Romero et les zombies : La création du zombie apocalypse.

Avis sur La Nuit des morts-vivants

Avatar Lacritic2Benji
Critique publiée par le

BANDE ANNONCE VOST

Salut la Cie ! Et aujourd’hui on va parler du célébrissime et cultissime : La nuit des morts vivants de George A. Romero sortit en 1968. Le film qui a révolutionné le genre pour le cinéma d’horreur. Même s’il y avait déjà eu des films de zombies avant 1968, qui étaient plus dans le style vaudou, Romero a imposé son style et le genre du " Zombie Apocalypse ". C’est à dire qu’on a des gens qui meurent par une contamination d’un virus, de produit chimique ou autres. Et ces morts reviennent à la vie pour dévorer les vivants. Et j’aime beaucoup ce genre car contrairement aux vampires, aux fantômes, aux crocodiles mutants ou autres monstres en tous genres, ça fait plus réaliste. Et c’est cool ! Parce qu’après cette œuvre, ainsi que la saga des morts de Romero, on a eu d’autres films mais aussi des séries et des jeux vidéos qui s’en inspirent et j’aime beaucoup ces deux types d’histoires de zombies :

  • Soit c’est le début de l’apocalypse et notre/nos héro(s) doit/doivent
    à tout prit trouver refuge ou s’échapper.
  • Soit l’apocalypse avait déjà commencé depuis un moment et notre/nos
    héro(s) trouve(nt) des solutions pour survivre.

Quand j’étais ado, j’adorais ce genre de film, mais quand j’ai revu la saga des morts quelques années après, j’y ai vu des trucs très intéressants.

La nuit des morts-vivants ( comme le reste de la saga des morts de Romero ) n’a pas mis des zombies uniquement pour mettre du gore gratuit à tout va. C’est parce que ce film veut dénoncer des choses et un groupe de personnes. Pour dire que ces gens sont des zombies, qu’on est entouré de zombies et qu’on est aussi peut être des zombies. Alors je sais que tout le monde va me dire que ce sont uniquement des cadavres qui reviennent à la vie pour bouffer des vivants. Oui mais le mot « zombie » est valable aussi pour les vivants, d’ailleurs sur Wikipédia il y a un bout de phrase que je trouve inintéressant :

Une personne ayant perdu toute forme de conscience et d'humanité, au
comportement violent envers les êtres humains et dont le mal est
terriblement contagieux.

J’aime bien ça parce que cette phrase peut avoir du sens avec les vivants : Les gens racistes , les sexistes, les consommateurs, les politiciens, le militaires, les flics…. Tout ça pour dire : Que c’est peut être nous même les monstres ! Si on les compare avec les zombies. Et La nuit des morts-vivant ( et également la saga des mort de Romero ) nous le montre bien :

  • Le héros principal est un homme noir et qui est souvent en
    confrontation face à un blanc, ce qui nous laisse suggérer que ce
    dernier est raciste.
  • Les femmes qui sont souvent rabaissées dans ce groupe et qui doivent
    suivre les ordres des hommes, évoquant probablement le sexisme ( et
    qui sera mieux exploité dans le remake de 1990 ).
  • La fin du film et le lieu retracent potentiellement l’événement
    tragique de l’Émeute de Détroit en 1967. Je dis ça parce que
    quand j’ai vu le film Détroit en 2017 au cinéma, le lieu et
    l’ambiance m’ont beaucoup fait penser au film de Romero, donc
    je ne serais pas étonné que notre réal se soit inspiré de cet
    évènement pour faire le film.
  • Le film est sorti pendant la guerre du Vietnam pour nous
    retracer le traumatisme et les horreurs de cette guerre, d’ailleurs
    la majorité des films d’horreurs ( comme ceux de Romero ) sont
    sortis durant une périodes précise, même de nos jours comme le fameux
    Get Out qui est sorti alors que Donald Trump était devenu président.
  • Voir l’auto-destruction de ce groupe de survivants parce qu' à cause
    de leurs conneries, on peut perdre foi en l’humanité !

Bref j’en ai peut être oublié ou que je n’ai pas fait attention aux autres messages. Mais voila, Romero ne fait pas des films de zombies que pour nous offrir du gore gratuit mais aussi pour nous faire passer des messages.

Et en parlant de gore, le film est bien violent pour son époque ! Romero et son équipe ne s’en privent pas surtout que ce film est sorti un ans ou deux après une sorte de code de censure établi au cinéma qui fut supprimé. Ce genre de code avait des règles très strictes : ne pas montrer des scènes de nu ( on en retrouve dans ce film même si ça ne dure que quelques secondes ), ni du cannibalisme ni du gore ou encore avoir un acteur noir dans le rôle principal car oui La nuit des morts-vivants fut l’un des premiers films à avoir mis un acteur afro-américain en premier rôle.

Romero a réussi à nous faire angoisser dans son film, vu que c’est un huis-clos également. L’action se déroule surtout à l’intérieur de la maison, on ressent beaucoup le stress des personnages et on ne sait pas d’où les zombies vont attaquer ni combien ils sont ! Le tout porté par des acteurs qui sont juste excellents.

Les seuls défauts que je peux dire du film, c’est qu’il a un peu mal vieilli et surtout qu’il est un peu lent par moments, c’est assez dommage.

Mais bon c’est pas ça qui va nous gâcher le plaisir de ce film. Et je vais conclure en disant que ce film restera un des chefs d’œuvres pour le cinéma d’horreur mais aussi qu' il a marqué une grande page dans l’histoire du cinéma.

Voilà c’est la fin de ma critique, j’espère que ça vous aura plus, je vous dis à bientôt et ….. Dites moi ce que vous en pensez !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 141 fois
10 apprécient

Lacritic2Benji a ajouté ce film à 4 listes La Nuit des morts-vivants

Autres actions de Lacritic2Benji La Nuit des morts-vivants