Affiche La Mule

Critiques de La Mule

Film de (2019)

Le Vieux bouge encore (un peu)

On a beau dire, en bien ou en mal de Clint Eastwood, force est de remarquer - Qu'il fait partie de ces rares cinéastes de refuser les caméras numériques pour ses tournages, comme peu le font encore parmi ses collègues, même s'il sait que ses films finiront pour la plupart en "disque dur" dans les salles.... -Qu'il a une rapidité de tournage et un respect du cahier des charges (30 jours de... Lire l'avis à propos de La Mule

54 29
Avatar Bernard-Blaise Posso
8
Bernard-Blaise Posso ·

Le vieil homme, la mort et le temps

Il est choquant de voir que le temps, finalement, ne ménage personne. Pas même les plus grandes icônes. Pour la première fois à l'écran, Clint en est la victime. Car on est immédiatement pris de compassion, lors de certains plans, devant la faiblesse physique mise en scène, ces mains tavelées et arthrosées, ces expressions de vieux monsieur décrépit, l'air hébété, parfois, de Earl,... Lire la critique de La Mule

71 14
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

Passation de pouvoir

Un film de Clint Eastwood est toujours un événement. Mais encore plus lorsqu'il est acteur / réalisateur de ce film. Depuis 2008, avec Gran Torino, un autre grand succès, on n'avait plus revu Clint Eastwood devant et derrière la caméra. Ici, il a troqué son amertume raciste pour un langage sans filtre très humain. Un ancien vétéran de... Lire l'avis à propos de La Mule

26 19
Avatar Ghislain_B
10
Ghislain_B ·

Le prix du temps

J’avais pourtant envie de la caresser dans le sens du poil cette mule prometteuse, dernier destrier en date du blondinet virtuose de la gâchette qui a su, au fil de sa carrière, prouver qu’il était aussi habile avec des objectifs et un bout de pellicule qu’il cultivait à merveille sa décontraction si particulière à l’écran. Seulement, aussi surement que mes tempes perdent peu à peu... Lire l'avis à propos de La Mule

40
Avatar oso
5
oso ·

Le Corniaud sauce Breaking Bad

"Il m'épate, il m'épate" dirait Louis de Funès à Clint Le Corniaud. Si Clint remplace Bourvil, deux Mexicains succèdent à De Funès et la cocaïne se substitue au Youkounkoun. Mais non. Ce n'est pas un remake de la comédie de Gérard Oury. C'est juste un début de texte pour accrocher. Quoique subsidiairement cela permet rapidement de comprendre le fond de l'intrigue. La patte du... Lire la critique de La Mule

18
Avatar Seemleo
8
Seemleo ·

Sérénitude

Qu’as-tu fait, ô toi que voilà Pleurant sans cesse, Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà, De ta jeunesse ? Paul Verlaine, Sagesse (1881) Earl fait faillite. Tous ses biens sont saisis. Il ne peut se raccrocher à rien ni personne. Il comprend alors que sa vie a été vaine. Enfermé dans ses petites passions égoïstes, il s’est coupé de tous et n’a même pas profité de la vie. Il va... Lire la critique de La Mule

34 20
Avatar -Marc-
9
-Marc- ·

Coupable et sans filtre

Il nous est évidemment impossible de juger objectivement des qualités et des défauts de "La Mule", film testament - ou tout au moins qui y ressemble fichtrement - d'un réalisateur, d'un acteur, d'un homme même que nous avons tant aimé. Clint est vraiment vieux, cette fois, plus besoin de faire semblant en rigolant en coin : l'homme s'effondre et sa voix s'éteint... Lire la critique de La Mule

30 5
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

The Mule : Jeu de miroir entre l’acteur et l'homme

A la veille de ses 90 ans, Eastwood continue d’écrire sa légende en jouant le rôle principal et en réalisant ce long-métrage. Un défi de plus relevé, haut la main, en proposant l’histoire d’un vieil homme s’évertuant à vivre, malgré la saisie de sa maison, en devenant un passeur de drogue. Par le biais de la mise en scène de ce fait divers, son rôle est quasi-autobiographique... Lire l'avis à propos de La Mule

13 9
Avatar Hawk
8
Hawk ·

The Family that Clint built

Gran Torino avait des allures de passage de flambeau à la nouvelle génération, cosmopolite et méritante, mais La Mule de Clint Eastwood, lui, s’inscrit comme une sorte d’adieu, un road movie funéraire, une oeuvre qui ne cesse de se questionner sur les choix de son personnage – de son acteur en somme – qui s’avère imbibé par les regrets et les remords sur les choix qu’il a pus faire dans sa vie.... Lire la critique de La Mule

28 7
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Don't cry for me America

Cela faisait 10 années que Clint n'avait plus tenté le pari de se retrouver derrière et devant la caméra, c'était pour Gran Torino, et on le retrouve ici, en vétéran reconverti en passeur de drogue, pour une oeuvre à la fois testamentaire et humaine. Autant le dire tout de suite, La Mule n'est pas forcément un film majeur du géant américain, notamment à cause de... Lire la critique de La Mule

35 2
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·