"City of stars... are you shining just for me..."

Avis sur La La Land

Avatar Dr-Strangelove1
Critique publiée par le

Je ne sais vraiment pas quelle mouche m'a piqué pour avoir mis autant de temps pour decouvrir cette merveille...

Je ne sais même pas par où commencer...

Déjà, désolé pour certain, si je ne parle pas en détail du scénario, notamment du dénouement du film, mais je me refuse tout spoil ici.

J'ai absolument tout aimé dans ce film. Alors bon, n'attendez pas de moi une critique objective. Elle ne le sera pas. Ceci est une déclaration d'amour. Comme l'est ce film, de le part Chazelle, pour le cinéma. Le cinéma des comédies musicales, certe, mais pas seulement.
Alors justement evacuons le sujet. Oui les références sont légions. Mais pour moi ce sont moins des références que des hommages. En tout cas pour ce qui est de la partie musicale. Et les plus évidentes sont bien évidemment Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort. Il y a un aussi biensur du Singin' in the rain, West Side Story ou bien même Shall We Dance Pour ne citer qu'eux. Puis Un américain à Paris et Broadway Melody of 40 (Broadway qui danse) notamment pour la scène finale.
Mais en fait le film entier est un hommage. Comment ne pas parler de Casablanca?

Ainsi vais je plutôt parler de ce que j'ai ressenti.
Car je suis passé par tous les sentiments.
La joie et le plaisir par exemple. Durant mes deux séances (oui je l'ai vu deux fois en deux jours!) je me suis souvent surpris en train d'afficher un sourire naturel, incontrôlable, presque niais, tout au long des deux premiers actes. Un plaisir donc lié à une mise en scène époustouflante!
En effet la réalisation est tout bonnement hallucinantes, à base de nombreux plans séquences [ je ne peux pas croire que le plongeon de la caméra dans la piscine lors du plan séquence dans la villa au début du film, ne soit pas une référence à Soy Cuba (1964) de Mikhail Kalatozov ] et de cadrage au cordeau.
La photographie est un plaisir permanent pour la rétine. C'est coloré mais bizarrement elle n'en fait jamais trop. Tout cela grâce à une direction artistique extraordinairement cohérente, bien dosée. On en redemande.
J'ai adoré les jeux de lumières notamment lorsque tout ce qui se trouve autour des personnages s'efface pour ne faire la lumière que sur le sujet.
Le film est organique, onirique et mélancolique. Notamment grace à une bande originale absolument fabuleuse. Car oui je n'ai pas encore parlé de la musique en elle même. La meilleure B.O. que j'ai entendue depuis très très longtemps. Certains morceaux sonnent déjà comme des classiques à mes oreilles. Tout comme le film en lui même d'une certaine façon. En le regardant, j'ai eu très rapidement le sentiment d'avoir déjà à faire à un classique. C'est très étrange comme sentiment.

Puis les acteurs... Ô Emma! J'aime ta façon de danser, ta voix, ton sourire, tes cheveux, tes gros yeux pleins d'émotions, ta façon de tomber amoureuse. Tout est est exceptionnel. Gosling n'est pas en reste. C'est de loin sa meilleure performance. Sa gestuelle est genial. Il est drolatique et tout en nuances. Un rêveur attachant.

Je vous ai dit, j'aime tout dans ce film, jusqu'au bruit de portière de la décapotable de Ryan!
J'aime les enjeux du film. Se donner les moyens de réaliser son rêve, mais a quel prix?
Pour finir il faut bien que j'évoque ce dernier arcte. Qui apporte toute la dimension dramaturgique au film. Cette fin! Mon dieu cette fin!!! Ce dernier plan m'a achevé... M'a mis par terre.

"""
Ici vous pouvez spoiler !
""On entrevoit alors, dans ce dernier plan, une amertume non dissimulée. Chacun a accompli son rêve, certe, mais cela en valait-il la peine? Car non, ils ne finissent ensemble!
L'accomplissement de leurs objectifs, au détriment de leur grand amour, semble vain"

Je ressors absolument bouleversé par ce que j'ai vu. Qui je pense restera une de mes plus belle et forte émotion ressenti pour un film sorti ces 10 ou 15 dernières années.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 19 fois
1 apprécie

Autres actions de Dr-Strangelove1 La La Land