Affiche La Péniche du bonheur

La Péniche du bonheur

(1958)

Houseboat

12345678910
Quand ?
5.7
  1. 1
  2. 2
  3. 6
  4. 17
  5. 45
  6. 60
  7. 25
  8. 3
  9. 3
  10. 2
  • 164
  • 6
  • 47

À la mort de sa femme dont il s'était éloigné, Tom Winters décide de s'occuper de l'éducation de ses trois jeunes enfants qu'il connaît fort peu. Il les emmène à Washington mais ceux-ci, habitués à la campagne, ont du mal à se faire à cette nouvelle vie avec un père qui ne sait pas comment s'y...

Casting : acteurs principauxLa Péniche du bonheur
Casting complet du film La Péniche du bonheur
Match des critiques
les meilleurs avis
La Péniche du bonheur
VS
Critique de La Péniche du bonheur par Alligator

La dernière et seule fois où je l'ai vu, c'était dans une piteuse version télé, avec des couleurs fâdasses et immondes. J'ose espérer que la vérité est ailleurs... dans une salle de ciné. Me souviens amplement du jeu muy italiano di Sophia, très généroso. Scusi, non parlare italiano, ma quand yé vois ecce dona, ma ecco! Le film est moite. Non, tout de suite! J'évoque la situation aquatique de l'action, sur cette fameuse péniche. Pour revenir à des choses sérieuses, ce film qu'on qualifierait...

3
Éloge involontaire de la vasectomie et de la ligature des trompes !!!

Cary Grant, juste l'acteur le plus formidablement charismatique de tous les temps, le seul capable d'être dans une laverie assis entre deux commères sans jamais perdre de sa classe, face à Sophia Loren, bellissima (par contre les maquilleurs ont sérieusement déconné pour le fond de teint !!!) symbolisant la Péninsule à elle seule ; deux bulldozers du Septième Art dans une comédie, si ce n'est leur présence, sans le moindre intérêt, si ce n'est un intérêt "incitatif"... Passe encore que... Lire l'avis à propos de La Péniche du bonheur

2 2
Critiques : avis d'internautes (11)
La Péniche du bonheur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'étroit lancer du Bengale

C’est l’histoire d’un père débordé par ses gosses après la mort de Madame, il rencontre une donzelle qui leur tape dans l’œil et parvient à les réconcilier non sans avoir un peu décoincé monsieur et poussé la chansonnette tout en luttant contre une blondasse huppée vaguement promise au pater familias… Contrairement à ce qu’une lecture rapide pourrait laisser croire, il ne s’agit nullement de... Lire la critique de La Péniche du bonheur

8 8
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·
Bonheur relatif

J'ai tellement l'habitude de voir des classiques avec Cary Grant qu'il est presque étrange de le voir dans un film moyen. « La Péniche du bonheur » en fait clairement partie, se regardant sans déplaisir tout en se révélant assez prévisible. Sa principale particularité : voir le beau Cary affublé de trois enfants (je crois que c'est la première fois que je le vois dans ce cas!) et même d'un... Lire la critique de La Péniche du bonheur

Avatar Caine78
5
Caine78 ·
Fête des gosses!

A l'image de "L'homme au complet gris", le film questionne la place de la carrière professionnelle dans la cellule familiale. Ces deux valeurs sont au centre de l'Amérique des années 50 en plein boom économique. Si le personnage de Gregory Peck est indécis sur ces priorités, entre famille et travail, ce n'est pas vraiment le cas en ce qui concerne Tom Winters (Cary Grant). Avant le début du... Lire la critique de La Péniche du bonheur

Avatar Belane
5
Belane ·
Critique de La Péniche du bonheur par Ygor Parizel

Romance à l'ancienne que ce film avec un couple de stars internationales, Sophia Loren et Cary Grant. Le pitch est assez simple un père dépassé par ses trois bambins prend comme nounou une bombe italienne de passage. Pas franchement original dans l'ensemble mais il y a deux ou trois situations plutôt amusantes, bizarrement les gamins qu'on trouve souvent adorables dans ce genre de film, ici... Lire la critique de La Péniche du bonheur

2 6
Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
Découverte
Critique de La Péniche du bonheur par Boubakar

C'est une toute petite comédie romantique, basée sur la classique différence de classe entre deux personnages, l'un interprété par Cary Grant (au minimum syndical) et une très belle Sophia Loren, qui joue très bien de son accent italien, ce qui va provoquer des quiproquos aboutissant aux seules scènes un peu drôles du film. Sinon, c'est sans grand intérêt, tout est écrit d'avance, mais ça ne... Lire la critique de La Péniche du bonheur

1
Avatar Boubakar
4
Boubakar ·
Toutes les critiques du film La Péniche du bonheur (11)