Affiche La Solitude du coureur de fond

Critiques de La Solitude du coureur de fond

Film de (1962)

  • 1
  • 2

À travers les chemins de solitude

Être seul avec soi-même pour se retrouver. Être seul avec soi-même pour se libérer. Être seul avec soi-même pour exister... Loin de se plier à un quelconque exercice de style vaguement contestataire, Tony Richardson prend le parti... Lire la critique de La Solitude du coureur de fond

29 2
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Il n'y a pas que des crétins qui courent ...

La solitude de coureur de fond parle de la révolte d’un individu et surtout de la prise de conscience qui l’accompagne. Prise de conscience qui permettra de transformer cette révolte en acte politique subversif, par son dévoilement radical des méthodes de la domination. S’appuyant sur le roman éponyme de Sillitoe, Tony Richarson fait ici véritablement œuvre de cinéaste, se servant de la force... Lire la critique de La Solitude du coureur de fond

22 7
Avatar steka
9
steka ·

"Le prolo est un connard"

J'ai entendu cette phrase dans un film réalisé par le gros Bob. Sur le coup je te cache pas que ça m'a fait mal étant moi même issu d'un milieu prolo mais RAF je ferai mon bonhomme de chemin. "La solitude du coureur de fond" c'est un film que je voulais voir depuis un moment. C'est vrai, regarde le titre. Y a pas plus évocateur. Le coureur de fond en tête du peloton bah il est tout seul gars. Il... Lire la critique de La Solitude du coureur de fond

34 16
Avatar Matrick82
7
Matrick82 ·

Volonté épique.

"La solitude du coureur de fond", je dirais presque que le film porte mal son nom. Plus que sa solitude, c'est sa force mentale qui est ici démontrée dans un film qui nous renvoie directement dans l'Angleterre des années 1960. Ses fantasmes, ses inégalités et sa banalité y sont exposés avec autant de réalisme que de vérité ; car le film qui dépeint sa propre époque n'a pas besoin de présenter... Lire l'avis à propos de La Solitude du coureur de fond

13
Avatar Thomas_Dekker
8
Thomas_Dekker ·

La victoire en courant

Colin, fils d'ouvrier dans une misérable banlieue anglaise, voit son père mourir au travail, sa mère claquer le fric de l'assurance en cadeaux jusque-là inaccessibles et un flic obsessionnel lui coller aux baskets. Heureusement, il y a Audrey, fille de rien, comme lui, les escapades au bord de la mer et les copains de larcins. Finalement arrêté, Colin emporte sa révolte en maison de correction.... Lire la critique de La Solitude du coureur de fond

6 3
Avatar wallace
7
wallace ·

Cours Colin, Cours!

La solitude du coureur de fond nous entraîne dans une Angleterre ouvrière, pauvre, et dénuée de toute beauté. L'on suit Colin Smith, jeune rebelle et délinquant, qui après le cambriolage d'une boulangerie se fait arrêter et envoyer en maison de redressement. Dans ce nouvel univers où la discipline est reine et instaurée par l'effort physique, le directeur va trouver en Colin un certain talent... Lire la critique de La Solitude du coureur de fond

5 5
Avatar Bastien Debiée
9
Bastien Debiée ·

Critique de La Solitude du coureur de fond par Maqroll

Le film culte du cinéma anglais des années soixante, qui a montré la voie à Ken Loach et à tant d’autres. Dans une société anglaise minée par la pauvreté et la désespérance, les jeunes n’ont d’autre choix que de se révolter ou de se soumettre. C’est une troisième voie, une voie intermédiaire, beaucoup plus courageuse, que va choisir Colin Smith, incarné de façon hallucinante de vérité par Tom... Lire l'avis à propos de La Solitude du coureur de fond

5
Avatar Maqroll
9
Maqroll ·

Critique sans objectivité

Ma critique sur ce film est à lire avec discernement parce qu'en fait, je n'en ai vu qu'un bout. J''étais particulièrement fatiguée et je me suis endormie, par intermittence, pendant une grande partie de la première moitié du film. J'ai trouvé que les images étaient belles et l'histoire assez peu captivante. J'ai bien aimé faire ce voyage dans le temps mais je n'ai pas trouvé que le sujet de... Lire l'avis à propos de La Solitude du coureur de fond

Avatar koala
6
koala ·

Critique de La Solitude du coureur de fond par Ygor Parizel

Magnifique drame et classique du cinéma britannique signé par Tony Richardson. Grâce au parcours d'un jeune rebelle et délinquant de Nottingham envoyé en maison de redressement et qui par la voie du cross-country va se révéler. Le scénario se double via des flash-backs d'un portrait des masses appelées péjorativement laborieuses anglaises, misère sociale et économique, ennui avec la police et... Lire la critique de La Solitude du coureur de fond

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·

Une scène finale époustouflante et géniale

Tony Richardson a su créer un langage cinématographique original, réussissant ainsi à franchir l'écueil de la morne, car trop fidèle, adaptation littéraire au cinéma. Ainsi l'excellent montage de la scène finale où au long de sa course folle surgissent dans un vertige sensible des images-souvenirs, souvent traumatisantes et à forte charge significative, de visages grotesques et... Lire l'avis à propos de La Solitude du coureur de fond

1
Avatar Marlon_B
7
Marlon_B ·
  • 1
  • 2