Un match-up un peu décevant...

Avis sur La Légende de Zatoichi : Zatoichi contre le...

Avatar zardoz6704
Critique publiée par le

A ma droite, Zatoichi, sabreur aveugle. A ma gauche, le sabreur manchot, héros d'une série de film hongkongais. Inévitablement, ces deux légendes devaient se rencontrer. C'est ce qui arrive ici.

Le fan-service ne s'embarrasse guère d'exposition pour nous dire ce que peut bien faire le sabreur manchot au Japon. Toujours est-il qu'il se lie avec une famille, qui est rapidement tuée par des samouraïs (sauf le fils, un jeune garçon) pour une question d'honneur. S'ensuit un mandat d'arrêt contre le sabreur, lequel tombe par hasard sur Zatoichi dans une étable. Sans se comprendre, les deux hommes apprennent à s'apprécier. Mais le sabreur, suite à une série de quiproquos, va croire que Zatoichi l'a dénoncé aux autorités. Le duel, inévitable, a lieu dans une carrière de pierre.

Le thème de l'incommunicabilité, avec les traducteurs parfois de bonne volonté, parfois malicieux, est intéressant. Une partie du film est en mandarin, ce qui est bien. Cependant deux choses sont décevantes :

- Tout d'abord on voit beaucoup plus Zatoichi que le sabreur. C'est un épisode de Zatoichi, me direz-vous. Pas besoin d'égalité du temps de sabrage, au diable le politiquement correcte, me direz-vous. OK, n'empêche que j'aurais aimé voir l'acteur du sabreur un peu plus...

- On se rend compte que les chorégraphies de Zatoichi et du sabreur sont fort différentes. Zatoichi frappe en autodéfense, en économisant ses mouvements, mais en faisant des destructions spectaculaires (comme lorsqu'il découpe un très propre losange dans un tonneau pour en sortir). Le sabreur, quant à lui, se dépense beaucoup : cabrioles, sauts en hauteur invraisemblables... Cela dit ses combats sont moins beaux, à croire que les chorégraphes hongkongais n'étaient pas présents. De même, le duel final est décevant, et ne tient qu'à la musique qui pastiche Ennio Morricconne. L'issue est également décevante (je vous laisse deviner lequel des deux meurt), malgré la belle phrase de conclusion ("C'était quelqu'un de bien. Si on avait pu se comprendre, on ne se serait pas battus. Il ne serait pas mort").

Un film un peu en-deçà de ce qu'on était en droit d'attendre. C'est un peu comme "Capcom vs. SNK", il y a des match-ups qui sur le papier sont alléchants, mais qui ne fonctionnent que si on tient compte des mécaniques différentes de chacun...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 222 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de zardoz6704 La Légende de Zatoichi : Zatoichi contre le sabreur manchot