Un peu déçu de cet épisode, pourtant ça commençait assez bien.


En effet, l'auteur ajoute ici des petits chinois avec tous les codes cinématographiques que cela implique. Bon, forcément, en confrontant les deux univers, tout ce qui a trait aux chinois paraît parodique, mais ce n'est pas forcément pour un mal tant les combats de ce redoutable adversaire sont jubilatoires. L'intrigue est même assez intéressante grâce à de bons personnages et à quelques bonnes idées. Malheureusement, c'est un peu trop bavard et l'on doit subir quelques chutes de rythme. De plus, le combat final est bien trop long, surtout si l'on compare avec le duel final du premier film qui ne comporte que deux coups.


Cela me rappelle qu'un jour, on m'a montré un jeu vidéo avec des samouraïs où cette manière de combattre était respectée à la lettre : le combat ne durait que le temps d'échanger quelques coups de sabre. Mais je n'y ai pas joué et je ne me souviens plus du nom.


La mise en scène est sympatoche. Les combats sont souvent ridicules, ce qui fait bien rire. L'ultime affrontement fonctionne moins bien parce qu'on sent la volonté de faire quelque chose de sérieux alors que ce n'est pas très crédible. Les acteurs sont toujours bons, même dans le surjeu. J'aime beaucoup la musique que j'ai trouvée un peu punk par moment.


Bref, un épisode sympathique mais un peu maladroit, hélas.

Fatpooper
6
Écrit par

Créée

le 24 nov. 2015

Critique lue 301 fois

3 j'aime

11 commentaires

Fatpooper

Écrit par

Critique lue 301 fois

3
11

D'autres avis sur La Légende de Zatoichi : Zatoichi contre le sabreur manchot

Du même critique

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

le 3 janv. 2016

122 j'aime

35

Strip-Tease
Fatpooper
10

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

le 22 févr. 2014

116 j'aime

45

Taxi Driver
Fatpooper
5

Critique de Taxi Driver par Fatpooper

La première fois que j'ai vu ce film, j'avais 17ans et je n'avais pas accroché. C'était trop lent et surtout j'étais déçu que le mowhak de Travis n'apparaisse que 10 mn avant la fin. J'avoue...

le 16 janv. 2011

103 j'aime

55