Affiche La Belle et la Bête

Critiques de La Belle et la Bête

Film de (1946)

Ruban de rêves.

Quand tu découvres "La belle et la bête" de Jean Cocteau à l'âge de sept ans, devant la vieille télé en bleu et blanc du salon, sirotant ton Tang dans ton pyjama Cosmocats, forcément t'en reste légèrement perplexe. Si les scènes un poil barbantes du début t'ont permis d'avancer dans la résolution du Mickey Mystère de la semaine, le reste va te laisser avec une impression étrange. Celle d'avoir... Lire l'avis à propos de La Belle et la Bête

82 3
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Le Belle et le Beau

Difficile d’introduire La Belle et la Bête mieux que Jean Cocteau ne l’a fait lui-même, il est de ces cinéastes faisant ouvertement appel à la naïveté du spectateur. Non pas une naïveté abusive, mais une simple condition sine qua non pour créer cette relation unique entre l’auteur et son public, le père et son enfant lui contant tout bas à l’oreille « il était une fois... ». Il était une fois un... Lire la critique de La Belle et la Bête

23 3
Avatar Lt Schaffer
9
Lt Schaffer ·

La Belle et le Bête : un florilège

Déclarations recueillies avec l'aide d'un type avec un casque à cornes. Brian De Palma : La Belle et la Bête version Cocteau prend le contrepied des films de l'époque grâce à de longs silences, des dialogues authentiques et brefs qui ponctuent l’œuvre sans la noyer sous des flots de paroles. Les contrastes sont très travaillés et je dois bien avouer que la Bête aura été une magnifique source... Lire la critique de La Belle et la Bête

54 32
Avatar Noménale
9
Noménale ·

Original > Remake

En voyant que le nouveau film de Christophe Gans serait La belle et la bête (avec Vincent Cassel et Léa Seydoux) je me suis dit que parler un peu du premier film d'origine pouvait être intéressant. Comme Méliès à l'époque, Cocteau arrive à trouver de nouvelles innovations et de trouvailles pour l'époque (ex: jardins et chandeliers vivants.) Les décors réussissent à eux seuls à nous plonger dans... Lire la critique de La Belle et la Bête

22 2
Avatar Le Chapelier
8
Le Chapelier ·

La Belle et le chat

Vous pourrez être étonné par le titre que j’ai donné à ma critique, mais le déguisement de la Bête ressemblait tellement à un chat, ou un lion, que je n’ai pas pu m’en empêcher. Le conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont est bien respecté, malgré quelques petits ajouts comme le personnage d’Avenant, le prétendant de Belle. Les effets spéciaux me semblent assez mauvais, mais ont dû... Lire l'avis à propos de La Belle et la Bête

16 12
Avatar Step de Boisse
7
Step de Boisse ·

La Belle et le Bête : un florilège

Déclarations recueillies avec l'aide d'une nana aux chaussures dépareillées. Brian De Palma : La Belle et la Bête version Cocteau prend le contrepied des films de l'époque grâce à de longs silences, des dialogues authentiques et brefs qui ponctuent l’œuvre sans la noyer sous des flots de paroles. Les contrastes sont très travaillés et je dois bien avouer que la Bête aura été une magnifique... Lire la critique de La Belle et la Bête

57 28
Avatar Gothic
7
Gothic ·

"Ma Bête !"

Alors que les studios Disney en sont déjà à leur quatrième film concernant le conte remanié par Madame Le Prince de Beaumont, il est bon de se rappeler l'excellent long-métrage de Jean Cocteau réalisé il y a désormais plus de soixante-dix ans. A vrai dire si le film est une adaptation fidèle du conte originel et de quelques-une de ses variantes, le... Lire l'avis à propos de La Belle et la Bête

8 4
Avatar E-Stark
8
E-Stark ·

Critique de La Belle et la Bête par cloneweb

Il y a des vieux films qui ont tendance à mal vieillir. Décors en carton pâte, acteurs surjouants, prise de son aléatoire. Revoir un vieux film au 21e siècle est parfois une épreuve. Pourtant, certains traversent le temps sans prendre une ride et sont toujours un ravissement, cinquante ou soixante ans après leur sortie. C’est le cas de Casablanca de Michael Curtiz. C’est aussi le cas de la Belle... Lire la critique de La Belle et la Bête

10
Avatar cloneweb
8
cloneweb ·

Quand le noir et blanc apparait tout en couleurs.

La Belle et la Bête ou la découverte de l'univers de M. Jean Cocteau dans mon cas est un véritable moment de féérie où l'amour du cinéma vient se mélanger à un conte cruel et beau, une histoire d'amour théâtrale et des décors ahurissants de charme et d'ingéniosité. Et si le film a certains défauts, il faut l'admettre, il encourage le cinéphile que j'espère être à continuer le voyage dans cet... Lire l'avis à propos de La Belle et la Bête

9
Avatar Carlit0
8
Carlit0 ·

Velu du fond des âges...

Même si René Clément est ici conseiller technique -parrainage utile au quasi-novice Cocteau: la composition soignée des plans, la précision des cadrages l'attestent-,... même si comme dit le générique, le film a été "habillé" par le peintre et décorateur Christian Bérard, d'un grand apport dans la direction artistique,... il ne faudrait pas retirer à Jean Cocteau la paternité de "La Belle et la... Lire la critique de La Belle et la Bête

7 2
Avatar coupigny
8
coupigny ·