👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La Femme de Seisaku

Seisaku no tsuma

1965

355

1.1K

58

8

Film de Yasuzō Masumura · 1 h 33 min · 25 juin 1965 (Japon)

Genres : Drame, Romance, Guerre

Casting (acteurs principaux) :

Ayako Wakao, Takahiro Tamura, Nobuo Chiba, Yûzô Hayakawa, Yuka Konno, Mikio Narita, Taiji Tonoyama

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

À la mort du vieillard dont elle était la concubine, une jeune femme retourne dans sa famille, pourvue d'un important héritage.

Ludwig_Sylow

Ludwig Sylow

Un film qui sonde à merveille le poids de la société sur les individus, dans laquelle chacun doit rester à la place qui lui a été attribué (à tort ou...

il y a 2 ans

doojsmud

doojsmud

A part une "petite" contradiction à la fin, le film se tient bien.

il y a 2 ans

Morrinson

Morrinson

Ayako s'est encore faite virer...

il y a 4 ans

28

Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

La belle et le clocher.

Un village, des hommes, des femmes. La misère et le folklore, la guerre. Même si une ou deux répliques ancrent le récit dans le Japon du début du XXème siècle avec la guerre contre la Russie, tout...

Lire la critique

il y a 5 ans

Docteur_Jivago
9

♪♫ Société, tu m'auras pas ♪♫

Suite à la guerre, Okane, une jeune femme voulant échapper à la misère, devient la concubine d'un vieillard jusqu'à la mort de celui-ci. Par la suite, elle tombera amoureuse d'un jeune homme et...

Lire la critique

il y a 6 ans

homdepaille
9
homdepaille

Antigone et la père patrie

Je suis de ceux qui aiment, non de ceux qui haïssent. En 1965, Masumura, qui travaille depuis quelques films à confronter la mythologie grecque et la société japonaise, transforme la femme en...

Lire la critique

il y a 1 an

Heurt
8
Heurt

L'amour rend aveugle.

Certaines œuvres une fois visionnées trainent encore et encore dans la tête, il faut plusieurs jours pour pouvoir les digérer correctement. La femme de Seiku fait partie de cette catégorie. Dans la...

Lire la critique

il y a 2 ans

Plume231
8
Plume231

Aimer à la folie dans une époque encore plus folle !!!

Une dénonciation ultra-féroce et sans concession du puritanisme, de l'hypocrisie et du nationalisme, qui n'avaient vraiment mais vraiment aucune limite dans la connerie, doublée d'une très belle et...

Lire la critique

il y a 6 ans