Bande-annonce
Affiche La Juste Route

La Juste Route

(2018)

1945

12345678910
Quand ?
6.5
  1. 0
  2. 0
  3. 2
  4. 2
  5. 9
  6. 11
  7. 25
  8. 12
  9. 4
  10. 0
  • 65
  • 8
  • 510

En août 1945, au cœur de la Hongrie, un village s’apprête à célébrer le mariage du fils du notaire tandis que deux juifs orthodoxes arrivent, chargés de lourdes caisses. Un bruit circule qu’ils sont les héritiers de déportés et que d’autres, plus nombreux peuvent revenir réclamer leurs biens. Leur...

Casting : acteurs principauxLa Juste Route
Casting complet du film La Juste Route
Match des critiques
les meilleurs avis
La Juste Route
VS
Avatar Christoblog
6
Le ruban blanc + Hitchcock

Ce n'est pas seulement parce qu'il est hongrois et tourné en noir et blanc que La juste route est un film étonnant : c'est surtout parce que le traitement de son sujet est profondément original. Nous sommes en 1945 et deux juifs reviennent dans un village de la Hongrie profonde, suscitant toutes sortes de réaction chez les habitants, qui ont spoliés et dénoncés des Juifs durant la guerre. Le réalisateur, Ferenc Torok, filme l'arrivée des Juifs dans la ville comme un mélange...

La route est Juste longue

Torök, réalisateur Hongrois présente ici un film en noir et blanc, narrant le retour de deux Juifs en 1945, au fin fond de la Hongrie, dans un village ou le retour n’est pas réellement souhaité. Contemplatif, lent, le film fait penser par son pitch original aux tourments classiques du cinéma Hongrois. On imagine ici Le fils de Saul, revisité par le traitement de Haneke. Rapidement, cependant, on voit que le retour des deux juifs n’est qu’un prétexte et que, s’ils sont le centre de... Lire l'avis à propos de La Juste Route

Critiques : avis d'internautes (7)
La Juste Route
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de La Juste Route par Fritz Langueur

Tout est dans le titre français qui pour une fois est particulièrement judicieux. Sur la forme, il explique la raison de l'irruption de ces deux hommes, juifs orthodoxes, dans ce petit village qui semble si tranquille au sortir de la guerre, le scénario maintenant tout de même une ambivalence jusqu'à la fin. Il n'y aura pas de vengeance, ni acte de justice, ni bon droit... Lire la critique de La Juste Route

6 2
Avatar Fritz Langueur
8
Fritz Langueur ·
Itinéraire physique, errances mentales

Dans La juste route, Ferenc Török traite de la Shoah de façon originale et digne. Entre nazisme et communisme, la campagne hongroise de 1945 filmée en noir et blanc sert d’écrin à une narration brillante dans son écriture et sa composition. Le respect scrupuleux des unités de temps, de lieu et d’action renforce le sentiment d’un récit implacable et maîtrisé de bout... Lire la critique de La Juste Route

Avatar In_Cine_Veritas
8
In_Cine_Veritas ·
Le village des damnés...

LA JUSTE ROUTE (14,6) (Ferenc Török, HON, 2018, 91min) : Ce singulier western psychologique nous entraîne dans un village hongrois le 12 août 1945 qui s’apprête à célébrer le mariage du fils du notaire tandis que deux juifs orthodoxes arrivent, chargés de lourdes caisses. Leur arrivée questionne la responsabilité de certains et va bouleverser le destin des jeunes mariés. Le... Lire la critique de La Juste Route

1
Avatar seb2046
7
seb2046 ·
Culpabilité collective

Adrienn Pal, Le cheval de Turin, Le grand cahier, White God, Le fils de Saul, Roues libres, Corps et âme, La lune de Jupiter ... Le cinéma hongrois est l'un des plus remarquables d'Europe. La juste route, qui évoque par certains côtés Un petit carrousel de fête, merveille des années 50, s'impose d'emblée par son sublime noir et blanc et sa mise en scène inspirée, parfois aux frontières du... Lire l'avis à propos de La Juste Route

3 4
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
Découverte
Crime et châtiment en Hongrie

Très peu de critiques sur SC pour ce film confidentiel découvert grâce au Masque et la Plume qui l'a comparé à Ida : effet sur moi garanti. Un peu moins fort qu'Ida quand même, mais du très, très beau cinéma. Content, donc, de pouvoir rehausser la moyenne, ce 6,5 étant pour moi incompréhensible. Le cinéma des pays de l'Est est décidément à suivre.... Lire l'avis à propos de La Juste Route

1
Avatar Jduvi
9
Jduvi ·
Toutes les critiques du film La Juste Route (7)
Bande-annonce La Juste Route
Vous pourriez également aimer...