Avis sur

La Religieuse

Avatar maxnml
Critique publiée par le

Et pourtant, je déteste les films en costume.

Ici, parti pris esthétique : comme chez Diderot, ce sont les gestes comptent - c'est du théâtre.

Suzanne Simonin hante les couloirs des couvents, sa démarche parle pour elle ainsi que la bande-son (!).

Belle surprise de Rivette.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 238 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de maxnml La Religieuse