Bande-annonce
Affiche La Splendeur des Amberson

La Splendeur des Amberson

(1942)

The Magnificent Ambersons

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 6
  3. 12
  4. 28
  5. 83
  6. 228
  7. 616
  8. 498
  9. 205
  10. 82
  • 1.8K
  • 110
  • 1.3K

Eugene Morgan aime Isabel Amberson, issue d’une vieille famille de la haute bourgeoisie américaine, mais elle lui préfère le fade Wilbur Minafer. Des années après, ayant réussi dans l’industrie automobile naissante, Eugene retrouve Isabel, veuve depuis peu, qui semble plus réceptive à ses...

Casting : acteurs principauxLa Splendeur des Amberson
Casting complet du film La Splendeur des Amberson
Match des critiques
les meilleurs avis
La Splendeur des Amberson
VS
Avatar Sergent_Pepper
8
A la recherche des plans perdus.

Dès son second film, Orson Welles offre à la postérité des œuvres incomplètes et sur lesquelles les cinéphiles vont s’arracher les cheveux. Par une gestion catastrophique de son génie, de sa suractivité et de choix artistiques mettant en péril son assise à Hollywood, le prodige s’est très tôt coupé les ailes et a dû renoncer à tous les privilèges dont il avait joui pour Citizen Kane....

34 5
Un film au cœur d'or : froid et distant

Un titre et une histoire qui m'ont immédiatement attirée, intriguée. A tort. C'est triste. Je n'avais vu qu'un seul Welles avant : Citizen Kane... que j'ai arrêté avant la première demi-heure, tant celle-ci m'avait parue interminable. Pourquoi ? Pourquoi ne pas réussir à me plier au "bon gout populaire" qui exige que je sois sur le cul si je mate un film de l'incroyable, de l'incontournable Welles ? Ben parce que pendant ses films,... Lire l'avis à propos de La Splendeur des Amberson

1
Critiques : avis d'internautes (23)
La Splendeur des Amberson
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Splendeur et Décadence

Deuxième film de Orson Welles, La Splendeur des Amberson se cache malheureusement trop souvent dans l'ombre de son permier film, le fameux Citizen Kane sorti un an plus tôt. Pourtant, cette lecture dramatique du destin d'une riche famille américaine est portée avec autant de génie que celui-ci. Découvrez la famille Amberson qui, à la fin du XX siècle, possède tout, et se... Lire la critique de La Splendeur des Amberson

2 1
Avatar Thomas Le Govic
8
Thomas Le Govic ·
Découverte
La croisée des temps

S'il ne s'était agi d'Orson Welles, La Splendeur des Amberson aurait sans doute laissé paraître un tout autre visage. Il faut dire que le successeur du mythique Citizen Kane avait largement de quoi se brûler les ailes : un réalisateur et scénariste courant plusieurs lièvres à la fois, une amputation brutale de l'ordre de quarante minutes et un montage piloté en solo par... Lire l'avis à propos de La Splendeur des Amberson

18 1
Avatar Cultural Mind
8
Cultural Mind ·
Le chef-d'œuvre inachevé d'Orson Welles

La Splendeur des Amberson s'inscrit dans la parfaite continuité artistique de Citizen Kane, un film d'art et d'essai hautement expérimental qui brille de mille feux par sa mise en scène. C'est aussi l'adaptation d'un roman dont le récit raconte la grandeur et la décadence des Amberson, une grande famille bourgeoise américaine de la fin du XIXe siècle. Eugène Morgan (Joseph Cotten)... Lire la critique de La Splendeur des Amberson

6 1
Avatar lessthantod
9
lessthantod ·
Balzac à Hollywood

Quel parcours que celui d’Orson Welles ! Avant même d’avoir donné le premier tour de manivelle de son premier film, il est sacré demi-dieu, intronisé dans un royaume où il peut exercer une puissance réelle. Deux ans plus tard, son règne est déjà achevé : il n’a pas répondu à l’attente d’un public avide de prodiges. Hollywood attendait de sa part qu’il rééditât son exploit radiophonique. Or le... Lire la critique de La Splendeur des Amberson

7 1
Avatar Thaddeus
9
Thaddeus ·
Critique de La Splendeur des Amberson par CREAM

Le contrat signé avec la RKO stipulait que deux films pourraient être réalisés avec une liberté artistique totale : Citizen Kane et The magnificient Ambersons. Mais entre temps l'affaire William Randolph Hearst avait éclatée (Citizane Kane s'inspirait de la vie de ce magnat de la presse qui après sa sortie se s'engagea dans une campagne de dénigrement, provoquant la colère de Welles et... Lire l'avis à propos de La Splendeur des Amberson

10 4
Avatar CREAM
7
CREAM ·
Toutes les critiques du film La Splendeur des Amberson (23)
Bande-annonce La Splendeur des Amberson