Le chapitre le plus sombre, mais surtout le plus con...

Avis sur La Nonne

Avatar titiro
Critique publiée par le

Mais de qui se moque-t-on ???
Qu'est ce donc cette manière de prendre les spectateurs pour des truffes ???
Et pourquoi, mais POURQUOI gâcher un tel potentiel ?!?!?!
J'ai beaucoup aimé les 2 épisodes The Conjuring de James Wan. J'ai trouvé Annabelle inutile, mais je fus très agréablement surpris par sa suite, juste de quoi me redonner foi en ce Conjuring universe.
Je partais donc plein de bonne volonté devant cette Nonne. J'avais vu quelques images, et j'étais bien curieux de voir ce que cette oeuvre pouvait donner.
D'autant plus que j'aime la cohérence de l'ensemble des épisodes, du lien existant entre chaque (par exemple la photo dans Annabelle 2 de nonnes rencontrées en Roumanie par l'héroïne, avec Valak s'invitant sur celle-ci).
Une fois la séance terminée, j'ai l'impression d'avoir été pris pour un dindon, une vache à lait, avec en plus l'amertume de voir qu'il y avait matière à faire mieux.

Tout d'abord, les jump-scare à répétition, réglés comme du papier à musique, ne m'ont pas dérangé. On sait à quoi s'attendre avec ce genre de film, donc maintenant ça ne m'agace plus. D'autant plus que par moment, il n'y a pas de jump-scare alors qu'il y aurait pu y en avoir un (par exemple au moment de la rencontre entre nos 2 héros et une mère supérieure lugubre et énigmatique). C'est juste dommage que certains ne fonctionnent pas...
Il y a, je trouve, un bon travail sur le son. Dans une grande salle, avec un super son, les effets sonores sont parfois impressionnants, et c'est l'un des points forts du film.

Pour le reste, le film se parodie tout seul. À force de se prendre au sérieux, à force d'effets horrifiquo/effrayants grotesques, à force de balancer des idées farfelues et navrantes, toutes les bonnes intentions se cassent la gueule, rendant certaines choses malheureusement comiques et ridicules.

Le coup du sang du Christ, du nez crochu de Valak, de Valak sortant de l'eau, de la vulgaire bombe ouvrant le portail des ténèbres, de Valak apparaissant sans cesse... C'est stupide. La palme de la connerie étant cette insistance à se faire retourner les crucifix...

Une parodie je vous dis.
Les mauvais choix s'enchaînent, les clichés se succèdent, et Corin Hardy s'emploie consciencieusement à respecter le cahier des charges.
Je suis sûr qu'avec plus de liberté ce monsieur aurait livré quelque chose de mieux.
Car il y a quelques bonnes idées (la tache de sang sur les escaliers) quelques bonnes scènes (celle dans le cercueil).
Côté mystère, il y avait de l'idée, mais c'est très vite anéanti par la connerie du scénario. Certes on sait de toute façon qu'on a affaire à Valak, mais je pense que ce démon aurait pu être mieux exploité.
Le plus gros gâchis concerne l'ambiance.
Prendre cette abbaye comme décor, avec tous ses recoins, ses secrets, sa présence inquiétante, etc... Ça aurait pu être bien mieux exploité. Au final le décor est mal exploité.
Personnellement je ne comprenais jamais où les personnages se trouvaient. L'ambiance vole en éclat avec les stupidités énoncées plus haut, alors qu'un sacré travail niveau sonore était fourni. On a droit à un semblant de happy end alors qu'on sait que Valak n'est pas anéanti. Et la conclusion est un peu trop vite expédiée.
Bref, on nous prend pour des cons, les producteurs se foutent complètement de livrer un bon produit, ils ne veulent que se remplir les poches, quitte à ce qu'on atteigne des sommets de stupidité. Vu le potentiel du truc c'est une honte artistique.
Je suis malgré tout content de l'avoir vu dans une grande salle, avec un super son.

C'est l'épisode le plus sombre, c'est sûr vu qu'il y fait tout le temps noir dans le bordel, mais c'est surtout le plus CON !!!!

Ça me fout en rogne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2827 fois
32 apprécient

titiro a ajouté ce film à 5 listes La Nonne

Autres actions de titiro La Nonne