Bande-annonce
Affiche La Fiancée du pirate

La Fiancée du pirate

(1969)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 6
  2. 3
  3. 9
  4. 15
  5. 41
  6. 134
  7. 242
  8. 161
  9. 54
  10. 23
  • 688
  • 62
  • 642

Marie et sa mère, deux vagabondes venues d'on ne sait où, se sont installées dans une cabane dans le village de Tellier. La population de l'endroit, étroite d'esprit et très insolente, les a quand accueillies, car elles fournissent de la main-d’œuvre à bon marché. Un jour, la mère de Marie meurt,...

Casting : acteurs principauxLa Fiancée du pirate

Casting complet du film La Fiancée du pirate
Match des critiques
les meilleurs avis
La Fiancée du pirate
VS
Critique de La Fiancée du pirate par Selenie

La réalisatrice Nelly Kaplan (ancienne assistante de Abel Gance tout de même) fait son effet avec ce premier film audacieux qui fut interdit au moins de 18 ans. On se retrouve dans une bourgade au fin fond de la campagne où les croyances (racismes ?!) ont encore la vie dure, une mère et sa fille, désouevrées, sont donc exploitées et rejetées par la populace, surtout par les hommes... Jusqu'au jour où sonne la vengeance... La rebelle se transforme en vamp séductrice et fait raquer le bourgeois...

7
La fille du village.

Tous les seconds couteaux du cinéma français des années 70, sont à l'affiche de la fiancée du pirate, Julien Guiomar, Francis Lax, etc..une telle distribution réserve soit un navet franchouillard du genre C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule, soit dans une bonne série franchouillarde comme on en faisait à cette époque. L'intention de la réalisatrice est de dénoncer le pouvoir de l'homme sur la femme qu'il considère comme un objet sexuel. S’il y... Lire l'avis à propos de La Fiancée du pirate

4 1
Critiques : avis d'internautes (19)
La Fiancée du pirate
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un genre à lui tout seul

Je mets 10 car ce film est le meilleur dans son genre, et c'est un genre à lui tout seul. C'est pas pour rien qu'il a inspiré des chansons et un duo pop des 80s. Sous influence Truffaut, dans le droit fil de mai 68, ce qui donne tout son piment au film, c'est son univers rural et totalement attardé. Et puis Bernadette Lafont. Et puis Michel Constantin. Fromage ET dessert, quoi.... Lire la critique de La Fiancée du pirate

3
Avatar Jukebox Baby
10
Jukebox Baby ·
Découverte
Déflagration anarchiste et libération sexuelle de la femme dans la France pompidolienne

Une bien curieuse décharge électrique et anarchiste dans la grisaille de la France pompidolienne : La Fiancée du pirate est une expérience très particulière, principalement parce que Nelly Kaplan entretient un malaise permanent au sujet de la condition de Marie, le personnage interprété par Bernadette Lafont, la fille d'une sorcière ou d'une bohémienne, on ne saura jamais vraiment. Archétype... Lire la critique de La Fiancée du pirate

14 2
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·
Putain de Campagne

Plutôt cool ce film. L'objectif principal vient des personnages secondaires qui veulent chasser l'indésirable. Les conflits sont amusants, légers, peut-être un peu trop. Le tout tient admirablement la route grâce à de très chouettes situations et à des personnages cocasses comme on n'en fait plus. La résolution finale est assez bonne. Une fois de plus, le terrain de la campagne sert à... Lire l'avis à propos de La Fiancée du pirate

7 21
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Un film brillant dont le sujet reste d'actualité (il sera toujours d'actualité)

Non, ce film n'est pas féministe, du moins si on considère comme "féministe" la tendance actuelle des mouvements "autorisés" de cette mouvance qui n'ont pas de mots assez fort pour condamner la prostitution alors qu'il la confonde avec le proxénétisme. Or de prostitution, c'est bien de cela que traite ce film avec une intelligence rare et une liberté de ton salutaire. Pour Mary, se prostituer... Lire l'avis à propos de La Fiancée du pirate

2
Avatar chanette
10
chanette ·
Epatante fable féministe

Tournée avec des bouts de ficelle, cette comédie joyeusement subversive n’a pas pris une ride, alors que tant de films français des années soixante paraissent aujourd’hui terriblement vieillis. La raison de cette éternelle fraîcheur tient au caractère volontairement anti-réaliste, voire surréaliste, quelque part entre Jean-Pierre Mocky et Luis Bunuel, de cette fable féministe... Lire la critique de La Fiancée du pirate

Avatar SteinerEric
8
SteinerEric ·
Toutes les critiques du film La Fiancée du pirate (19)
Bande-annonce
La Fiancée du pirate
Vous pourriez également aimer...