Avis sur

La Plateforme par Guilol36

Avatar Guilol36
Critique publiée par le

Toute la critique spoil.
Je vais essayer de faire au plus simple: l'idée de ce film est très bien conçue. La plateforme apporte des plats pour chacun dans chacune des 333 pièces qui se trouve les unes sur les autres. Ce banquet, qui se déplace par un procédé semble-t-il magique, s'arrête dans chacune des pièces pour nourrir le binôme qui s'y trouve seulement il ne reste plus grand chose très vite, car beaucoup se goinfre, nous pouvons dire qu'au niveau 132 il n'y a plus rien. Donc c'est un point de vu sur la façon dont nos sociétés actuelles fonctionnent avec un groupe dominant qui laisse les autres manger les restes ou s'entretuer. Il y a la violence des plus démunis qui meurent de faim, il y a les barrières sociales qui nous empêche de monter et nous déconseille de descendre.

J'ai trouvé très intéressant les questionnements des personnages qui ne savent pas quoi faire, ils sont perdu, dépassés, il y a le vieux qui se laisse bercer par les normes et qui montre toute sa haine (par exemple lorsqu'il crache sur la nourriture parce que d'autres l'ont fait avant, son histoire avec le couteau qui montre qu'il souhaite désespérément changer de vie) et celle qui croit que les gens peuvent se contrôler eux même si on le leur demande. Ce qui est dommage avec cette dernière partie c'est qu'il montre que personne ne va les écouter sans menace (bien qu'il donne lieu au moment le plus drôle du film "parce que voyez vous, cher Madame, je ne peux pas chier vers le haut). Mais il montre l'égoïsme, la stupidité humaine dans toute sa splendeur, incapable de compassion si ils se retrouve un tant sois peu en insécurité. Il est très intéressant de voir que lorsqu'il mange une personne, celle-ci reste dans sa tête.

Chaque mois ils changent aléatoirement de salle et donc de position sociale. Là où dans la réalité ce n'est pas le cas du tout. Mais c'est justement ce qui est bien vu puisque l'administration cherche à ce qu'ils se montrent solidaire, c'est ce qu'ils pouvaient faire de mieux pour les pousser à s'unir (non). Mais il est ahurissant de voir qu'ils ne changent jamais leur façons de voir les choses, tout ça à cause de leur isolement, s'ils cherchaient à parler, qu'ils avaient confiance les uns et les autres et que personne ne voulait être gourmand, ils pourraient partager mais ce n'est visiblement pas possible.

Notre héros est au niveau 6, quelle chance ! Il décide donc de monter sur la plateforme et de descendre avec son nouveau coéquipier pour distribuer la nourriture de manière plus égale. C'est assez perturbant de voir que j'adhère à une conception totalitaire, qui décide qui mange et qui ne mange pas par la force. Puis il y a le message, la panacota puis la fille. Le film s'arrête un peu brusquement, sans réel réponse, ce qui ne m'a pas troublé, c'était même plutôt plaisant comme fin, juste la mort, une question laissé en suspend. Ce qu'il y a de bien avec cette fin est que le héros et donc nous aussi, sommes privé de certitude, nous n'avons pas à voir, le message n'a pas besoin de porteur, il faut combattre l'ego qui voulait une réponse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 85 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Guilol36 La Plateforme