Bande-annonce
Affiche La Douleur

La Douleur

(2018)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 12
  2. 26
  3. 88
  4. 128
  5. 261
  6. 369
  7. 457
  8. 266
  9. 70
  10. 34
  • 1.7K
  • 60
  • 1.5K

Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son...

Casting : acteurs principauxLa Douleur

Casting complet du film La Douleur
Match des critiques
les meilleurs avis
La Douleur
VS
Avatar Sergent_Pepper
8
Radicale de la douleur

La tentation est vive, durant le film, de se référer au titre pour évoquer l’expérience du spectateur : La douleur n’est pas un film facile, et les sentiments qui l’habitent, le submergent, voire le débordent, forment une expérience audacieuse, voire radicale. Alors que se déploie ce qui semble être le cœur du récit, à savoir la relation trouble qui se lie entre Marguerite Anthelme (future Marguerite Duras, et formidable Mélanie Thierry) et un chef...

28 2
La douleur..peut être...l'ennui c'est certain.

Juin 1944, l'écrivain Robert Antelme est arrêté par l'armée allemande et emprisonné. Marguerite son épouse tente d'en savoir plus sur ses conditions de détention en fréquentant Rabier, un agent de la gestapo. Elle entretient une liaison avec son camarade Dyonis, un résistant. La libération arrivée, les prisonniers rentrent de captivité, Robert ne revient toujours pas. Avec la douleur, Emmanuel Finkiel porte à l'écran le texte la douleur publié par... Lire l'avis à propos de La Douleur

12 5
Critiques : avis d'internautes (58)
La Douleur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L’attente, pire tourment ...

En 1985, Marguerite Duras publie « La Douleur », recueil de récits essentiellement autobiographiques, centrés autour du plus long d’entre eux, éponyme, et inspirés des cahiers de guerre qu’elle a tenus durant et après la détention de son mari, Robert Antelme, entre juin 1944 et avril 45, date à laquelle l’écrivain a pu se voir arraché par un groupe d’amis aux camps de la mort. En... Lire l'avis à propos de La Douleur

28 10
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·
Le début de l'absence est comme la fin d'une vie

Jamais frontière entre cinéma et littérature n’a été aussi mince ! Il fallait bien de l’audace pour s’attaquer à l’adaptation de cette nouvelle, il fallait bien le talent pour y réussir. Depuis l’extraordinaire « Voyages », son premier long métrage, Emmanuel Finkiel poursuit discrètement son œuvre à un point tel que je l’avais « oublié » depuis (exception faite de « je suis »). C’est en... Lire l'avis à propos de La Douleur

21 18
Avatar Fritz Langueur
10
Fritz Langueur ·
Critique de La Douleur par pilyen

De Télé Z ( si, si, j'ai vérifié !) à Télérama, "La douleur " fait l'unanimité. Portant le label "Film Inter" on a entendu tous ses acteurs ( même Grégoire Leprince-Ringuet qui apparaît fugacement en Morland/Mitterrand) squatter toutes les émissions de la radio publique ( alors que RTL doit faire un tapis rouge aux Tuche 3). Comme nous sommes en présence d'un vrai film d'auteur, en plus... Lire l'avis à propos de La Douleur

4
Avatar pilyen
7
pilyen ·
Découverte
Interminable, (trop) littéraire et monotone adaptation de Duras sauvée par la grâce de Mélanie Thier

Emmanuel Finkiel a décidé, et c’est une certaine forme de courage, d’adapter le roman de Marguerite Duras. Mais au vu du résultat, cela confirme que tous les romans ne passent pas forcément aisément de la page à l’écran. D’ailleurs on ressent énormément la base littéraire de cette œuvre dans cette transcription cinématographique. La voix off, fort présente, traduit le ressenti de l’écrivaine... Lire la critique de La Douleur

12 3
Avatar Rémy Fiers
5
Rémy Fiers ·
De la magnificence de la souffrance 

Critique publiée ici Le dictionnaire définit ainsi la douleur : « Souffrance de l’âme, produite par une déception, un deuil, un chagrin, une peine, qui compromet plus ou moins gravement la quiétude, le goût, le bonheur de vivre ». Un sujet médical, psychologique, social même, si... Lire la critique de La Douleur

9
Avatar sebjohn
9
sebjohn ·
Toutes les critiques du film La Douleur (58)
Bande-annonce
La Douleur