La vallée interdite

Avis sur La Vallée de Gwangi

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Que rêver de mieux quand on est gosse? Des cow boys? Des dinosaures? Ou bien les deux dans un même film? La vallée de Gwangi ose ce pari fou de mêler ces deux univers si différents. Plus récemment, Spielberg a tenté de renouveler le concept en confrontant des cow boys à des aliens; soyons honnêtes, le film mis en scène par John Favreau n'est pas réussi. Celui de Jim O'Connolly par contre, réussit le postulat de nous divertir jusqu'au bout sans trop prendre son spectateur pour un con.

Le scénario est plutôt solide. On y croit à cette vallée mystérieuse qui regorge de dinosaures. On y croit simplement parce que ça nous l'est imposé comme nécessaire pour vivre cette aventure. Les personnages ne passent pas un temps fou à tenter de comprendre et heureusement sinon ça ne ferait que révéler les incohérences du film... Moins on en dit, mieux c'est. En plus, contrairement au film 'Cowboy vs Aliens', l'univers western est ici suffisamment exploité pour paraître indisociable de cette histoire. Jamais l'impression que les personnages auraient pu être remplacés sans que ça ne change rien à l'histoire ne vient en tête. Puis il y a tout ce qu'il faut pour divertir correctement le peuple: une histoire d'amour, des rivalités, des combats spectaculaires, des menaces de mort d'une vieille gitane aveugle, ... un bon 'blockbuster' quoi, pour reprendre un terme plus contemporain.

Evidemment le film n'est pas dépourvu de choses légèrement incohérentes quant au comportement des personnages, mais ça n'est pas aussi pire que dans bien d'autres; puis, le genre impose au spectateur d'accepter ce type de bêtises. Un peu comme quand on regarde 'Twister': l'important c'est le fun qui en ressort, pas le fait que ce soit bizarre que des maisons s'envolent mais pas la voiture du héros!

La mise en scène est plutôt efficace et bien rythmée. Le suspens est très bien construit, je pense par exemple au dernier combat dans la vallée ou encore à l'évasion de Gwangi. Peut être peut on reprocher un manque de rythme par moment: certains passages semblent un peu trop étirés et mous dans la première partie. Mais une fois dans la vallée l'action n'arrête plus. Tout s'enchaîne très vite et la palpitation ne fait que monter juqu'au climax final.

Les effets spéciaux sont superbes. Comme expliqué dans les bonus, Ray Harryhausen n'a pas inventé la technique du stop motion, mais il l'a bel et bien perfectionnée; Jamais une incrustation n'aura été aussi nette et jamais un mouvement en stop motion n'aura été aussi fluide! C'est bluffant! Et je trouve que ce type d'effets marche nettement mieux qu'un effet numérique. Bon évidemment le défaut de cette technique réside en l'exposition souvent inégale entre la créature et les acteurs... Mais pour l'époque c'était déjà très bien. Notons d'ailleurs que Spielberg reprendra cette technique pour son Jurassic Park.

Le seul vrai bémol que je reproche mais qui en même temps permet de pas tomber dans le même piège que Michael Bay dans sa trilogie de Transformers, c'est que la technique permet peu de gros plans. Eneffet, Ray Harryhausen essaie d'être le plus lisible et le plus direct possible, par conséquent lui et le réalisateurs privilégient des plans d'ensemble rappelant ainsi le théâtre. Ci et là, vous trouverez un plan serré de la tête, mais sans plus.

Force est également d'avouer que les effets spéciaux sont utilisés ici avec presque autant d'abus que dans les films pop corn d'aujourd'hui. Au cerf numérique de 'I am a legend' s'oppose ici l'éléphant en stop motion! Mais comme j'ia une préférence pour cet effet plus artisanal, ça me dérange moins. Puis la technique limite tout de même les incursions: ainsi Ray Harryhausen ne va pas s'emmerder à faire une forêt entière dans la même technique (avec une légère brise de vent bien sûr), tandis que les responsables des effets spéciaux n'hésitent pas aujourd'hui à tout remodifier avec leurs programmes.

Bref , la vallée de Gwangi est un film qui ravira les gosses encore aujourd'hui (je suis d'ailleurs étonné que personne n'ait encore fait de remake), qui possède une mise en scène suffisament sympa, des effets spéciaux impeccables et un scénario bien construit pour ce genre de métrage. Le film souffre néanmoins de légères chutes de rythme dans sa première partie, mais le contrat divertissement est largement accompli. A voir!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 480 fois
8 apprécient

Autres actions de Fatpooper La Vallée de Gwangi