Vive la collectivisation des terres !

Avis sur La Terre

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

C'est dans une Ukraine en pleine métamorphose que deux groupes de cultivateurs aux modes de pensée différents s'affrontent, et c'est autour du destin d'un jeune communiste que Dovjenko axe son histoire.

La force du film se trouve d'abord dans la façon dont Dovjenko capte tout ce changement dans l'histoire de son pays, à savoir la mécanisation du travail et la collectivisation des terres. A travers un scénario finalement assez simple, il met en avant un combat d'idéologie et de vision du monde et de la politique à travers un drame et le destin de ce jeune communiste. Malheureusement, cette histoire est parfois alourdie par un message un peu trop appuyé mais finalement qu'importe, tant Dovjenko apporte de la puissance et de la force à son oeuvre.

Techniquement audacieux La Terre livre son lot d'images fortes, notamment lorsqu'il montre la violence de ce combat, tant sur le plan idéologique que physique. Il retranscrit très bien cela à travers un visuel ingénieux où les plans marquant se succèdent. L'ensemble est bien rythmé et le réalisateur sait mettre en avant ses personnages, notamment ce jeune communiste, tout en captant les moments forts à l'image du final.

Peu à peu la tension monte mais Dovjenko n'en oublie pas le lyrisme et met en avant la nature entourant les paysans. Il orchestre les images avec brio à travers un montage ingénieux et en retranscrit toute la beauté, comme peuvent en témoigner les pluies lors de la dernière partie. Et finalement, c'est l'émotion qui va prendre le pas dans son récit, captant toute la force de cette lutte et des drames qui vont y découler.

Si le côté propagande n'est pas tout à fait maîtrisé et apporte quelques lourdeurs au film, c'est finalement sans grande conséquence tant Dovjenko arrive à lui donner de la puissance et à capter toute la force et l'émotion de cette lutte, tout en nous livrant de magnifiques tableaux naturels. (merci à SanFelice pour la découverte !)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 689 fois
19 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 3 listes La Terre

  • Films
    Cover Mes Années 1930 au cinéma

    Mes Années 1930 au cinéma

    Les années 1930 et le passage définitif du muet au parlant et si Hitchcock, Chaplin ou Lang se sont brillamment adapté (et même...

  • Films
    Cover We didn't need dialogue, we had faces !

    We didn't need dialogue, we had faces !

    "We didn't need dialogue. We had faces!" signé Norma Desmond alias Gloria Swanson dans "Sunset Bouelvard" (Billy Wilder) dans ce...

  • Films
    Cover Voyage au cœur du cinéma russe

    Voyage au cœur du cinéma russe

    Premier pas dans ce cinéma datant d'il y a peu de temps, mes connaissances sont à ce jour très limitées (mais je continu...

Autres actions de Docteur_Jivago La Terre