Bande-annonce
Affiche La Mort en direct

La Mort en direct

(1980)
12345678910
Quand ?
6.7
  1. 4
  2. 12
  3. 10
  4. 39
  5. 90
  6. 170
  7. 238
  8. 144
  9. 41
  10. 16
  • 764
  • 41
  • 807

C’est l’histoire d’un homme qui a une caméra greffée dans le cerveau et qui filme donc tout ce qu’il regarde. C’est l’histoire d’une femme, Katherine Mortenhoe, qui s’enfuit pour "mourir libre". Voulant échapper aux médias, en l’occurrence une émission de télévision, elle ne sait pas qu’elle est...

Casting : acteurs principauxLa Mort en direct

Casting complet du film La Mort en direct
Match des critiques
les meilleurs avis
La Mort en direct
VS
Écosse SF

- "Tout vous intéresse mais rien n'est important." Une très belle réflexion sur la "télé réalité". Tavernier nous plonge dans un futur pas si lointain. La société s'est fatiguée de toutes ses inventions, se raccroche au "réel" comme la nouvelle pornographie. La belle Romy Schneider interprète avec justesse cette femme révoltée et paisible. L'homme-caméra est lui aussi ambiguë, à la fois candide et immoral par ce reportage qu'il finit par entreprendre. Au fil du récit, les dialogues entre...

9
Critique de La Mort en direct par Alligator

Un Tavernier anglophone décevant. Je n'ai pas du tout embarqué dans cette histoire. Pourtant tout y est pour que la sauce prenne : une très grande Romy Schneider, de très jolis plans du cinéaste qui filme très bien l'inquiétante et désolante zone industrielle, délabrée autant qu'écossaise, de même que les paysages littoraux, d'un calme et d'une pureté contraire. Le long plan séquence du marché pourrait épater, mais... manquate! Trop clairement de l'esbrouffe? C'est surtout cette histoire... Lire la critique de La Mort en direct

4 2
Critiques : avis d'internautes (18)
La Mort en direct
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La résignation d'une écriture blanche.

Dans la forme et le fond, le film ne choisit pas entre une mise en scène théâtrale et une forme d'observation lente et désincarnée de ce qui est présenté. Tout y est comme blanc, pâle, dans un sorte d'écriture blanche qui donne à l'époque décrite l'apparence d'un désenchantement. Bien que terriblement imparfait visuellement, "La Mort en direct" réussi à mélanger habillement la mise... Lire l'avis à propos de La Mort en direct

3
Avatar Le Critique Noir
5
Le Critique Noir ·
Découverte
Retirement

Le fait que Tavernier choisisse Glasgow pour ses industries désertiques et ses immeubles abandonnés est tout à fait propice à l'étude d'une mort accessible à tous. Aux tombeaux de la ville ouverte, Parcourir les rues délaissées, loger à l'aveuglette donnent des aperçus authentiques sur l'après. Peu à peu dépossédée, le film montre que la mort est une maison de moins en moins dense, jusqu'à... Lire l'avis à propos de La Mort en direct

21 3
Avatar OVBC
6
OVBC ·
"Où est la caméra ?"

Quel beau Tavernier ! Souvent, je me dis que les films de Tavernier sont trop écrits. Mêmes dans ses mouvements de caméra, il est assez académique, il marche dans les pas des grands. Mais ici, presque chaque plan est magistral. Il y a quelques légères aspérités, mais on a ici une oeuvre de maître. Et c'est un film de Science-Fiction. Un homme de télévision, Roddy (Harvey Keitel) se fait... Lire l'avis à propos de La Mort en direct

5
Avatar zardoz6704
9
zardoz6704 ·
Critique de La Mort en direct par Selenie

Adapté d'un roman (The Continuous Katherine Mortenhoe, or The Unsleeping Eye) de David Compton ce film d'anticipation est un film visionnaire sur les dérives des médias et de ce qui deviendra plus tard la télé-réalité. Réalisé par un français et scénarisé par David Rayfield connu notamment pour "Les trois jours du Condor" (1975) de Sydney Pollack. Ce film visionnaire et avant-gardiste arrive... Lire la critique de La Mort en direct

6
Avatar Selenie
7
Selenie ·
Critique de La Mort en direct par Boubakar

Tavernier anticipe l'avènement de la télé-réalité, mais la forme proposé (c'est quasiment de la S.F. plaquée en 1980) a de quoi laisser perplexe, à cause notamment de ces voix-off si fatigantes, et une seconde partie qui s'écroule complètement (dès l'apparition de l'ex-mari du personnage de Romy Schneider). Dommage pour un tel propos, car il y a clairement un casting de qualité, une très belle... Lire la critique de La Mort en direct

4
Avatar Boubakar
4
Boubakar ·
Toutes les critiques du film La Mort en direct (18)
Bande-annonce
La Mort en direct