" c’était croquemitaine ? "

Avis sur La Nuit des masques

Avatar chris46
Critique publiée par le

" Halloween , La nuit des masques " film culte de John Carpenter .

L'histoire débute en 1963 la nuit de Halloween . Un jeune garçon nommé Michael Myers se précipite dans la chambre de sa sœur aînée et la poignarde sauvagement . Après son geste Michael se mure dans le silence et est enfermer en hôpital psychiatrique . 15 ans plus tard en 1978 le jour de Halloween Michael , devenu adulte , s'échappe de l'hôpital et retourne dans sa ville natale à Hadonfield et s'en prend aux adolescents de la ville dont une jeune baby-sitter nommer Laurie Strode ( Jamie Lee Curtis ) . Son médecin , le docteur Loomis ( Donald Pleasence ) , va alors se lancer à sa poursuite pour l'empêcher de commettre de nouveaux crimes ...

" Halloween , La nuit des masques " est un film d'horreur / épouvante culte signé par le réalisateur John Carpenter le maître du suspense et de l'angoisse .
John Carpenter alors tout jeune réalisateur qui tente de percer dans le cinéma se voit confier l'idée par un producteur de films indépendants à petit budget de réaliser un film sur un tueur en série psychopathe échapper d'un asile qui s'en prendrait à de jeunes baby-sitters dans une petite ville des États-Unis . Emballer par cette idée assez novatrice à l'époque Jonh Carpenter se lance dans le projet . Pour écrire le scénario il s'inspirera du film " Psychose " de Alfred Hitchcock . Tourner avec un budget des plus modeste ( à peine 325 000 dollars ) le film rencontrera un énorme succès innatendu à sa sortie en 1978 en engrangeant plus de 55 millions de dollars de recettes à telle point qu'il devint à l'époque le film indépendant le plus rentable de tout les temps . Le succès du film lança la carrière de son réalisateur John Carpenter qui décidera de rester majoritairement dans le cinéma d'angoisse / épouvante avec des films comme " Christine " , " Fog " ou " The Thing " . Le succès du film poussera les producteurs à lancer par la suite une pléiade de suites plus ou moins réussit .
Ce film est donc le premier opus de la célèbre franchise " Halloween " qui compte une multitude de films répartit en plusieurs saga .
Il y a la saga originale " Halloween " qui compte actuellement pas moins de 8 films sortit entre 1978 et 2002 ( " Halloween , La nuit des masques " , " Halloween 2 " , " Halloween 3 , Le sang du sorcier " , " Halloween 4 , Le retour de Michael Myers " , " Halloween 5 , La revanche de Michael Myers " , " Halloween 6 , La Malédiction de Michael Myers " , " Halloween : 20 ans après , il revient " et " Halloween Résurrection " ) .
Il y a également une suite alternatif ( " Halloween " sortit en 2018 ) faisant directement suite au premier film ( " Halloween , La nuit des masques " ) mais ne prenant pas en compte les autres films . Cette suite alternatif ( " Halloween " sortit en 2018 ) sera suivi de deux autres films à venir ( " Halloween Kills " prévu pour 2021 et " Halloween Ends " prévu pour 2022 ) formant ainsi une seconde saga " Halloween " alternatif .
Sans oublier les 2 remakes ( " Halloween " et " Halloween 2 " réalisé par Rob Zombie ) sortit en 2007 et 2009 sans aucun liens avec les films originaux et qui reprend toute l’histoire à zéro avec de nouveaux acteurs .
" Halloween , La nuit des masques " a véritablement lancer la mode des " slasher " à la fin des années 70 et durant une grande partie des années 80 . Le " slasher " étant un sous-genre cinématographique appartenant au cinéma d'horreur / épouvante qui met en scène un tueur en série psychopathe qui tue un par un les personnages du film qui sont souvent des adolescents ou de jeunes adultes avec la plupart du temps des objets tranchant ( le mot " slasher " venant du mot " to slash " qui veut dire " taillader " ) . Le " slasher " est né au début des années 60 grâce à des films comme " Psychose " de Alfred Hitchcock

avec le fameux tueur en série Norman Bates

. Le film " Halloween , La nuit des masques " a vraiment populariser et remis au goût du jour ce sous-genre cinématographique à la fin des années 70 et pendant les années 80 . Beaucoup de réalisateurs et producteurs ont voulu surfer sur le succès de " Halloween , La nuit des masques " en lançant leurs propre " slasher " avec leur propre psychopathe comme " Vendredi 13 " en 1980 qui verra la naissance du célèbre tueur à la machette Jason Voreheese , " Les griffes de la nuit " en 1984 qui verra la première apparition du mythique tueur aux griffes Freddy Krueger ...
L'histoire du film est assez simple mais d'une redoutable efficacité avec ce dangereux tueur psychopathe échapper d'un asile psychiatrique qui va s'en prendre aux gens d'une petite ville le soir de Halloween donnant lieu à son lot de suspense , d'angoisse , de tension et de frayeur . L’histoire est vraiment prenante et va nous tenir en haleine du début jusqu’à la fin pour savoir ce qui va arriver à ses pauvres baby-sitter prise pour cible par un tueur sanguinaire et si elles arriveront a lui échapper et à survive grâce à un bon suspense bien maîtrisée et une tension qui monte crescendo tout le long du film. John Carpenter sait gérer le suspense , la tension et l'angoisse comme personne nottament grâce à sa mise en scène . Par exemple sa façon qu'il a de filmer le tueur en le filmant de loin , dans la pénombre , derrière un bosquet , de dos , au volant d'une voiture sans apercevoir son visage ce qui fait qu'on ne sait pas vraiment à quoi il ressemble nottament dans la première partie du film ce qui le rend vraiment menaçant et ce qui accentue l'angoisse du film . Puis dans sa façon de le faire apparaître à l'écran quand il s'apprête à tuer quelqu'un en ne le montrant pas tout de suite en filmant longuement les pièces d'un endroit où il peu se trouver ce qui accentue le suspense et l'angoisse de le voir débarquer de n'importe où et quand on ne l'attend pas et en le faisant justement débarqué où on ne l'attend pas et quand on l'attend pas . Pour effrayer les gens John Carpenter a eu la bonne idée de tout miser sur le suspense et sur le côté angoissant ( comme Steven Spielberg l'avait fait sur " Les dents de la mer " où Alfred Hitchcock sur " Psychose " ) plutôt que sur les séquences gore au final assez peu présente et sa fonctionne parfaitement . Les réalisateurs d'aujourd'hui devraient s'inspirer de ce film d'horreur à l'ancienne qui misait tout sur le suspense , la tension et l'angoisse pour effrayer les spectateurs plutôt que sur l'overdose de scènes gore degueulasse qui ne nous effraye pas une seconde mais qui nous donne juste envie de gerber . Carpenter fait monter l'angoisse et la tension tout le long du film

( en montrant le tueur furtivement au compte goutte tout le long du film ce qui accentue petit à petit l'angoisse , la tension et le suspense )

pour atteindre son apogée dans la dernière demi-heure du film angoissante à souhait et remplit de suspense

quand le tueur Michael Myers décide de passer véritablement à l'acte en décidant d' attaqué les deux baby-sitters

. Le film a fait découvrir au monde entier un personnage culte du cinéma d'horreur le célèbre tueur psychopathe Michael Myers . Un tueur psychopathe muet avec un masque blanc de Halloween angoissant et un couteau de bouché à la main effrayant et angoissant à souhait . L'idée d'avoir fait du personnage un personnage muet est une idée géniale car on ne sait pas ce qu'il pense et pourquoi il commet ses meurtres et sa le rend encore plus effrayant de ne pas savoir ce qui l’anime . Et l'idée de cacher le tueur derrière un masque était une idée géniale aussi car le fait de ne pas voir ce qui se cache derrière ce masque le rend vraiment angoissant car on ne sait pas qui ou quoi se cache derrière ce masque et en plus le masque en lui même est effrayant . Ses idées scénaristiques assez novatrice à l'époque ( déjà bien amorcer par des films comme " Massacre à la tronçonneuse " quelques années plus tôt ) seront reprises dans la plupart des slashers qui suivront et sa en deviendra des clichés propre au slasher ( le tueur muet au masque qui s'en prend à des adolescentes sans défense ...) . La façon dont John Carpenter nous fait découvrir pour la première fois le personnage de Michael Myers est géniale et originale grâce à une scène d’ouverture mémorable

où il film la scène en point de vue subjectif c’est à dire comme si les spectateurs étaient à la place du personnage de Michael Myers . C’est filmé de manière à ce qu’on a la sensation d’être dans son corps et de voir à travers ses yeux . Le spectateur ne sait pas dans la peau de quel personnage il est et petit à petit il découvre horrifié qu’il est dans la peau d’un tueur qui va zigouiller sa sœur . Et ce qui est encore plus horrifiant c’est qu’on découvre à la toute de fin de cette séquence c’est que le tueur n’est qu’un gamin . Le fait d’avoir partager le point de vue du tueur nous donne un sentiment d’immersion terrible dans sa peau qui nous effraye totalement et qui nous immerge d’entrée de jeu dans l’ambiance angoissante et effrayante du film . Découvrir tout sa petit à petit tout au long de la séquence sa rend le film encore plus angoissant et effrayant que si on aurait su dès le début que Michael Myers était un tueur qui allait tuer sa sœur .

. Cette entrée du personnage est juste mémorable et originale et permet de vraiment nous immerger directement et totalement dans l’ambiance angoissante et effrayante du film tout en nous faisant découvrir ce personnage qui nous apparaît donc très effrayant et dangereux d’entrée de jeu et qu’on sait ne va pas faire dans la dentelle .
Même si le film contient quelques longueurs par moment , qu’il a un peu vieillit ( on ressent bien le côté année 70 du film par moment que se soit dans les look ou autre ) et qu’il n’est plus forcément aussi angoissant qu’à l’époque sa reste un slasher d'une redoutable efficacité avec quelques séquences mémorables

( la séquence d’ouverture mémorable avec Michael Myers qui tue sa sœur , l’évasion de Michael de l’hôpital psychiatrique où encore Jamie Lee Curtis enfermer dans le placard avec Michael Myers qui tente de rentrer en défonçant les portes )

. Le fait de faire dérouler l'action du film le soir de Halloween est une idée géniale sa donne une superbe ambiance angoissante au film .
Le film est porter par une B.O devenu cultissime signé John Carpenter lui même qui a donc plusieurs cordes à son arc car en plus de réaliser ses films il en compose également la musique . La musique du film avec ses sonorités angoissantes accompagne chaque scène magistralement en accentuant le suspense et l'angoisse du film .
Le casting est top avec nottament Donald Pleasence ( " La grande évasion " , " James Bond : On ne vit que deux fois " ) très bon et crédible dans le rôle du docteur Loomis ce médecin déterminé comme Jamais à arrêter les agissements de son patient évadé qui va s'en prendre nottament à une jeune baby-sitter nommer Laurie Strode camper à merveille par la jeune Jamie Lee Curtis alors au début de sa carrière parfaite en adolescente persécuter qui tente d'échapper à un tueur psychopathe . Le succès de " Halloween , La nuit des masques " lança la carrière de Jamie Lee Curtis et en fit une star .
Le seul problème de ce film c'est qu'il a été tellement copié par la suite dans une pléiade de " slasher " que si on le visionne après tout ses films on risque de le trouvez " banal " . Donc si vous le regarder après une multitude de " slasher " du même type ayez bien en tête que c'est le film qui à populariser le genre et qui y a lancer pas mal d'idée . Et si vous n'avez jamais vu de " slasher " le mieux c'est de commencer par celui la .
La fin du film nous laisse sur un cliffhanger

( Michael Myers , abattu par le docteur Loomis , qui n'est pas mort et qui s'échappe )

qui nous donne qu'une envie visionner le deuxième opus de cette saga ( " Halloween 2 " sortit en 1981) .

Pour résumer " Halloween , La nuit des masques " est un film culte prenant et angoissant devenu un classique du cinéma d'épouvante à ne surtout pas manquer .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 74 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

chris46 a ajouté ce film à 12 listes La Nuit des masques

Autres actions de chris46 La Nuit des masques