Bande-annonce
Affiche La Longue Nuit de l'exorcisme

La Longue Nuit de l'exorcisme

(1972)

Non si sevizia un paperino

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 2
  2. 2
  3. 9
  4. 17
  5. 47
  6. 130
  7. 152
  8. 95
  9. 22
  10. 11
  • 487
  • 50
  • 445

Un petit village du sud de l'Italie est le théâtre d'une série de meurtres dont les victimes sont tous des enfants. Alors que l'enquête piétine, la tension monte au sein de la petite communauté. Andrea Martelli, un journaliste venu écrire sur l'affaire, décide de suivre ses propres pistes. Il doit...

Casting : acteurs principauxLa Longue Nuit de l'exorcisme
Casting complet du film La Longue Nuit de l'exorcisme
Match des critiques
les meilleurs avis
La Longue Nuit de l'exorcisme
VS
La longue nuit de l'exorcisme. Mais sans exorcisme. Et en plein jour.

Tout d’abord, remercions une fois de plus les traducteurs de titres français (c’est à se demander si ces gens-là ne choisissent pas les titres au pif, genre « Eh ! Ça sonne bien ! On met ça ! ») pour « La longue nuit de l’exorcisme » : d’exorcisme vous n’en verrez aucun, et s’il est parfois fait mention de magie noire, nous sommes en présence plus d’un thriller se rapprochant du giallo que d’un film d’épouvante ou d’horreur. Dans un village typique italien, plusieurs enfants sont assassinés....

16 2
Avatar Eowyn Cwper
3
Eowyn Cwper
Critique de La Longue Nuit de l'exorcisme par Eowyn Cwper

Il est bon d'être remémoré de la nature du genre giallo ; du crime sanglant et grotesque menant un drame à énigme. Il y a tout ça dans ce film qui voudrait qu'on tremble autant que ses cadrages. Raté. Ce n'est pas non plus dans son montage fiévreux qu'il nous inquiétera, et la multiplicité des prises tient plus de la futilité que de la maîtrise. Le crime était en fait tellement présent dans l'esprit des scénaristes qu'on ne devine pas qu'il va venir si vite, et tout ça revient à concevoir... Lire la critique de La Longue Nuit de l'exorcisme

Critiques : avis d'internautes (20)
La Longue Nuit de l'exorcisme
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mon curé chez les sudistes

Contrairement à ce que laisse penser son titre français absurde, "Non si sevizia un paperino" n'est pas un film de possession, mais un polar-giallo assez atypique, puisque le récit se déroule à la campagne (dans le sud de l'Italie) et dans une ambiance le plus souvent diurne et ensoleillée. On retrouve en revanche certains ingrédients immuables du genre, avec une série de meurtres... Lire l'avis à propos de La Longue Nuit de l'exorcisme

10 6
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·
On ne violente pas un petit lapin

C'est un film de type "Whodunit" (Who has done it ?) et le genre de film qu'il faut aller voir sans rien en savoir, sinon qu'il est réalisé par un des maîtres du giallo : Lucio Fulci. Donc, sans vous révéler aucun détail précis de l'intrigue, je vous dirai quand même que celle-ci se déroule dans un village paysan du Sud de l'Italie (où les mentalités sont fortement influencées par la foi... Lire la critique de La Longue Nuit de l'exorcisme

6 3
Avatar Fleming
6
Fleming ·
Giallo atypique et ethnologique

Distribué en France six ans après sa réalisation, le film a été affublé, par les distributeurs peu scrupuleux, d'un titre complètement absurde, destiné à surfer sur la vague déclenchée par le succès de L'Exorciste de William Friedkin. Complètement absurde, car il n'y a aucun exorcisme, aucune « longue nuit », et même absolument rien de surnaturel dans ce thriller, si ce n'est la présence... Lire l'avis à propos de La Longue Nuit de l'exorcisme

6
Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·
Prisonniers

Le Prisoners des années 70. Et probablement le meilleur film de Lucio Fulci d'un point de vue objectif, celui qui sera son film le plus fourni, le plus élaboré et l'un des plus efficaces d'un point de vue narratif. On sait en effet que les films de ce maître du bis (loin d'être une référence du cinéma italien, au contraire d'un Mario Bava) souffrent tous d'un problème de rythme, alternant... Lire la critique de La Longue Nuit de l'exorcisme

3
Avatar Voracinéphile
8
Voracinéphile ·
Découverte
Critique de La Longue Nuit de l'exorcisme par Gilles Da Costa

Troisième incursion de Fulci dans le genre typiquement transalpin du Giallo après Perversion Story (Sull’Altra) en 1969 et Carole (Una lucertola con la pelle di donna) en 1971, La longue nuit de l’exorcisme (Non si sevizia un paperino) est un de ses films les plus intelligents et aboutis. Injustement conspué à sa sortie et encore sous-estimé de nos jours, il préfigure pourtant les thématiques... Lire l'avis à propos de La Longue Nuit de l'exorcisme

5 1
Avatar Gilles Da Costa
8
Gilles Da Costa ·
Toutes les critiques du film La Longue Nuit de l'exorcisme (20)
Bande-annonce La Longue Nuit de l'exorcisme
Vous pourriez également aimer...