Inégal

Avis sur La Nuit du Loup-Garou

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Après Dracula, Frankenstein, et la Momie, Terence Fischer adapte cette fois le thème du loup-garou pour la Hammer. L'histoire est située dans l'Espagne du 18ème siècle, où un jeune homme né dans des circonstances morbides se voit frappé d'une malédiction, et se transforme en bête une fois la nuit tombée.

L'angle pour traiter la lycanthropie est intéressant, mêlant romance et tragédie, d'autant plus que les décors et costumes sont, comme souvent dans les productions Hammer de l'époque, de très bonne facture. On appréciera en particulier l'introduction gothique de bel effet. Cependant, le film s'essouffle, avec une partie centrale un peu longuette. Fischer a néanmoins le mérite de jouer la carte du suggéré, plutôt que d'exploiter à fond des maquillages un peu datés, et offre un dernier acte plus vivant. Côté acteur, on notera une courte apparition de Desmond "Q" Llewelyn, et un Anthony Dawson assez allumé en marquis psychotique, un an avant son rôle dans "Dr. No".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 16 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste La Nuit du Loup-Garou

Autres actions de Redzing La Nuit du Loup-Garou