👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

AVERTISSEMENT : le texte qui suit provient d'une autre interface consacrée au cinéma et fut écrit dans la foulée de mon visionnage du "film" de Morsay. Ayant jusqu'à présent l'habitude de réécrire de nouveaux articles sur CL lorsqu'il s'agit de réévaluer une oeuvre - qu'elle soit bonne ou mauvaise - je me permet de faire une exception avec La Vengeance. Dans la mesure où je refuse catégoriquement ( du moins pour le moment ) de revoir cette longue vidéo nonsensique la critique suivante assume sa prétention à donner un avis définitif sur l'objet en question. Bonne lecture !

Défions gentiment l'envie cynique d'accabler de moqueries l'auteur de cette longue vidéo disponible sur le Tout-Internet et osons l'exigence d'écrire quelque chose d'objectif à son égard. Car on pourrait facilement et pertinemment enfoncer, mépriser, insulter, pamphlétiser le personnage et l'objet concernés... simplement cela reviendrait presque à conforter les attentes du réalisateur ( que nous ne nommerons pas dans ces lignes, cette impudeur pourrait certainement l'embarrasser...) et l'invective serait peu constructive à bien des niveaux.

Une chose est indubitable cependant : l'objet n'est pas cinématographique, ni artistique, ni même principalement filmique. C'est un média. Un média à la portée de tous - comme auraient pu le décréter les pionniers de la télévision - ce qui implique l'idée d'un galvaudage permanent. Ainsi d'une part l'auteur a partiellement raison sur la forme puisqu'il utilise un support idéal à la transmission d'un message ( la vidéo ) tout en compilant ce qui fait d'un projet quelque chose de percutant ( de la violence, de la vulgarité, des nanas fashion, de l'improvisation permettant d'y voir une urgence, une énergie, une parole en marche...) ; mais d'autre part il se plante totalement sur le fond, brassant des idées reçues un peu n'importe tout, et délivrées n'importe comment : un point de vue unilatéral sur ce qui semble être le malaise social d'une banlieue difficilement identifiable ; une reconstitution du système judiciaire d'une rare indigence présente dès les premières minutes ; un manque de crédibilité ahurissant quant aux ambitions des personnages ; des amalgames d'une bêtise déconcertante s'appuyant la plupart du temps sur un manichéisme infantile voire extrêmement dangereux ( selon l'humeur, l'état d'esprit et l'âge du spectateur ).

L'auteur ne nuance jamais son propos et n'apporte rien d'original puisqu'il reprend beaucoup de la surface de La Haine de Mathieu Kassovitz ( narration d'horlogerie, blagues potaches de lascars en galère, titre-synonyme...) sans en conserver l'intérêt discursif ( poser de vraies questions, faire confiance à l'intelligence du public, faire la part des choses en somme...). Voilà une vidéo redoutablement riche en énergie négative, en clichés et en stupidités, d'autant plus pernicieuse qu'elle fonctionne à force de racolage systématique. Je plains beaucoup les jeunes qui auront la malchance de tomber sur cette chose par un simple clic, et encore plus ceux qui ont eu le malheur consentant d'y tenir un rôle. Une horreur.

stebbins
1
Écrit par

il y a 7 ans

La Vengeance
SeriousCharly
1
La Vengeance

Truand 2 la Galette, tu regardes notre film, tu gerbes ta mère.

Je me suis dit qu'il serait trop facile de troller sur un film qui ne demande que ça, alors je vais essayer de faire un truc un peu sérieux. La Vengeance est un film à vomir, sur tous les plans. On...

Lire la critique

il y a 10 ans

168 j'aime

25

La Vengeance
TheBadBreaker
1
La Vengeance

CLIQUEZ BANDE DE SAL*PES !

« Je ne verrais jamais ce film » Il y a des films que l’on souhaite ne jamais voir. Ce n’est pas un sermon ou une promesse personnelle, c’est juste une envie… Mais il y a des jours où l’on décide...

Lire la critique

il y a 8 ans

94 j'aime

39

La Vengeance
KingRabbit
10
La Vengeance

La dernière tentation de Morsay

Morsay, c'est le Mickael Vendetta de la banlieue. Une escroquerie analphabète montée de toute pièce sur internet pour susciter la haine, et donc polariser l'attention, afin de vendre sa camelotte...

Lire la critique

il y a 9 ans

83 j'aime

8

Hold-Up
stebbins
1
Hold-Up

Sicko-logique(s) : pansez unique !

Immense sentiment de paradoxe face à cet étrange objet médiatique prenant la forme d'un documentaire pullulant d'intervenants aux intentions et aux discours plus ou moins douteux et/ou fumeux... Sur...

Lire la critique

il y a plus d’un an

38 j'aime

11

La Prisonnière du désert
stebbins
4

Retour au foyer

Précédé de sa réputation de grand classique du western américain La Prisonnière du désert m'a pourtant quasiment laissé de marbre voire pas mal agacé sur la longueur. Vanté par la critique et les...

Lire la critique

il y a 5 ans

35 j'aime

8

Ma Loute
stebbins
3
Ma Loute

Parvenus chez les ch'tis

Une véritable pantalonnade, fortement poussiéreuse et sans finesse aucune. Si Bruno Dumont se concentre habituellement sur le milieu ch’timi - et ce dès La vie de Jésus, son très beau, limpide et...

Lire la critique

il y a 6 ans

21 j'aime

6