👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Contrairement à ce que certains pourraient penser, ce n'est pas un film de "bobos". Il est très difficile de critiquer ce film - en positif, comme en négatif. L'absurdité y est si grande, en apparence, qu'elle pourra facilement lasser les spectateurs qui préfèrent la finesse dans les blagues. Ici, tout est grotesque, dans sa définition simple : "qui fait rire par son apparence bizarre, ridicule ou absurde".
Le film décrit les aventures de deux stagiaires en Guyane : Tarzan (V. Pons) qui doit veiller à la protection et au recensement de la faune et de la flore des forêts de Guyane, et Marc Châtaigne (V. Macaigne) qui, à la demande du Ministère de la Norme, doit vérifier le chantier Guyaneige. Qu'est ce que ce projet ? Des pistes de ski couvertes, en Guyane, comme celles d'Arabie Saoudite.
Le film est, pour moi, à mi-chemin entre Y a t-il un pilote dans l'avion et Les Valseuses. Pas de temporalité, en effet, on ne sait pas vraiment quand ce déroule cette histoire, les gags sont très visuels, le scénario improbable, les personnages hauts en couleur, et certaines scènes sont des lieux communs de sketchs récurrents (l'avion, l'hôtel, le bateau, etc). Ce film est aussi assez proche de Benny Hill, ou des bandes dessinées. Les voix sont accélérées, la musique rythme beaucoup, il y a même une scène complètement cartoonesque de baston dans un bar.
Ce qui m’amène à dire que c'est un film où, quand il n'y en a plus, il y en a encore. Cette scène de bagarre et sympa au début, mais au bout de 5 minutes, cette dernière commence à durer un peu trop. Certains running gags deviennent lassants. Il y a finalement peu de lieux explorés, mais ils le sont en profondeur - parfois trop, peut être.
Enfin, la présence de la nature est très grande. Quelques trop rares beaux paysages d'ensemble (toujours avec des blagues dedans) mais surtout des plans très proches des personnages, sans jamais m'avoir de très gros plans sur les stars. Nous sommes oppressés dans cette jungle luxuriante, mais il y a une certaine distance entre nous et les deux héros. De même pour les animaux, qui sont présents à foison, la caméra ne s'approche jamais trop.
Antonin Peretjatko utilise la comédie pour créer une sorte d'inventaire absurde qui relate les mésaventures de deux stagiaires dans la jungle ; ce qui fait tout de même bien rire la salle. Il faut en outre saluer le fait que ce film s'est fait en décors naturels, et que cela est très agréable à l’œil.
En espérant que vous fassiez parti des gens qui rient pendant le film, et non de ceux qui souhaitent qu'on leur explique la blague, en disant à la sortie du cinéma : "J'ai pas compris, tu peux m'expliquer ?". C'est trop tard, l’expérience est passée.

Echaper
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films français de 2016

il y a 6 ans

4 j'aime

La Loi de la jungle
Sergent_Pepper
7

Fight and score, fuck the norm !

Que pouvait donc faire Antonin Peretjatko après la petite bombe de La fille du 14 juillet ? Comment s’imaginer être encore surpris par ce réalisateur après le feu d’artifice absurde et vintage dont...

Lire la critique

il y a 6 ans

72 j'aime

2

La Loi de la jungle
Fritz_the_Cat
7

Tarzan & Châtaigne

Dès que les lumières s'éteignent, on nous annonce que la production offre un morceau de musique le temps des innombrables logos. Tranquillement, La Loi de la jungle instaure d'emblée un rapport...

Lire la critique

il y a 6 ans

53 j'aime

10

La Loi de la jungle
Moizi
10

Désir brûlant

Pour parler de La loi de la jungle, ça va être très difficile, étant donné que j'avais adoré le précédent film du réalisateur, la fille du 14 juillet, pour sa liberté, son humour absurde et sa...

Lire la critique

il y a 6 ans

52 j'aime

26

Willy 1er
Echaper
7
Willy 1er

Caudebec City

Daniel Vannet, est un homme comme tout le monde. Un jour il ira à Caudebec, un appartement il en aura un, des copains aussi et puis un scooter. Et il vous emmerde. A moins que ce ne soit Willy ...

Lire la critique

il y a 5 ans

17 j'aime

1

Jackie
Echaper
8
Jackie

Autopsie véritable du renouveau.

22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des Etats-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Sa veuve, Jacqueline « Jackie » Kennedy, tente de se ressaisir. Elle a quatre jours pour préparer...

Lire la critique

il y a 5 ans

9 j'aime

4

Mademoiselle
Echaper
9
Mademoiselle

Doux et sucré.

Apres Old Boy (Grand Prix à Cannes 2004), Lady Vengeance, Thirst et Stoker, le réalisateur coréen Park Chan-Wook revient avec une oeuvre surprenante et sublime. Après Stoker, et son excursion dans le...

Lire la critique

il y a 5 ans

9 j'aime

3