accélèrent dés que la fin du film se fait proche. C'est l'heure des révélations de dernière minute et du crescendo épique synonyme de bataille finale.
Cette ultime partie est cliché au possible, ça fait plusieurs minutes qu'on a deviné le dénouement du film et comme on est dans une adaptation de livre pour ados, il n'y aura aucun mort chez les personnages principaux !
Parmi les 3 révélations majeures, il y en a une inutile et une intéressante. Je ne vous parlerez que de l'inutile histoire de conserver au moins une bonne surprise dans cette histoire.
Après que Cassie ait couché avec Evan (au bout de un ou deux jours seulement... comme c'est surprenant), elle découvre avec effroi que celui-ci est en réalité un agent-dormant des Autres. Il est à moitié humain et à moitié Autre. Il dit lui même qu'il est resté fidèle aux Autres jusqu'au moment où il a vu Cassie pour la première fois... dés lors il a découvert... l'amour................ MON DIEU CA Y EST ! ON A SAUTE A PIEDS JOINTS DANS LE CLICHE LE PLUS PATHETIQUE DU CINEMA : LE COUP DE FOUDRE !!! C'est à ce moment précis que j'ai dis : "Ok c'est bon : fait ce que tu veux, j'en ai plus rien à foutre ! J'ABANDONNE !". Ce genre de cliché je peux l'accepter dans un conte ou tout autre histoire basée sur la fantasy... mais certainement PAS dans un film de science-fiction !
Après ça, la fin du film devient un bon vieux "Hunger Games Like" comme les autres films du même genre qui sont sortis avant lui. Je ne vais donc pas me fatiguer davantage là-dessus : c'est du déjà vu agrémenté de niaiseries mais avec les enjeux en moins !

Pour conclure avec cette critique un peu spéciale, je tiens quand même à préciser que, malgré tout, le film dispose de quelques bonnes choses et son concept initial était génial.
Je sors donc de mon visionnage avec le goût amer de la déception vis-à-vis d'un film qui me promettait beaucoup...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 227 fois
Aucun vote pour le moment

Cobi Cobb a ajouté ce film à 3 listes La 5ème Vague

Autres actions de Cobi Cobb La 5ème Vague