👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

La Douleur

2018

1.8K

1.5K

62

6.1

Film de Emmanuel Finkiel · 2 h 07 min · 24 janvier 2018 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay, Grégoire Leprince-Ringuet, Emmanuel Bourdieu, Anne-Lise Heimburger, Patrick Lizana, Shulamit Adar

Groupe :

La Douleur

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La... Voir plus

Phénice_Rosenthab

c'est loooooong

il y a 4 ans

4 j'aime

voiron

voiron

Mélanie Thierry est formidable.

il y a 2 ans

2 j'aime

3

Alexsith

Alexsith

Pseudo-esthétique qui se résume à mettre des cernes sur une actrice connue et à la filmer soit en gros plan dans un contre-jour soit de dos, avec...

il y a 4 ans

AnneSchneider
9
Anne Schneider

Critique positive la plus appréciée

L’attente, pire tourment ...

En 1985, Marguerite Duras publie « La Douleur », recueil de récits essentiellement autobiographiques, centrés autour du plus long d’entre eux, éponyme, et inspirés des cahiers de guerre qu’elle a...

Lire la critique

il y a 4 ans

dagrey
3
dagrey

Critique négative la plus appréciée

La douleur..peut être...l'ennui c'est certain.

Juin 1944, l'écrivain Robert Antelme est arrêté par l'armée allemande et emprisonné. Marguerite son épouse tente d'en savoir plus sur ses conditions de détention en fréquentant Rabier, un agent de la...

Lire la critique

il y a 4 ans

Fritz_Langueur
10

Le début de l'absence est comme la fin d'une vie

Jamais frontière entre cinéma et littérature n’a été aussi mince ! Il fallait bien de l’audace pour s’attaquer à l’adaptation de cette nouvelle, il fallait bien le talent pour y réussir. Depuis...

Lire la critique

il y a 4 ans

Sergent_Pepper
8

Radicale de la douleur

La tentation est vive, durant le film, de se référer au titre pour évoquer l’expérience du spectateur : La douleur n’est pas un film facile, et les sentiments qui l’habitent, le submergent, voire le...

Lire la critique

il y a 4 ans

EricDebarnot
7
Eric BBYoda

L'ombre désarmée

On peut distinguer deux mouvements dans le film de Finkiel, qui se complètent tout en s'opposant. Il y a tout d'abord une composante un peu traditionnelle, pas inintéressante pour autant, celle de la...

Lire la critique

il y a 4 ans

JorikVesperhaven
5
Rémy Fiers

Interminable, (trop) littéraire et monotone adaptation de Duras sauvée par la grâce de Mélanie Thier

Emmanuel Finkiel a décidé, et c’est une certaine forme de courage, d’adapter le roman de Marguerite Duras. Mais au vu du résultat, cela confirme que tous les romans ne passent pas forcément aisément...

Lire la critique

il y a 4 ans