Jusqu'ici tout va "presque" bien !

Avis sur La Haine

Avatar trelo
Critique publiée par le

Film ultra attendu à l'epoque je crois meme qu'il avait fait l'ouverture de Cannes (sous reserve), film donc , surcritiqué car il faut bien l'avouer "la Haine" est une oeuvre majeure des années 90.

Je me souviens ce mercredi de printemps, le jour de sa sortie il y avait "une queue de ouf !" comme dirait les protagonistes du film . Les gens débâtaient déjà du film en attendant de le voir, jusqu'au moment ou le film commence et là un silence quasi religieux s'installa pour laisser place aux images du générique mis en musique de manière si évidente par la chanson 'Burnin' and lootin'" du désormais légendaire Bob Marley...
Et déjà dès cette introduction on pressent ce que va être cette oeuvre: un film culte, une référence en matière de film traitant la jeunesse des "banlieues".
Tourné en noir et blanc, enchaînant les scènes qui exposent les problématiques récurentes de ces cités (racisme,clivage générationnel,tensions post adolescentes...). Tout y est abordé de manière assez crue mais pas toujours réaliste... et c'est la qu'apparaissent, a posteriori, les défauts du film.

"La Haine" est un fourbis ou l'auteur (M.Kassovitz pour ceux qui sortiraient d'un bunker) a trop voulu insérer de références, clins d'oeil qui se transforment assez vite en clichés plus ou moins politiquement correctes. On sent l'hommage que ce Bobo a voulu rendre a ses potes des quartiers et ça manque donc souvent de recul même si, il faut l admettre, c'était nouveau à l'époque de montrer cela dans un long métrage.

Coté réalisation par contre rien à dire c'est du grand art. Plans novateurs, montage énergique, on sent presque trop la présence de Kassovitz derrière la camera.
Quant au jeu d acteur, alors là on trouve de tout : un Cassel époustouflant (ou too much selon les goûts) mais le reste de la bande n'est pas trop crédible surtout celui qui joue le rôle du boxeur black , alors là c'est un peu bisounours à Cailleraland!

La foule était bruyante en entrant dans la salle, au moment de sortir le silence résonnait telle une chape de plomb venant de s'abattre sur un public venu pourtant faire les beaux et s'encanailler au cinéma...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 347 fois
1 apprécie

Autres actions de trelo La Haine